Hunhan #12

422 39 9

     La musique s'écoulait dans les oreilles de Sehun. Il recala son bonnet sur ses oreilles pour les protéger du froid de l'hiver. Emmitouflé dans son manteau, une écharpe autour du cou, il se tenait là, debout, devant la patinoire. Et, quelque soient ses gestes, qu'importe le vent qui le faisait vasciller, son regard ne quittait pas l'unique utilisateur de cette banquise artificielle. Il s'agissait d'un jeune homme vêtu d'un jean et d'un haut à manche longues qui tournait sur ses patins à glace, faisait des figures toutes plus compliquées les unes que les autres et fendait l'air du haut de sa petite taille. C'était un jeune homme magnifique dont Sehun ne savait rien si ce n'était qu'il venait à la patinoire tous les vendredis et que, chaque semaine, il offrait -involontairement- un splendide spectacle au coréen qui l'observait sans interruption.
  Sehun aurait vraiment aimé en savoir plus sur le jeune homme brun, le patineur de talent qu'il avait sous les yeux, mais il n'avais jamais osé l'aborder et savait que ce n'était pas demain la veille.

    Comme chaque vendredi soir, le jeune garçon finit par tourner sur lui-même puis quitter la glace en douceur, déchaussant ses patins et enfilant des baskets avant de disparaître dans les rues sombres des nuits d'hiver. Et comme chaque vendredi soir, Sehun, après un petit soupir discret, se retourna et rentra chez lui, dans la direction opposée. Privée alors de ses deux principaux occupants, la patinoire s'enfermait dans un silence pesant dans lequel résonnait encore le bruit feutré des patins sur la glace, alors que dans celle-ci se reflétait quelques instant auparavant le regard brûlant de Oh Sehun. La patinoire, vide, oubliait le monde pour s'endormir dans les bras glacés de l'Hiver ignorant.

  

    
    -Sehun ? Tu seras là vendredi soir à la fête de D.O. ?

Sehun releva la tête. Une fête le vendredi soir ? Certainement pas ! Il ne raffolait déjà pas des fêtes en temps normal, alors le vendredi ce n'était même pas envisageable.

-Je peux pas, ma mère veut que je garde ma petite sœur.

-Aw, la galère.

-Tu l'as dit bouffi, répliqua Sehun, soupirant de soulagement en son for intérieur.

Le jeune coréen ne s'attarda pas et se leva de table devant de quitter le self où il était avec Kai, un ami. Kim JongIn tenait même plus d'une connaissance qu'un ami; Sehun venait effectivement d'arriver dans la ville, où il avait aménagé avec son père quelques semaines plus tôt, et, asocial comme il était, il avait simplement parlé avec Kai au bout d'une semaine, ce qui relevait de l'exploit. Kai avait tout une bande d'amis qu'il voulait absolument présenter à Sehun, mais ce dernier n'y tenait pas plus que ça. Pour l'intégrer, Kai l'invitait à des fêtes, mais l'autre avait toujours une bonne excuse. Simplement, il n'avait pas envie d'y aller. La raison de vivre de Oh Sehun était calée au vendredi, de 17:30 à 18:16, à la patinoire. Seulement à ce moment de la journée, Sehun se sentait revivre.

Sehun arriva à la patinoire à la même heure que d'habitude. En temps normal, il aurait dû être là. Pourtant, le coréen ne vit personne. Il tourna la tête dans tous les sens, chercha à gauche à droite. Il attendit, attendit encore. Il se rendit vite à l'évidence que, ce soir, il n'était pas venu. Le cœur de Sehun dégringola dans sa poitrine, pour finir par s'écraser au sol dans un fracas de verre brisé assourdissant. Sehun se retourna, prêt à reprendre le chemin de sa maison, mais alors il se stoppa net. Pris d'une inspiration subite, qui tenait plus d'un coup de tête que d'autre chose, il changera de direction et pris la rue sur sa droite, ne se retournant pas une seule fois.

     -Sehun !! Ta mère a changé d'avis ?!

-Ouais, finalement elle a trouvé quelqu'un.

Un large sourire s'étira sur les lèvres de Kai.

-C'est super cool que tu sois venu, vraiment. Allez, viens, j'ai plein de monde à te présenter !!

~ * ~

Luhan soupira et s'enfonça dans les ruelles. Il n'était que cinq heures de l'après-midi mais, par cet hiver, il faisait quasiment nuit. Son sac sur l'épaule, Luhan traversa plusieurs rues jusqu'à sa destination.

Il n'y était pas allé la semaine dernière. Il n'avait pas pu, il avait du s'occuper de sa mère malade, ce qui lui prenait déjà une bonne partie de son temps chaque jour. Aller là-bas était pour lui comme un instant de libération, de calme aussi. Il s'agissait bien de la patinoire, cet endroit où enfin il se sentait lui-même, libéré de ses entraves, maître de chacun de ses mouvements et du spectacle qu'il offrait à son visiteur. Car oui, il l'avait remarqué, ce jeune homme qui venait l'observer tous les vendredis: Kai lui en avait parlé, un nouveau du nom de Oh Sehun. Un véritable beau gosse, asocial, d'après Kai, mais Luhan s'en fichait. Tant qu'il était là, tout allait bien. Sa présence le rassurait, son regard sur lui le faisant se sentir étrangement bien. Le jeune chinois songea qu'il faudrait qu'il lui parle un jour. Il haussa les épaules en pensant qu'il avait encore le temps, après tout. Il arriva alors à la patinoire, la glace brillait sous les lampadaires. Luhan fit quelques pas et regarda autour de lui, mais il du se rendre à l'évidence. Sehun n'était pas là.

~ * ~

Sehun se sentait stupide. Il courrait dans les ruelles, il songeait qu'il était en retard. Ce qui était stupide car ce n'était pas un rendez-vous, et puis il n'était même pas venu la semaine passée. Mais Sehun avait trop envie de le voir, alors il courrait. Tant pis.

Sehun dévala la pente, la patinoire était juste devant lui, il vit le patineur juste à côté, qui se tenait debout comme s'il attendait quelque chose, ou quelqu'un. Sehun voulut ralentir, mais la raideur de la pente l'emmena encore plus rapidement vers le bas. Incapable de s'arrêter malgré ses efforts, vains, Sehun traversa la glace à la vitesse de la lumière et percuta le jeune homme au dessus duquel il se retrouva dans une position plutôt gênante. Écarlate, Sehun se redressa. Il leva timidement les yeux vers le patineur qui, lui, lui souriait.

-J'ai cru que tu ne viendrais pas.

-Si, mais... Toi... Tu n'étais pas là vendredi dernier...

-Je n'ai pas pu. Désolé. Mais ça ne se reproduira plus, promis.

-Promis ?

-Promis, et toi, ne sois plus en retard.

-Je ne le serai plus, jura Sehun.

-Alors, sourit Luhan, tout va bien.

~ ♥ ~

~ OS Hunhan, Chanbaek... Exo~Lisez cette histoire GRATUITEMENT !