Partie 111: les dernières retrouvailles

8.3K 618 0

Dans la peau de Nahel




Nous venons d'atterrir en France, enfin j'en pouvais plus, surtout que dans mon état je n'aurais pas du voyager mais bon .
Il est 8 heures du Matin, Ayem est dans mes bras en train de dormir, elle ne veut pas les quitter et je n'ai pas envie qu'elle les quitte même si je suis épuisé .

On s'en va récupérer les Bagages, je me demandais qui venait nous chercher, j'étais tellement pressé de revoir ma mère et mon père et mes frères mes sœurs, trop pressée

Nayem: donne je vais prendre Ayem
Moi: non ça va merci
Nayem : te fatigue pas trop
Moi: ne t'inquiète pas
Il sourit puis avance, je me demandais vraiment qui venait nous chercher mais j'attendais patiemment.










Point de vue Externe




Moha était le premier, content d'être rentrée en France et d'avoir par dessus tout retrouvé sa soeur même ci cette dernière ne lui adressait pas la parole pcq il fumait, il savait que cette situation était temporaire .
Il est suivit de près par Aymen qui pensait à ce qu'il ferait subir à Samia
Puis ce sont Nayem et Nahel qui ferme la marche ..

Djibril et Laurian étaient présent, il les attendait impatient, Djibril c'était énormément rapprochée de Aymen et Nayem, mais plus de Aymen. Ils se ressemblaient beaucoup dans le caractère. Laurian, elle, était pressée de revoir Miss Ayem, sa fille adoptive comme elle l'aimait l'appeler, aucun d'eux ne semblait imaginer ce qu'ils étaient sur le point de découvrir.


« ils sont la» dit Laurian en voyant Moha avançait, elle fit coucou de la main pour l'informer de sa présence.

Moha: Laurian Ça va ou quoi.?
Il l'a prit dans ses bras puis salut son Frère
Laurian: elle est où Ayem ?
Moha: dans les bras de sa Mère

Il l'avait sorti sans vraiment faire attention

Laurian: sa mère ?
Elle regarda derrière lui et c'est avec stupeur qu'elle remarqua Nahel.. Nahel quant à elle ne l'avait pas encore vue alors celle ci marchait comme si de rien était .. jusqu'à ce que tout le monde s'arrête, enfin elle leva les yeux et croisa le regard de sa meilleure amie, qui était déjà en larme .

« Nahel ? » voilà ce que Djibril dit en la voyant, il était sans voix, l'information semblait avoir du mal à monter jusqu'au cerveau

Nahel: Nayem prend Ayem s'il te plaît
Elle dit tout ceci sans quitter sa meilleure amie des yeux. Une fois les Bras vide, les deux jeunes femmes se sautèrent dans les bras, Laurian n'avait qu'une seule amie et c'était elle, sa disparition a été très dur pour elle ..


« t'es revenue, t'es revenue  » voilà ce que chuchotais Laurian dans l'oreille de Nahel, oui elle était revenue . Après ça elle prit son Frère dans ses bras, un moment émouvant, des larmes tombaient des yeux de Djibril, le bonheur qu'il ressentait à ce moment dépassée tout ..

Laurian : je n'arrive pas à y croire mais Que c'est il passée. ?
Elle n'était pas au courant des Ulfarks de rien alors lui expliqué était bien trop compliqué mais elle avait le droit de savoir

Nahel: Laurian je te dirais tout c'est promis, tu sauras tout mais pas maintenant
Laurian: bien sûr, vous devez être fatigué, je suis désolé. Mais je suis tellement contente de te voir, tu ne sais pas à quel point tu m'as manquée, ta disparition sa été un choque pour moi, j'ai jamais autant souffert de tout ma vie .

Encore une fois les deux jeunes femmes se prennent dans les bras avant de rejoindre la voiture















Arrivée dans le quartier des parents de Nahel, la pression montait, c'était le plus dur maintenant. Sa mère qui était apparement marquée par sa disparition, elle avait peur de voir l'état dans le quel elle l'avait rendu ..

Moha; Maman c'est nous!!!
Ils étaient tous dans la maison, Nahel était cachée derrière son Mari, elle n'osait pas trop, elle appréhendait beaucoup

« Mon bébé !!!! » dit la mère de Nahel en prenant Moha dans ses bras, il lui avait tellement manquée.

« ou est Ayem ? » demande t'elle
Moha: assied toi maman on a une surprise
Elle: j'aime pas les surprises
Aymen; la tu vas aimée tâta
Elle le regarde puis s'assoit
Elle: et bien voilà je suis assise
Djibril : c'est bon

Lentement mais très très très lentement, Nahel sorti de sa cachette, plus elle s'avançait plus elle angoissait mais pas de retour en arrière possible .

Une fois complètement face à sa mère, celle ci ouvra les yeux en grands en se relevant doucement, les larmes lui venaient aux yeux. Elle s'approcha sans un bruit jusqu'à sa fille. Aucun son, aucun bruit dans la pièce, tous avait les yeux rivés sur la scène qui se jouait devant eux.

Nahel; Maman
Elle ne répond pas et continu de s'approcher, comment était ce possible ?

« ma fille ? C'est toi ?  »

Elle hocha la tête en guise de réponse et s'approcha de sa mère, arriver l'une face à l'autre Nahel pu constater que sa mère avait maigri, beaucoup maigrit et qu'elle semblait fatigué, le visage pâle, le teint terne . Qu'est ce que je t'ai fait maman? Se dit Nahel dans sa tête ..

La seconde d'après elle était dans les bras de sa mère, la serrant fort très très fort !! Des larmes accompagné cette accolade .

« pardon Maman, Pardonne moi, je suis désolé »
Bien sûr qu'elle l'avait pardonné, elle ne lui en avait jamais vraiment voulu, elle avait compris pourquoi elle avait prit cette décision, elle était mère elle aussi et si ça avait été elle a sa place, elle aurait sûrement fait le même choix, protéger sa fille !






Dans la peau de Nahel




J'étais assise près d'elle, elle me regardait, elle avait un sourire au lèvre, elle était magnifique. Ma vie cette femme, je donnerai ma vie pour elle comme je l'avait fait pour ma fille et comme je le ferai pour toute ma famille

Maman: ou étais tu Nahel ? 3 ans ! Et tu reviens enceinte ? De qui est le bébé ?
Moi: c'est compliquée maman s'il te plaît les questions après la je veux juste profiter d'être avec toi . Ou est papa ? Et Celia.?
Maman: Celia est à l'hôpital parti voir son bébé
Moi: elle ne vit plus ici ?
Maman: non chez elle mais depuis l'accouchement elle dort ici comme le veux la tradition
Moi: mh
Maman: j'ai du mal à croire que tu es la ..
Moi: moi aussi Maman j'ai cru jamais vous revoir .










Le soir c'est Celia qui rentre avec son Mari et son père, les trois étaient à L'hôpital voir le bébé ..
Celia: Salam Aleykum
Ayem: TATAAAAA !! 
Celia: mon bébé, Que tu m'as manquée Miss Ayem ..
Ayem: TATA J'AI RETROUVÉ MA MAMAN
Celia: et nan mon bébé, on en a parlé Maman elle est où
Ayem: dans le salon tata !
Je les entendais du couloir, il me tardait de la voir .. alors quand elle débarqua avec mon père et son Mari

« Salam Aleykum » dit mon père sans prêter attention à moi
Moi: aleykum Salam
Alors qu'il quittait le salon il c'est retournée, Celia à regardée en ma direction et Zack aussi
Mon papa me regarde sans bouger non plus, je crois que lui aussi a du mal à comprendre

Moi: et bien on dirait que
Je n'ai pas eu le temps de finir ma phrase que Celia c'est jetée dans mes bras, elle pleurait, je l'aurait bien accompagné mais j'en avais plus en stock, j'avais tout épuisé..
puis c'est mon père qui m'a serré dans ses bras ensuite Zack ..

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !