Les confidences de Rose Venazzi

1K 133 136


- Ainsi donc, tu t'es engagé avec une jeune fille que tu détestais cordialement il y a un an. Aurais-tu compromis sa pureté ? Lui aurais-tu fais un enfant illégitime ?

- Non, non. Rien de tout cela. Mais j'ai beaucoup réfléchi lorsque j'étais sur le continent. La guerre m'a fait comprendre beaucoup de choses et je....

- Et tu es un homme à présent. Il est vrai qu'Elisabetta a fort changé et qu'elle doit sans doute avoir quelques prétendants.

Le visage crispé et tendu de Leandru n'échappa pas au regard perçant de Rose Venazzi. Cette dernière cependant poursuivit :

- Tu n'as pas songé un seul instant que Gabriel pourrait avoir certains projets pour sa sœur ?

- JUSTEMENT !

Leandru ne put se retenir plus et sa grand-mère sursauta.

- Il veut l'obliger à s'unir à Martin Giacobi. Alors que Dumé Casaleccia a toujours clamé qu'il laisserait ses enfants choisir leur avenir.

- Martin est en effet beau garçon.

- C'est un horrible...un...

Le jeune homme se mordit les lèvres pour ne pas proférer d'insultes et choquer sa grand-mère.

- Ne me parle plus de lui grand-mère.

Le ton sec et cassant de Leandru surprit à nouveau Rose Venazzi. Il devait y avoir manifestement un contentieux entre les deux garçons et si l'intuition de la vieille femme était juste, cela concernait Elisabetta Casaleccia.

Elle s'apprêtait à demander des explications à son petit-fils mais ce dernier les lui fournit immédiatement :

- Il a voulu déshonorer Lisa lorsque nous nous sommes rendus à Corti pour le mariage de Michele. Si je n'étais pas intervenu...

Mais il a le soutien de Gabriel qui n'est pas au courant. Alors il peut se permettre de la voir, de la côtoyer devant tout le monde et moi...

- Du calme Leandru.

- Lisa est à moi ! C'est ma future femme !

La hargne et la colère de son petit-fils firent sursauter une nouvelle fois Rose Venazzi. Comprenant qu'il valait mieux éviter de le contrarier, la vieille femme se décida à lui révéler pourquoi son grand-père avait tué Sempieru Casaleccia et plongé à nouveau les deux clans dans une guerre sans fin.

- Il y a des choses que tu dois savoir Leandru. Je pense qu'il est temps que tu connaisses l'origine des derniers conflits qui minent notre famille.

Leandru fit un petit signe de tête et il accepta de s'assoir face à sa grand-mère.

- A l'âge d'Elisabetta, j'étais moi-même courtisée par plusieurs garçons du village. Les Casaleccia et les Venazzi avaient accepté de vivre en paix, ou du moins de s'ignorer totalement et de ne plus avoir recours à la violence.

Mais un jour, j'ai rencontré par hasard Sempieru Casaleccia, le grand-père d'Elisabetta. Nous nous sommes revus à plusieurs reprises et nous avons compris qu'il y avait une attirance réciproque entre nous.

- Comment ? Toi ? Toi et ? Mais...

- Laisse-moi finir Leandru. A cette époque, Ettore Venazzi me courtisait également mais, même si je le trouvais sympathique, je ne ressentais rien pour lui.

Il est allé trouver mes parents et ces derniers ont accepté sa demande. Ma mère m'a fait comprendre que j'avais bien plus d'intérêt à appartenir au clan Venazzi, l'un des plus riches de l'île. A contrecœur, j'ai accepté de rencontrer Ettore, accompagnée de mon frère aîné et un an plus tard je me suis mariée avec lui.

Cum' un cantu di libertaLisez cette histoire GRATUITEMENT !