Partie 22 🌌

109K 8.7K 1.2K

《Pour avoir ce que tu n'a jamais eu, il faudra faire ce que tu n'a jamais fait

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Pour avoir ce que tu n'a jamais eu, il faudra faire ce que tu n'a jamais fait.
______________________

Emir: Après le repas onn devra parler.
Baasim: dit moi maintenant qu'on passe enfin une bonne soiree.
Emir: tu a choisi ta favorite ?
Baasim: Oui tu le sais tous comme moi.
Emir: Ahlam ?

XXII

Baasim: Oui
Emir: Il va falloir que tu l'éprouve.
Baasim: Ba je pense qu'on peut arrêter c'est tradition ancestral.
Emir: tu fera se que je decide tu a compris ?
Baasim: oui bon vas y raconte qu'on en finisse.
Emir: Il va falloir que tu t'éloigne d'elle et que tu te rapproche d'une autre, pour être sûr que ton coeur la choisi. Et surtout savoir si Ahlam est prête à se battre pour toi, pour être à tes côtés.
Baasim: Et si elle s'en fou ?
Emir: tu sera qu'il t'en faut choisir une autre. Et occupe toi de consommé ton mariage avec Karima.
Baasim: Oui ne t'inquiète pas.
Emir: Elle est timide c'est sûrement pour ça.
Baasim: aller arrête ba, viens on va rejoindre tous le monde.

J'ai rejoins le salon, j'ai tracé direct vers mes deux femmes. J'interrompt Ahlam et ma mère en pleine discution.

Baasim: Alors qu'es ce que tu raconte a ma femme maman ?
Ahlam: Ne t'inquiète pas elle ne me raconte rien de gênant sur toi.
Khadija: je devrais cela serait beaucoup plus drole.
Ahlam: Oui c'est certain.
Baasim: Vous parliez de quoi ?
Khadija: Des photos
Baasim: ok, je vais rejoindre les autres.

J'ai embrassé le front de ma mère et ensuite celui de Ahlam. Je suis aller m'installé entre Kayna et Karima.

Dans la peau de Ahlam

Khadija et moi nous discutons de tous et de rien. Quand elle commence à engagé un discours etrange.

Khadija: Ahlam n'oublie pas de prendre soin de mon fils quoi qu'il arrive, les traditions de notre famille sont spécial, il faut que tu soit forte.
Ahlam: Oui ne vous inquiétez pas.
Khadija: soit forte quoi qu'il arrive. Peut importe les epreuves. Promet le moi ?
Ahlam: je vous le promet, je prendrais soin de Baasim jusqu'à ma mort.
Khadija: Merci ma fille, empresse toi de nous donner un petit fils s'il te plait.
Ahlam: je ne pense pas être prête pour le moment mais Insha'Allah quand le moment sera venu.

Nous avons rejoind la grande table familiale, et prenons place Baasim et son père son chacun en bout de table et nous quatre et les quatre femmes de l'Émir prennent place. Tous le monde rigole, tous le monde profite, mais les mots de Khadija raisonne dans ma tête.

Quatre Femmes Pour Un Seul Homme.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !