Chapitre 20

173 10 0

-"Re-bonjour Anne. Entrez!"

Je sortie mes cléfs de mon sac.

On monta les cinqs étages a pieds (il n'y a pas d'ascenseur). J'ouvris la porte de chez moi et Anne alla s'assoir sur le canapé en cuir du salon. Je la suivie.

-"Pourrais-tu me montrer la lettre s'il te plait Juliette..."

Je sentais que ça lui faisait mal au coeur mais malheureusement je ne pouvais pas l'empêcher de la lire.

Je lui tendit et elle la lue. Elle se remit à pleurer et je fis de même. Tout cela me blessait. Je pleurais à cause d'Harry mais aussi à cause de Lola.

-"J'ai pris une décision." me dit-elle après avoir essuyé ses petits yeux.

-"Je t'écoute."

-"On ne peut pas appeler la police. Il risque de le savoir et être bien plus rapide que la police. Donc je propose de prendre la somme demandée et on va lui donner."

-"Je veux bien Anne, mais premièrement: On aura jamais cette somme à temps. Et deuxièmement: il risque de nous en demander plus."

-"Juliette. La somme n'est pas un problème. J'ai un compte personnel où j'èconomise depuis plusieurs années. Et je pense qu'il ne va pas nous demander plus vu que cette personne, nous la connaissons."

Ai-je bien entendu ?!

-"Mais comment pouvons-nous savoir si nous la connaissons ?"

-"À ton avis, comment connait-elle ton adresse, et surtout pourquoi s'attaquerait-elle a nous et pas à d'autre ?"

-"Parce qu'elle a une dent contre nous..."

-"Exactement. Mais je pense plus que se soit contre Harry qu'elle a une dent."

Je pense directement à une personne, mais je me l'enlève de la tête. Ce n'est pas possible. Comment pourrait-elle faire sa ? Je me mets a rire seule à cause de mes pensées ridicules.

-"Qui a-t-il ?" me demande Anne interloquée.

-" Je pensais que cela pouvait être Lola mais c'est n'importe quoi."

-"Eh bien... Il y a des choses que tu ne sais pas à propos d'elle."

Pourquoi me dit-elle sa maintenant ?

-"Quelles sont ces choses que je ne sais pas ?"

-"Heuuuu.... C'est la demi-soeur d'Harry."

HEIN ?!? Je ne comprend strictement rien. J'écarquille les yeux et ouvre la bouche sans me rendre compte de la tête ridicule que je dois avoir.

-"Harry est au courant ?"

-"Oui. Il l'a appris le jour où vous vous êtes engueulés. C'est pour sa que je t'ai dit qu'il n'y avait pas que toi qui lui posait des problèmes."

C'est trop pour moi. Je vais eclater comme un pop corn.

Be Strong ...Lisez cette histoire GRATUITEMENT !