*Psst* Notice anything different? 👀 Find out more about Wattpad's new look!

Learn More

Partie 106: retrouvailles

8.4K 668 17











Le soleil se lève en Egypte, c'est maintenant l'heure du départ de Nayem, il embrasse sa fille qui dort après l'avoir emmené dans la chambre de Aymen.

Nayem: tu vas me manquer bébé ..

Il prit son taxi et direction l'aéroport, hors de question de refaire le trajet en voiture . Sur le trajet, il se surprenait à rire en se remémorant quelque souvenir de sa femme et de sa fille..








À Alexandrie, il était temps pour tout le monde de descendre déjeuner
Nana: mange Nahel
Elle: je me sent lourde nana, ce bébé est trop gros
Nana: n'importe quoi mange sinon je te le fait snifer
Elle savait qu'elle était capable alors elle finit par obtempérer et mangea . Elle était silencieuse, elle pensait à comment annoncer son retour soudain à la vie , elle même n'en savait rien .

Sa cousine Kayla lui proposa une sortie en ville, ou elle pourra se détendre, un bon spa comme elle aimait plus jeune . La jeune femme accepta, si elle pouvait oublier tout ses problèmes un cours instant elle prend.








En France, c'est Celia qui venait de mettre au monde un enfant, une fille.. encore une fois de dit le père de Celia .. elle nomma la petite fille Nimah en hommage à sa grand mère paternelle .







Nayem vient d'arriver à Alexandrie, il est 12h . Il n'avait prévenu personne de son arriver, comme si il savait qu'une surprise l'attendais et qu'il ne voulait absolument pas la gâcher .. ah Nayem si tu savais ce qu'il t'attendais, tu te presserai pour rejoindre cette maison .









De son côté Lira avait repris le travail même si son esprit était encore tiraillée par Aymen, elle se demandait comment allait il la retrouver, elle savait très bien ce que signifiait être la femme d'un Ulfarks.

« Lira, la vente dans le lotissement c'est elle conclut ?»
Dans les nuages, cette dernière n'a pas attendu son patron lui poser , cette question
«Lira » hurla t'il pour la réveillée.
« euh oui oui, oui monsieur colman , Que puis je faire pour vous ?  » dit elle après un sursaut
Lui: la vente du lotissement à t'elle aboutit.?
Lira: je dois les rencontrer ce soir pour la signature
Lui: très bien, nous pourrions aller boire un verre pour fêter ça
Elle le regarda avec de grands yeux, monsieur Colman n'était pas moche ou répugnant, c'est un belle homme, les cheveux blond, des yeux bleus, un beau sourire, une barbe plutôt bien taillée, une corpulence assez bien faite et une taillée.  Vraiment c'était un bel homme

Lira: ça aurait été avec plaisir mai ce soir j'ai un empêchement mais disons qu'à ma prochaine grande réussite nous irons
Lui: bien, j'espère qu'elle arrivera vite .
Elle lui répondit d'un sourire avant qu'il ne s'en aille, elle savait que ça ne mènerait à rien mais elle se refusait de rester la à attendre Que Monsieur Aymen veuille bien d'elle .










Au spa, cela faisait déjà quelques heure que les filles étaient arrivés, Nahel profitait de ce moment pour se détendre, elle avait décidée qu'il était temps d'annoncer à tout le monde qu'elle était en vie . Elle avait trop pensé à elle maintenant elle devait penser aux autres, a sa fille, son Mari, ses parents et surtout au bébé dans son ventre. Donc ce soir elle appèlerai tout le monde pour le faire part de la nouvelle .








Toujours à Alexandrie, c'est Nayem qui arrive au Riad. Il entre mais ne trouve personne à l'intérieur à part la femme de ménage, il la salut et lui demande où se trouve Nana,
« au marché » répond la femme, il prit ses aises et alla s'installer dans la chambre qu'il occupait avant. Étonnée de voir qu'il y avait des affaires de femme il se résigna à attente l'arrivée de Nana pour prendre place dans une nouvelle chambre.

Il était impatient d'être le soir, il n'était revenu Que pour ça, Que pour ce soir, Que pour la Louve. Il n'était revenu Que pour sa femme .









De retour à la maison, Nana est surprise de voir Nayem, il est au courant c'est elle dit .
Nayem : Salam Aleykum comment tu vas ?
Elle: Aleykum Salam, très bien et toi ?  Tu es revenue seul.?
Nayem: oui il faut qu'on parle
Elle: oui ce qu'il c'est passée est incroyable
Nayem: tu es au courant ?
Affirmative, elle était au courant de quelque chose et lui d'autre chose.
Nana: sa fait 2 jours maintenant, je voulais t'appeler mais
Nayem: tu l'as revue depuis.?
Doucement mais Surment elle se rend compte qu'ils ne parlaient pas de la même chose
Nana: revue qui ?
Nayem: et bien la Louve
Nana: pourquoi tu me parles de la Louve ? Moi je te parle
Elle allait lui annoncer, elle était sur le point de le faire mais il ne lui laissa pas l'opportunité, il lui coupa la parole, repoussant le moment fatidique .
Nayem: la Louve il s'agit de Nahel
La grand mère le regarde ahuri, tout s'explique, c'est pour ça que la bête n'est plus revenue, c'était Nahel.
Nana: non la bête je ne l'ai pas revu depuis mais c'est parce que
Encore une fois, il lui coupa la parole alors qu'elle était de nouveau sur le point de lui dire
Nayem: il faut la retrouver Nana, il s'agit de Nahel, il s'agit de ma femme, de la mère de Ma fille
Nana: écoute moi Nayem
Mais non il était trop préoccupé par cette Louve, laissant aucun moyen, aucune chance à cette bonne femme le plaisir de lui annoncer que sa femme bien aimée était toujours en vie.






Sur le chemin du retour, Nahel et ses deux cousines parlaient, elles lui demandaient comment comptait elle annonçait son retour à la vie si soudain. Nahel n'avait pas pensée à sa, elle se laisserait aller et verrait ce que sa donnerai .
« aie » dit la jeune femme en se tenant le ventre en arrivant dans le quartier ..
« ça ne va pas. ?» dit sa cousine toute paniquée.
Nahel: si j'ai seulement la boule au ventre et le bébé qui n'arrête pas de mettre des coups
Rassurée, la cousine ne répond pas .

Arrivée à la maison
Kayla : NAANAAAAA ON EST RENTRÉE !!!
Toute se dirige vers le salon principale, une fatigue se fait ressentir dans le corps de Nahel, enfin arrivé se dit elle impatiente de s'asseoir près de sa grand mère.

Kalia : Aaaanh dit elle en apercevant Nayem assis sur le sofa.
Celui ci se leva prêt à faire la bise aux deux jumelles quand ses yeux se posèrent sur la dernière personne qui entra dans le silence se tenant le ventre .

« Princess ? »

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !