Partie 100: 10 Juin

6.6K 587 33

La nuit était tombé sur Alexandrie, Nayem était déjà dehors à attendre la Louve. Il ne savait pourquoi mais cette Louve le fascinait. Il s'était pris d'affection pour elle, pour un animal ..

Quand elle apparut enfin, la Louve regarda Nayem quelque seconde avant de s'avancer jusqu'à lui. Enfin se disait il, un moment simple devenu indispensable.. Un noeuds se noua dans le ventre de Nayem quand il pensa au moment où il devrait quitter Alexandrie..

Peu de temps après c'est Miss Ayem qui apparaît, se précipitant vers la Louve qui désormais n'avait de yeux Que pour le petit être .

Ayem : papa qu'est ce qu'elle a ici ? Demande t'elle en caressant la bête
Nayem toucha à son tour, cela ressemblait à une cicatrice, une cicatrice au niveau du cou.
Il regardait la Louve surpris, cette cicatrice était au même endroit que celle de Nahel, mais avant qu'il ne dise quoi que ce soit la Louve se sauva.









Dernier jour à Alexandrie, Ayem se réveille dans les bras de son papa encore une fois Ils descendent ensemble prendre le petit déjeuner. Aujourd'hui au programme, sorti en ville en famille puis un grand repas à la maison.

Tous se préparaient à sortir, Ayem était vêtu d'une jolie robe Bleu, faisant ressortir ses yeux, avec une queue de cheval.
Ayem: trop belle
Nayem : t'es vraiment comme ta mère toi !
Ayem : bah oui !

Si il savait que cette journée allait changer le cours de sa vie ..









C'est au même moment, qu'en Egypte, le vieux Ulfarks confirma la découverte.. Il devait les prévenir, les prévenir que cette Louve n'est autre que Nahel et Que le temps étaient comptés..







En France, a l'hôpital plus précisément nous retrouvons Argent dans son lit accompagné de Samia
Argent: il faut que nous la retrouvions avant que quelqu'un ne découvre ce qu'il c'est réellement passé
Samia: sa n'aurait jamais dû arriver
Argent: je sais, je vais envoyer mes hommes et je peux t'assurer que je vais rectifier ça..
Samia: tu as plutôt intérêt, ce pouvoir tu nous le doit .. vu ce qu'il c'est passée, sa transformation, son pouvoir doit être plus grand et exceptionnel que nous l'avions présagée et il est hors de question qu'Ilan passe à côté de ça sinon je peux te garantir que tu ne vas pas faire long feu

Puis elle sorti de la chambre..

Grosse erreur Samia, si il y a bien une chose que Argent déteste ce sont les menaces..!










Du côté de Aymen, il était bientôt l'heure du rendez vous. Il s'était surpris à ressentir de la nervosité, il est vrai que cette femme lui plaisait même si il ne voulait pas le reconnaître, elle avait réussi à le perturber comme aucune ne l'avais fait auparavant.

19 heures avait sonné, il était tant pour lui de sortir, il patienta cinq minutes qui en paraissent 15, tellement il était impatient de revoir la belle jeune fille.

" Bonsoir Aymen "
Émerveillés, Aymen était émerveillé par ce qu'il voyait, la jeune femme était tout simplement divine ..
Aymen : bonsoir Lira
Ils se défiaient du regards, ne voulant en aucun cas permettre à l'autre de prendre le dessus mais c'est mal connaître Aymen. Si Nayem était parfois autoritaire, Aymen lui l'était totalement.. son regard était tellement froid et dur, qu'il devenait compliqué pour la jeune fille de soutenir son regard alors d'une voix douce elle lui proposa de s'en aller ..


Au restaurant, c'était silence radio, la jeune femme s'interdisait de lever les yeux , sachant qu'il l'a regardait et ne voulant absolument pas croisé son regard craignant la froideur de celui ci
Aymen: alors Lira Que fais tu dans la vie ?
Sa voix pensait elle, elle était tellement grave et sexy mais ce ton était tellement froid et désintéressé

Lira: je travaille dans une agence immobilière et toi ?
Aymen : je possède plusieurs centre de remise en forme et des thalasso
Lira: vraiment
Aymen: oui vraiment.
Elle prit le risque, elle releva son regard vers lui, elle croisa son regard noir et dur .. cet homme est tellement froid pensait elle .. sauvé par le gong, le serveur vint prendre la commande des deux âmes sœurs pourtant seul Aymen parlait, choisissant pour la jeune femme

Bien monsieur dit le serveur avant de s'en aller.

Lira: tu as choisi pour moi ?
Aymen: effectivement
Lira: et si je n'aime pas ?
Aymen : tu aimeras
Lira: comment peux tu en être sur ?
Aymen : je le suis c'est tout

Arrogant, elle le trouvait tellement arrogant.. mais qu'est il arrivé à notre gentil Aymen

Les plats sont servit dans une ambiance pesante, Lira souhaitait être partout sauf ici pourtant Aymen lui était ravis d'être en compagnie de cette jeune femme et de voir l'effet qu'il produisait sur elle .

Lira: que signifie le fait que je sois votre promise ?
Aucune réponse de la part de Aymen alors elle leva les yeux vers lui croisant une fois de plus son regard qui cette fois possédait une lueur

Aymen: je vous l'ai dit, cela signifie que nous sommes fait l'un pour l'autre
Lira: et vous êtes sûr que c'est moi
Aymen: oui
Lira: je me trompe ou vous n'êtes pas ravie ?
Aymen: vous vous rompez
Elle était surprise, elle aurait jurée et mis sa main coupée qu'il dirait qu'il n'était pas ravie et pourtant
Lira: je me trompe
Aymen : exactement, à vrai dire je m'en fou

Nous y voilà

Aymen : je vais demander votre main en expliquant à votre famille Que je suis un Ulfarks
Lira: j'espère que vous n'espérez pas Que je marie avec un homme qui s'en fou de moi

Aymen esquisse un sourire avant de répondre malicieusement " je ne vous laisse pas le choix "

Choquée, voilà dans quel été était Lira, elle était choquée. Jamais elle n'avait rencontré une personne aussi froide et arrogante de sa vie !
Tout ça lui avait coupé l'appétit, elle se sentait comme prise au piège, comment faisait elle pour ne tomber que sur des idiots pensait elle .

Aymen : finissez votre repars Lira
Lira: je n'ai plus d'appétit
Aymen: finissez !
Elle n'eut pas d'autre choix que de manger à nouveau, de peur que celui ci ne s'énerve.
Aymen : vous voyez .. maintenant buvez
Lira: est ce que je ressemble à un bébé ?
Aymen: pourquoi cette question ?
Lira: répondez
Aymen : regardez moi
Tout sauf ça, Lira ne voulait plus croiser son regard
Aymen: Regardez moi Lira ! 

On dirait Qu'elle n'a plus le choix
Aymen : vous voyez ce n'est pas difficile
Parle pour toi, pensait Lira dans sa tête
Aymen: non vous ne ressemblez pas à un bébé
Lira: dans ce cas cessez de me dire quoi faire et de me parler sur ce ton
Elle dit ça d'une si petite et douce voix qu'on croyait qu'elle lui demandait ceci comme un service
Aymen : c'est un ordre ?
Lira: je crois.. oui
Un sourire ce dessina au coin de la lèvre de Aymen..
Aymen : levez vous, nous partons










De l'autre côté de L'Egypte sa fait Plusieurs heures Que le vieux Ulfarks essaye de joindre Nayem ou Aymen mais personne ne répondait.  Il ne pouvait pas rester à rien faire, Tout devait se passer cette nuit, du 10 au 11 juin, comme la mort du premier Loup, la mort du guerrier, la blessure de Nahel et sa transformation .. tout devait se passer cette nuit, cette nuit de lune pleine

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !