Partie 18 🌌🔞

154K 8.9K 1.1K

《 La vérité c'est que le temps sépare plus qu'il ne répare

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

La vérité c'est que le temps sépare plus qu'il ne répare ... 》
________________________

Je ne lui demande pas son autorisation, je viens joué avec son intimité avec ma langue. Elle gémit, se tortille, elle attrape les draps, elle se met a tremblé, puis elle crie de plaisir. Bah voilà se que je voulais...

XVIII

Dans la peau de Ahlam.

Alors voilà ce qu'est un orgasme, j'ai ressenti comme une décharge électrique qui a traversé mon corp.

Baasim est parti dans la salle de bain et moi je suis aller ramassé le drap nuptiale pour ma mère. Je l'ai observé, en rigolant. Ma mère m'a fait toute une histoire juste pour ça. Je l'ai plié et les rangé dans un sac. J'ose pas rejoindre Baasim dans la douche, alors je me suis assise au bord du lit et j'ai attendu mon tour. Baasim reviens torse nu avec encore de l'eau qui ruiselle sur ses pecs et qui tombe de ses cheveux. Je le croise en voulant prendre la salle de bain d'assaut.

Baasim: Pourquoi tu n'ai pas venu te laver avec moi ?
Ahlam: J'osais pas.
Baasim: Viens je t'accompagne.

Baasim a fait coulé de l'eau dans la baignoire, il c'est installé en laissant de la place entre ses jambes. Il a pris une grosse éponge, il a commencé à la passé sur ma peau, trop mignon c'est lui qui me lave.

Baasim: Alors tu a aimé ?
Ahlam: Oui, bon j'ai eu mal mais maintenant sa va mieux.
Baasim: je suis désolé mon bébé.
Ahlam: Et toi tu a aimé ? J'ai était nul.
Baasim: tu a était parfaite avec le temps tu verra tu va apprendre à découvrir ton corps et le mien.
Ahlam: c'était comment comparé au deux autre ?
Baasim: j'ai pas envie qu'on parle d'elles s'il te plait.
Ahlam: D'accord, tu as aussi fais ça avec les autres.
Baasim: tu parle de quoi ?
Ahlam: avec ta langue !
Baasim: Non je ne l'ai fais qu'à toi pourquoi ? Tu a aimé ?
Ahlam: Oui c'était bien, mais je sais pas si je pourrais te rendre l'appareil.
Baasim: avec le temps bébé ne t'inquiète pas. (En déposant un baiser sur mon front)

On finis notre douche tranquillement, avec plein de bisous et de câlin puis on a était nous couché.

Baasim: tu a récupéré ton drap ?
Ahlam: Oui je l'ai rangé avant que de le perde et que ma mère me coupe la gorge.
Baasim: tu a beaucoup saigné ? J'ai pas regardé.
Ahlam: Bah je sais pas il y a une petite tâche c'est tous.
Baasim: Merci d'être resté vierge pour moi. Tu sais je serais toujours la pour toi, jamais je ne t'abandonerais tu sais.
Ahlam: Tu me le promet ?
Baasim: je te le jure, on sera ensemble jusqu'à ce que la mort nous sépare.

On c'est endormis dans les bras l'un de l'autre.

[...]

Voilà plusieurs jours que nous sommes sur le yocht et que nous ne sommes pas retourné sur la terre ferme. Alors aujourd'hui on a fais un tour dans un marché local, ensuite on a manger dans un beau restaurant au bord de mer et puis on a réservé un lit sur une plage privé. On c'est changé, et on a pris place sur le transat. On passe un vrai bon moment entre les cocktail, câlins, bisous, et baignade !

Quatre Femmes Pour Un Seul Homme.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !