Hunhan #11 ~end~

Depuis le début

-Sehunnie... Tu t'inquiète trop pour moi...

Luhan le regardait avec un air triste. C'est vrai, Sehun se faisait toujours du soucis pour son Hyung. Parfois même un peu trop...

-C'est peut-être car je t'aime plus que nécessaire...

Luhan afficha une mine désemparée alors que son ventre faisait des noeuds. Puis il regarda Sehun avec amour et sourit. Sans rien dire, il posa simplement sa main valide sur celle de son Maknae.

~

Sehun était sur le toit du centre. Il avait réussi à convaincre KyungSoo de le monter car il voulait admirer la vue du haut du toit. Et pour le coup, il n'était pas déçu : la vue était splendide, et le soleil en déclin à l'horizon rajoutait à la scène quelque chose de presque mélancolique, mais l'effet obtenu était magnifique. Sehun ferma les yeux, laissant le vent caresser son visage. Il repensa à sa vie d'avant, parfaite, alors qu'il avait famille, amis et bonheur. Il pensa à celle qui avait suivie, entre battements et viols, humiliations et larmes. Il revit le pont duquel il avait sauté, la hauteur vertigineuse et pourtant l'échec. Il revit l'hôpital, l'annonce de sa tétraplégie et le désespoir qui l'avait assailli. Il pensa à Chen, Chanyeol, Lay. Il repensa à Kai, KyungSoo et les autres. Il revit sa vie depuis l'arrivée de Luhan. Il n'avait jamais été plus heureux que depuis qu'il l'avait rencontré. Avec lui, il oubliait sa tétraplégie, son ancienne vie et tous ses problèmes. Avec lui, il l'avait enfin, ce qu'il cherchait depuis toujours : le bonheur. Et Sehun ne regrettait plus rien.

-Ne culpabilise pas KyungSoo, dit-il en sachant que l'infirmier ne l'entendait pas.

Sehun s'avança vers le bord du toit. Il regardait le vide qui s'offrait à lui alors que tous les souvenirs des derniers mois lui revenaient en tête. Luhan avait ramené l'harmonie dans les battements de son cœur, le calme dans sa façon de fonctionner ; il était enfin en paix avec lui même. Le soleil vint caresser la peau de son visage et il ferma les yeux. Il murmura une dernière chose.

-Luhan...

~

-Hey les gars !!

-Luhan...

-Quoi, qu'est-ce qu'il y a ?

-...

-Où est Sehun ?!

-...

-Les gars il s'est passé quoi putain ?!!

-Sehun n'est plus ici Luhan.

-Il a été transféré dans un autre centre ? Sans même pouvoir dire au revoir ?

-Sehun est mort, Luhan. Hier soir. Il a sauté du toit...

~

Sehun avait vécu toute son existence avec un regret: celui de n'avoir pas pu vivre la vie qu'il aurait souhaité.
Grâce à Luhan, Sehun avait enfin trouvé la paix en lui. Il pouvait enfin s'en aller libre.

~

Luhan sortit du centre, soutenu d'un côté par sa mère et de l'autre par une béquille. Son père les suivait avec dans une valises toutes les affaires du jeune chinois. Celui-ci s'arrêta un instant, essoufflé, et se retourna vers le centre, qui avait été son lieu de vie pendant presque un an. Devant l'entrée se trouvaient Kai, KyungSoo, Chen, Chanyeol et Lay. Ils lui faisaient des petits au revoir de leurs mains (sauf dans le cas de Chanyeol). Chanyeol avait retrouvé l'usage de son mollet gauche; Chen était handicapé à vie mais il allait bien moralement, et il restait au centre pour rester avec son ami tétraplégique ; Lay, était presque guéris de ses brûlures et allait bientôt sortir; Xiumin, lui, était sortit trois mois plus tôt mais leur avais rendu de régulières visites ; Kai était à présent en couple avec KyungSoo (Chen l'avait deviné), ce dernier se sentait toujours extrêmement mal vis à vis de Sehun qu'il avait monté de son plein gré sur le toit (heureusement Kai était là pour lui remonter le moral). Luhan regarda ses amis et sourit. Une larme coula sur sa joue. Dans sa tête, il revit le beau visage de Sehun.

Oh Sehun...
Tu n'as jamais demandé à naître. Et si tu avais su ce qu'il allait t'arriver, tu ne serais jamais venu au monde. Tu détestais ta vie du début à la fin, tu avais déjà tenté d'en finir et tu n'en avais que plus souffert. Tu m'as dit que je t'avais enfin apporté du bonheur alors je ne comprends pas: pourquoi y avoir mis fin alors que tu l'avais enfin trouvé ? Ce bonheur ?
J'étais vide, déprimé, énervé. Tu m'as rendu le sourire. Tu as rendu ma vie merveilleuse. Tu as fait en sorte que tout aille bien, partout, toujours. Tu m'as fait ressentir pour la première fois ce sentiment qu'on appelle l'amour. Et je ne t'en remercierai jamais assez.
Oh Sehun... Tu es celui qui m'a relevé alors que j'étais au plus bas. Tu disais le contraire, mais au fond de moi j'ai cette impression de n'avoir rien pu faire pour toi. Ils m'ont dit que je t'avais libéré, que c'était grâce à moi si tu avais enfin été libéré de tes chaînes, que tu avais enfin pu partir comme tu le souhaitais depuis si longtemps. C'était comme si tu étais un personnage de tragédie, destiné à mourir. Mais ils disent que tu es parti heureux et en paix et, au fond de moi, je sais qu'ils ont raison.
Pour moi tu resteras le tétraplégique coréen, l'ami du centre, celui dont je suis tombé amoureux, celui qui m'a donné envie de vivre alors même que lui avais perdu cette envie depuis longtemps. Pour moi tu seras toujours Oh Sehun, l'homme qui m'a remit debout.

 Pour moi tu seras toujours Oh Sehun, l'homme qui m'a remit debout

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.
~ OS Hunhan, Chanbaek... Exo~Lisez cette histoire GRATUITEMENT !