XX :8

7.9K 901 123
                                    

Qu'est-ce qui m'attendait pendant cet entretien de préparation ? Encore des questions, des tests, cela ne faisait aucun doute. Allaient-ils me laisser un moment tranquille ? Allaient-ils arrêter de nous traiter comme de vulgaires objets ?

Je suivais mon guide dans le couloir, deux jeunes femmes familières se joignaient à moi. C'était Anaïs et Juliette surexcitées.

" Vous aussi c'est l'heure de votre entretien de préparation . Leur demandais-je.

- Oui, je suis tellement impatiente ! S'exclama Anaïs.

- Ah oui ? Je ne partage pas tes sentiments. J'en ai marre de ne pas faire juger, tester, classer...

- Je ne vois pas les choses de la même manière que toi. C'est seulement pour que les géniteurs nous choisissent. Et puis à ce stade nous ne risquons plus rien.

- Ça dépend qui ! Ajouta Juliette en me visant. Cet entretien ne peut que te faire du bien Danae.

- Bref, je m'en fiche. Je verrais bien de toute façon.

Jacob coupa notre conversation :

"Je vous invite à attendre votre tour dans cette salle"

Je m'asseyais sur un fauteuil rond et les filles sur un canapé à côté de moi. Devant nous se trouvait une petite table sur laquelle étaient disposée un tas de magazines. J'attrapais l'un d'eux pour le feuilleter. Je fus à fois décontenancée et soûlée des conneries que l'on pouvait lire dedans . Ce n'était que des conseils pour être la plus belle et productrice Génitrice possible. Mais aussi des conseils beautés, attitudes, conception pour être sélectionné. Tout un ramassis de bêtises pour nous faire devenir des poupées creuses et dociles. Juliette, elle, semblait emballée par les conseils. Elle observait et lisait à la lettre chacune des pages comme une parfaite élève. Après plusieurs minutes d'attente, Anaïs fut appelée. Sans suivit de Juliette, me laissant donc seule dans cette pièce.

Je prenais le temps comme à mon habitude d'observer ce qui se trouvait autour de moi. Je n'avais pas remarqué juste alors, une étrange affiche qui se trouvait sur le mur. Elle représentait un enfant dans les bras d'un bel homme avec écrit en dessous : nous vous remercions. D'autres affiches d'un même genre se trouvaient un peu plus loin. J'étais surprise de ne pas voir la représentation d'une femme sur l'une d'elles. Nous étions donc les fantômes.

" Danae, m'appela Jacob.

-Heu... oui ?

- C'est à votre tour. Veuillez me suivre."

Je me levais pour le suivre . Il m'emmena dans une pièce avec un immense miroir au centre. Puis celui-ci me fit un immense sourire avant de fermer la porte.

" Bonjour, avancez vers le miroir central, résonna une voix artificielle.

Je m'exécutais. Devant celui-ci j'observais ma silhouette et mes cheveux foncés. Je n'étais ni une beauté, ni une horreur. J'étais une fille simple et cela me suffisait. Mon apparence était le cadet de mes soucis. Soudainement, le miroir se mettait à vibrer, faisant disparaître mon reflet dans une vague liquide.

" Analyse en cours, s'exclama la voix.

- Que dois-je faire ?

- Ne bougez pas Génitrice.

- Analyse terminée. Votre potentiel d'attirance ne dépasse pas les 45%. Certaines modifications sont obligatoires et permettront une augmentation de 15% : suppression de la pilosité, amélioration de la qualité capillaire, nettoyage de la peau...

- C'est une blague... M'exclamais-je choquée par ses propositions.

- Ensuite nous vous conseillons des interventions supplémentaires non obligatoire pour augmenter votre potentiel d'encore 15%. Changement de couleur de cheveux, diminution du nez, décoloration de la peau, changement de couleur de pupille... 

-Il est hors de question que je fasse tous ces changements !

- C'est pour votre bien, Génitrice. Nous faisons tout pour que vous soyez appelée le plus tôt possible.

-Je me doute. Mais je veux le strict minimum. Je veux garder mon identité.

Une table sortait du sol.

- Veuillez vous allonger.

Je m'exécutais peu confiante. Ces changements n'étaient vraiment pas ce que j'attendais de cette réunion de préparation. Il était clair qu'ils voulaient nous formater. Mais il était hors de question de perdre ma personnalité pour des pourcentages .

"Le temps de l'intervention, nous vous invitons soit à visionner une vidéo sur notre centre, soit à être endormi.

- Je préfère ne rien voir, endormez-moi."

Au-dessus de moi se déployait une structure. J'étais maintenant enfermée dans un étrange tube qui se remplissait d'une fumée blanche qui ne tarda pas à me faire sombrer.

***

Avez-vous remarqué l'affiche en couverture du chapitre ? Qu'en pensez vous ? 

💙

GenitriXLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant