Partie 93: Le choix

6.6K 515 11

Flash back

Dans la peau de Nahel


J'explique mon plan à Celia et Laurian pour qu'elle m'aide à rencontrer celui qui m'a percuté
Celia: je ne suis pas rassuré Nahel
Moi : moi non plus mais c'est nécessaire il faut que je tourne la page .
Laurian : bon ok mais on t'accompagne le voir
Moi: non c'est vous mettre en danger pour rien je refuse
Celia: alors ne compte pas sur nous .

Je réfléchissais et j'ai fini par céder ..


Deux jours plus tard, nous avions rendez vous dans un bar en plein Paris. J'étais stressé et apeuré mais je ne laissais rien paraître .
J'attend 15 minutes quand une personne s'assied face à moi, son visage caché par un chapeau, il attend un peu puis dévoile son visage.
Je ne m'attendais pas à le voir lui
Moi : vous
Argent : toi, toujours aussi belle . Si tu savais le nombre de fois que je t'ai visitée à l'hôpital .
Je voulais partir, être en sa présence c'était difficile pour moi. Il m'a causé pas mal de souffrance. Je me lève pour partir mais il me retient
Moi: enlevez vos salles pattes de moi !
Lui: tu m'as fait venir pour une raison
Moi : pas vous celui qui m'a renversé
Lui: mais au fond tu sais que c'est un de mes ordres
Il me l'a avoué sans détour, sans difficulté
Moi: pourquoi ? Pourquoi moi ? Pourquoi vous acharner sur ma famille ?
Lui: tu aurais dû accepter d'être avec moi.
Moi: alors c'est l'amour qui vous rend comme ça
Lui: l'amour sa rend fou tellement que sa me pousse à m'en prendre à un bébé
Moi: je vous interdis de vous approcher d'Ayem
Lui: pas la peine de m'interdire on peut trouver un arrangement
Moi: aucun arrangement possible, ne vous approchez pas d'elle
Lui: ce n'est qu'une question de temps alors avant qu'elle vous soit enlevé
Il se lève pour partir et cette fois c'est moi qui le retient
Moi: ne faite pas ça
Lui: ça ne dépend que de vous
Moi: qu'elle est l'arrangement
Lui: le pouvoir que tu as toi vos tout ce que la terre peut proposer alors c'est simple ton pouvoir contre ta famille
Moi: et comment allez vous prendre mon pouvoir ?
Lui: il n'y a qu'une seule façon
Moi : me tuer ?
Lui: dur sacrifice même pour moi. Une beauté sans pareille quitter se monde ..
moi: quand ?
Lui: le 11 juin, à la même date Que le premier loup tuer, Que le soldat et que ta blessure au coup
Moi: vous aviez tout prévu ?
Lui: effectivement, je te laisse réfléchir.
Il se lève et m'embrasse la joue, je me dégage rapidement comme si sa bouche brûlée ma joue. Et il s'en va . Il ne m'a pas fallu énormément de temps pour prendre ma décision.


Les filles me rejoignent en me posant plein de questions
Moi: tout va bien il c'est excusée, il m'a dit que souvent il venait me voir à l'hôpital et qu'il s'en voulais. Il a essayé de prendre contact pour me présenter ses excuses mais il n'a pas eu le courage.
Celia: et ça t'a aidé ?
Moi: beaucoup, c'est une page tournée maintenant
Elles étaient contente pour moi. Si seulement elle savez !









Deux jours plus tard je l'ai recontacté pour accepter sa proposition
Argent: sage décision, je t'enverrai les instructions à suivre bella
Je ne répond pas et raccroche .. le compte à rebours a commencé.

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !