XX: 5

8.8K 966 114
                                    


Après plusieurs heures dans ce véhicule inconfortable, celui-ci s'arrêtait brusquement. Je suivais les deux jeunes femmes à l'extérieur. En sortant, je sentis les rayons du soleil frôler mon visage. Je cachais celui-ci avec ma main pour pouvoir regarder le ciel bleu. Cela faisait des années que je n'étais pas sortie a l'extérieur. L'odeur de l'herbe verte et la sensation du vent dans mes cheveux m'avaient manqué. Mais ces douces sensations étaient vite balayées par le bruit des moteurs et l'agitation environnante. J'observais avec attention la ville en pleine ébullition. Jamais je n'avais vu autant de personne pressée dans un même endroit. C'était à la fois excitant et stressant. Ce mouvement constant ne permettait pas de distinguer les visages, et je perdais instantanément chaque détail que je regardais. 

Tout cela était nouveau, car nous n'étions jamais autorisés à sortir de notre centre. La seule lumière qui avait éclairé mon visage pendant 15 ans était celle des néons blancs des pièces. 

Nous avancions vers un gigantesque dôme en verre. Devant celui-ci, un homme immobile nous attendait. 

Arrivé à son niveau, il s'exclama :

" Bonjour, je suis Jacob. Votre protecteur et votre guide personnel pendant votre séjour à l'institut de préparation de niveau A. Pendant votre passage, vous apprendrez à devenir les meilleures Génitrices possibles. 

- Nous allons encore être enfermées... Dis-je en jetant un coup d'œil dans le bâtiment en verre.

- Ici pas d'enfermement mademoiselle Danae, seulement de l'apprentissage. 

Je le regardais étrangement. Ces mots sonnaient faux.

"Veuillez me suivre, mesdemoiselles." Ajouta-t-il.

En entrant dans cette nouvelle demeure, je me rendais compte du décalage de confort avec mon centre. Les murs en verre permettaient d'inonder les pièces de lumière naturelle. De nombreuses plantes ornaient les murs est permettaient d'ajouter de la vie dans ces pièces blanches sans fioritures. Je remarquais des similitudes avec mon centre, c'était toujours aussi froid, toujours aussi blanc mais l'organisation était différente. Les deux jeunes femmes n'avaient pas l'air gênées par le luxe et la beauté des meubles.

Par contre , moi j'étais mal à l'aise. Je sentais que ma place n'était pas ici. Avait-il fait une erreur ? Et s'il le découvrait.... Que risquais-je ?

" Cet établissement de préparation est l'un des meilleurs au monde. Et vous êtes totalement libre de vous déplacer à l'intérieur de l'institut. 

- Combien de temps allons nous rester ici ? Demanda Juliette.

- Cela dépendra de vous. Certaines filles ne restent que quelques jours, d'autres plusieurs mois. Mais je suis sûr qu'avec votre niveau, vous ne serez plus là d'ici rois jours. 

Curieuse , je n'écoutais que d'une oreille ce Jacob, préférant observer ce qui se passait autour de nous. Nous passions devant une pièce dans laquelle plusieurs jeunes femmes étaient assises, s'occupant à la lecture ou autres.

"Je vais vous amener à vos chambres."

Nous continuions notre traversé jusqu'à atteindre un long couloir de porte.

"Chambre 29 : Anaïs.

Chambre 30 : Juliette."

Les deux jeunes filles ne tardèrent pas à récupérer leurs clés. 

" Je viendrais vous chercher pour la réunion d'arrivée." Expliqua Jacob.

Elles se précipitaient avec joie et impatience dans leurs nouveaux cocons personnels.

"Veuillez me suivre." M'ordonna-t-il.

Je continuais ma route silencieusement. Plusieurs questions cogitaient dans ma tête et j'hésitais à les dire à haute voix. Je ne savais même pas si j'avais le droit de réfléchir autant. 

" Chambre 13: Danae. " S'exclama Jacob.

Je prenais les clés dans sa main puis je m'avançais vers la porte. 

" Heu... Attendez, j'ai une petite question avant que vous partiez..

- Oui ?

- Je voudrais savoir si le test GeX pouvait se tromper ?

- Non, cela est impossible. Chaque année, il est réglé selon les attentes et les besoins des Géniteurs. Il ne se trompe jamais. Et toutes les femmes du centre ont toujours accompli leurs devoirs en bon et du forme. 

- D'accord... Merci de votre réponse. 

- Je viendrais vous cherche pour la réunion d'arrivée." Conclu-t-il avant de partir. 

La porte se fermait. J'étais une fois de plus dans une pièce inconnue. Cette chambre était bien plus confortable que celle que je par partageais au centre. Un lit rond se trouvait au centre. Je circulais dans la pièce, observant chaque meuble, chaque objet qui y était disposé. Une commode blanche contenait des robes. Du blanc, du beige ou du crème, les choix de couleurs étaient plutôt restreints. Je me dirigeais vers la salle de bain. Celle-ci était agréable, complètement vitrée avec une grande baignoire. 

Soudainement, un écran apparaissait sur le mur. Je n'avais pourtant appuyé sur aucun bouton. Un message d'alerte angoissant apparaissait. Le visage d'une femme brune défilait sur l'écran. Puis à la fin du message, celui-ci s'effaçait du mur, réinstallant le silence dans la pièce.

Je m'asseyais sur le lit. Cette pièce était cossue mais terriblement froide. Je n'étais pas certaine de me sentir moi-même un jour. Emma me manquait, son rire et sa joie de vivre me manquait. Je me sentais a cet instant tristement seule. 

GenitriXLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant