Chapitre 16

222 11 0

Je suis toujours en larme depuis toute à l'heure, et je n'arrive pas a finir mes phrases.

-"Mais... mais Lola... m'avait dit... que tu étais avec..."

Il me coupe la parole vu que je suis trop longue a finir mes phrases.

-"Non Juliette. Pour rien au monde je te ferai souffrir inutilement. Tu es la personne à laquelle je tiens le plus. Et là... quand tu pleures... Ça me blesse comme si c'était moi qui était en train de subir ce que tu subis. Je... fin tu es la fille la plus merveilleuse que je n'ai jamais rencontrée. Tu es mon souffle, ma joie, ma tristesse, ma vie. Je t'aime depuis le jour où je t'ai rencontrée. Et cela à jamais.

Je crois vraiment que je vais faire un deuxième malaise. Je ne l'ai jamais vue dans cet état. Il a une larme qui coule le long de sa joue et je la rattrape avec ma petite main comparée a son grand visage magnifique. Il me regarde de ses yeux vert et je le regarde de mes yeux marrons. On ne dit pas un mot mais cela suffit pour lui montrer que je l'aime plus que tout et encore plus depuis sa déclaration magnifique.

Nous sommes plus qu'à quelques millimètres l'un de l'autre et je tiens son visage entre mes mains.

Son visage est tout chaud par rapport à mes mains glacées.

Puis on s'embrasse. Je ne peux m'empêcher de le croire. Je lui ai pardonnée. À moins que... Lola m'ai menti ? Non je ne peux pas le croire. Elle n'aurait jamais fait ca et surtout pour qu'elle raison ?

Cela est vraiment bizarre. Je suis toujours perdue, mais beaucoup moins que toute à l'heure. J'ai Harry et il m'apartient comme moi je lui apartient. Je l'aime et j'aimerai lui faire une aussi belle déclaration mais j'en suis incapable. Mes mots s'enmèleraient et je resterai bloquée après chaque mot. Ce n'est pas génial.

Donc après tout cela, je rentre chez moi. Je dois me reposer. Je suis censée rester au lit pendant au moins une semaine d'après le médecin mais jamais je ne resterai clouée sur se maudit matelas pendant tout ce temps.

Je dois voir Lola. Il paraît qu'elle n'ai pas venue de la semaine d'après ma famille. C'est bizarre. Une meilleure amie viendrai chaque jour prendre des nouvelles de son amie mais Lola n'est pas comme sa. Elle est différente. Et parfois cela me blesse. Mais peu importe.

J'ai quand même un texto d'elle me disant qu'elle a appris que je suis sortie de l'hopital et qu'elle en ai contente. Mais le texto s'arrete là. Elle ne met même pas un petit "xo" ou autre.

Je sens que je m'éloigne d'elle. Enfin c'est plutôt elle qui s'éloigne de moi.

Je sens qu'elle me cache quelque chose. Et je pense que cela est bien plus grave que ca en a l'air.

[Un petit coucou pour vous remerciez de ses 375 vues et 44 votes ! Cela me touche beaucoup ! Tout simplement MERCI ! .x]

Be Strong ...Lisez cette histoire GRATUITEMENT !