[Nevra] Retour précipité.

696 48 9

Imaginons que Féa rentre de mission gravement blessée, quelle serait la réaction de Nevra ? C'est une commande pour SoyMae

Nevra avait décidé de donner une mission assez risquée à sa jeune recrue, Féa. Il la sentait capable d'accomplir celle-ci et lui faisait entièrement confiance. La jeune Féalienne était très douée pour ses débuts. Nevra l'avait d'ailleurs très vite remarqué. Il faisait très attention à elle et lui en portait tout autant. Elle était partie au détour d'Eldarya il y a maintenant deux semaines. Elle devait rentrer dans les jours qui suivaient. Au QG il n'y avait aucune mission très importantes. Ils attendaient tous des nouvelles de l'escouade qui était partie.
           ************* ****

C'est un soir d'orage, que l'équipe revint. La pluie tapait contre les mûrs du QG, faisant trembler les habitants. Quelque fois l'orage grondait et effrayait les petits pimpels.
Les gardiens étaient sortis dehors pour aider l'escouade. Ils attendaient dehors sous la pluie battante. L'orage les faisait sursauter. Nevra tenta de distinguer ses gardiens dans la pénombre. Il était nonchalement appuyé contre un mur. L'eau ruisselait de ses cheveux sur ses magnifique abdos moulés par son haut trempé. Soudain, on les vit arriver en courrant. Nevra se décolla du mur. Il fronça les sourils en les voyant. Quelque chose clochait. Il s'approcha un peu plus. C'est la qu'il le vit. Un backdog les suivait.
Nevra courrut vers les grandes portes.

- Ouvrez les portes, s'ecria t-il. Vite !

Les gardes ouvrerent les portes sous l'ordre de Nevra. L'équipe se faufila entre la mince ouverture. La pluie battait son plein, ils étaient trempés. Nevra courrut vers eux affolés. Il compta ses gardiens, ils en manquaient deux.

- Oú est Féawilne ? cria t-il pour couvrir le bruit du tonerre.

Il la cherchait entre ses gardiens. Elle n'y était pas.

- Ou elle est ? Hurla t-il.

Le vampire était en panique, il cherchait sa jeune recrue partout. Mais alors qu'ils allaient sortir du QG pour la trouver ses deux gardiens arrivèrent derrière lui. Féa était dans les bras de John et des gardiens les plus robustes de Nevra.

- Elle est blessée, cria t-il.

Nevra se précipita vers eux en pestant. Il avait promis à sa jeune recrue qu'elle ne risquait rien.

- Que s'est-il passé ? Gronda t-il.

La pluie devint de plus en plus violente. Féa toussauta légèrement sous le regard inquiet de son chef. Il la prit des bras de son gardiens délicatement.

- Elle m'a sauvé, le blackdog lui fonçait dessus et elle a prit le coup à ma place.

Nevra pesta. Combien y'avait-il de chances pour croiser une de ces bêtes près du QG ? Sûrement très peu. Alors que dehors d'autres gardiens étaient sortis pour aider les habitants du refuge, Nevra donna des indications à ses ombreux et courra vers l'interrieur. Le habituel chemin pour se rendre au QG, était cette fois montrée très long. Le vampire tenait Féa fermement dans ses bras. Essayant de la protéger du mieux qu'il le pouvait. La petite elle, semblait à moitié conciente, elle respirait faiblement. Nevra pressa le pa. Il arriva à l'infirmerie, en trombe. Eweleine était déjà occupée par plus de dix patients. Sous le regard d'excuse de l'infirmière Nevra courra dans sa chambre. Il attrapa divers objets pour la soigner et la déposa dans le lit. Il lui aracha ses vêtement. La plaie était béante. Il tenta de la maintenir éveillée.

- Ma belle, dit-il tendrement en lui caressant la joue.

Elle toussa légèrement avant d'ouvrir les yeux puis grogna légèrement de douleur.

- Je vais te soigner, continua t-il. Mais il faut que tu restes éveillée.

Elle haussa la tête légèrement.
Nevra lui fit un petit sourire réconfortant avant de se pencher sur sa plaie. Elle se trouvait sur le côté de son ventre. Le back dog avait dû la griffer. Il commença par se laver les mains sous le regard attentif de la blessée. Ensuite, il attrapa un coton de désinfectant et il commença à tapoter les griffures. Par réflexe, Féa attrapa la main de Nevra. Le désinfectant lui brûler la plaie. Des larmes apparurent aux coins de ses yeux.

- Ça va aller. Je vais faire doucement.

Lorsque Nevra reposa le coton sur ses plaies. Féa se courba. La douleur était lacinante. Elle atttapa le drap de toutes ses forces. Elle ne tarda pas à laisser les larmes couler sur ses joues. Elle ne savait plus si Nevra était entrain de recoudre, de bander, ou de désinfecter tant sa tête lui tourner. Elle ferma les yeux. Nevra lui, finissait de reconvrir la plaie. Féa souffla lentement pour essayer de se calmer. Son ventre lui faisait toujours autant mal. Une fois finit le vampire rangea son matériel de secour puis s'assit à côté de sa recrue. Elle semblait aller mal, ses joues avaient pris une teinte rosé et des gouttes coulaient sur son front. Il attrapa une serviette mouillée et lui apposa sur la tête.

- J'ai mal, se plaignit-elle.

Nevra contourna le lit puis se plaça à côté d'elle en faisant attention à ne pas la toucher.

- j'ai recousu la plaie la plus profonde, ça va aller. Reposes toi.

La belle, se rapprocha un peu plus de lui en soufflant:

- Tu restes avec moi ?

Nevra passa ses doigts dans la cheveulure de la belle.

- Oui, rassures toi.

Il la regarda longuement puis hésita à lui poser une question de peu qu'elle soit trop fatiguée.

- Comment s'est passé la mission ?

- C'était crevant, on a faillit y passer plusieurs fois et le black dog, c'était vraiment la cerise sur le gâteau. On était vraiment tous à nôtre plus bas et quand il nous a attaqué on a eu vraiment beaucoup de chance de ne pas nous faire tuer.

- je vois. Je n'aurais pas dû t'envoyer faire cette mission. Elle était trop risquée !

Féa tenta de se retourner mais elle souffla de douleur.

- Non, non j'aime bien que tu me fasses confiance. J'aime bien me sentir utile.

Nevra souria. Sa recrue c'était finalement bien intégrée, une vrai gardienne de l'ombre.

- Nev', tu sais que ce n'est pas de ta faute si ce black dog m'a attaqué ?

Le vampire passa sa main dans ses cheveux.

- Cette mission était beaucoup trop compliquée pour une jeune recrue.

Féa se décala vers le vampire et cala sa tête sur son torse.

- T'inquiète pas, bientôt je serai d'attaque pour des mission encore plus compliquée.

OS Eldarya: Des histoires dispersées dans le monde.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !