Chapitre 8 : L'ivresse d'un instant

303 4 1
                                                  

Nous restons quelques minutes debout dans l'appartement, à l'opposé l'un de l'autre. L'entrevue qui s'est déroulée me trotte dans la tête. En l'espace d'une soirée, cet étrange quotidien établi avec Zack a été bouleversé. J'aimerais connaître les détails de son échange avec Nathaniel, mais je préfère me taire après la tournure qu'a prise notre rencontre. D'autant plus que je garde un goût amer des paroles qu'a eu Zack à mon égard.

Ce dernier me lance un coup d'œil que je fais mine d'ignorer.

— Quelle putain de soirée, lâche-t-il finalement en se dirigeant vers le coin-cuisine.

Il ouvre un placard et en sort une bouteille d'alcool qu'il débouche d'un geste sec. Sans prendre la peine de se servir un verre, il boit directement une grande gorgée au goulot puis se traîne jusqu'au canapé. Il n'a pas l'air bien du tout. Je vais m'asseoir près de lui, prudemment. Genoux serrés et mains jointes, je tente un regard dans sa direction.

— Whisky ? propose-t-il en me tendant la bouteille.

Je refuse poliment. Je n'apprécie pas vraiment l'alcool, et s'il m'est arrivé d'en boire par courtoisie lors de certaines occasions, je juge peu judicieux de le faire maintenant.

— Évidemment, dit-il en ingurgitant à nouveau la boisson.

Je le regarde un peu hébétée malgré moi et demande :

— Es-tu alcoolique ?

— Tu penses que je suis un ivrogne parce que je bois ? répond-il aussitôt.

— L'alcool te rend bizarre. C'est la deuxième fois que je te vois comme ça.

Il s'arrête de boire et me regarde, perplexe. Je pense qu'il se souvient du moment auquel je fais allusion. Celui où je suis tombée dans la salle de bain. Zack est venu m'aider... avant de partir précipitamment. Il était soul lorsqu'il est rentré.

— Rose... tu irais me chercher une autre bouteille ? demande-t-il en posant mollement sur le sol celle qu'il vient de terminer.

— Je ne crois pas que ce soit une bonne idée...

Il me fusille du regard. Je déglutis et me lève lui chercher sa bouteille, tout en retenant un « je ne suis pas ta bonne ». Avec réticence, je sors un autre Whisky du placard. La bouteille à la main, je me poste devant Zack et le toise. Il semble complètement dépité.

— Ne le prend pas mal Zack, mais je ne crois vraiment pas que ce soit une bonne idée de picoler.

Nouveau regard noir de l'intéressé.

— Donne-moi cette bouteille, Rose, insiste-t-il.

— N... non.

Je ne peux pas le laisser dans cet état. La discussion qu'il a entretenue avec son ami l'a complètement perturbé.

Mon avenir est incertain... mais regarder Zack se rendre ivre ne sera bon pour personne. Tandis que je réfléchis, il se redresse brusquement pour essayer de récupérer la bouteille que je tiens dans ma main. Surprise, je ne lâche pas pour autant et tire de toutes mes forces.

— Donne-moi ça ! hurle Zack.

— Arrête ! Tu me fais peur ! protesté-je.

— Il était temps ! réplique-t-il.

Sa force m'attire contre lui. Je tombe sur ses genoux et me rattrape au dossier du canapé. Ma tête domine la sienne et mes longs cheveux blonds tombent sur ses épaules. Je m'efforce de retenir quelques rougeurs naturelles dues à la position inconvenante dans laquelle je suis et baisse les yeux pour pouvoir le regarder.

Prisonnière de son cœur [Première partie]Là où vivent les histoires. Découvrez maintenant