9

1.7K 233 339

Harry

Je serre la main de Louis dans la mienne alors que nous nous dirigeons vers mon appartement. Nous ne nous sommes pas concerté. Après notre baiser au restaurant, nous avons rangé et nous sommes partis. Je l'ai entraîné à ma suite et il n'a opposé aucune résistance. Bien au contraire. Sa main s'accroche à la mienne comme s'il avait peur que je la lâche. Mais il en est hors de question. Je la garde dans la mienne. Et je le garde lui aussi.

Quand nous arrivons enfin devant le bâtiment dans lequel je vis, Louis se colle à moi pendant que je sors mes clés et ouvre ma porte. Ses mains se faufilent sous ma chemise et commence à caresser mon ventre. Une chair de poule infernale prend possession de tout mon corps. Une fois la porte ouverte, je reprends sa main et le tire jusqu'aux ascenseurs. Une fois à l'intérieur de l'un d'eux je me colle à lui et l'embrasse à nouveau. Il rigole et je l'imite.

Maintenant que nous avons commencé, on ne peut plus nous arrêter.

Une autre porte à ouvrir, que je referme d'un coup de pied. Le corps de Louis tout contre le mien. J'en veux plus.

« T'es trop habillé. »

« Toi aussi... enlève ça. »

« Et toi... putain débarrasse toi de ça. »

Il déboutonne son pantalon pendant que j'enlève ma chemise, la passant par-dessus ma tête. Je la balance et attire Louis jusque dans ma chambre mais comme il n'a pas enlevé son pantalon entièrement il manque de se vautrer lamentablement par terre. Je le rattrape in extremis et l'aide à retirer son jean avant d'enfin nous diriger vers ma chambre. Nous terminons de nous déshabiller et c'est quand nous nous retrouvons en sous-vêtement que je sens de la timidité s'installer à nouveau entre nous. Louis s'approche de moi et m'embrasse tendrement.

« Tu en as envie ? »

« Oui. Tellement Louis. »

« Moi aussi mais pitié enlève tes chaussettes, c'est un tue l'amour mon dieu ! »

J'éclate de rire et le pousse sur le lit. Il se laisse tomber dessus et me regarde alors que j'enlève mes chaussettes. J'hésite à enlever également mon boxer et c'est en le voyant hocher la tête que j'ose retirer ce dernier vêtement qui me couvre. Louis me regarde, partout, et surtout là.

« Tu es beau. »

« Toi aussi. Vraiment très beau. »

Je me penche vers lui, pose mes lèvres sur les siennes puis me recule pour lui ôter son caleçon et ainsi, le voir entièrement. Nous nous embrassons et nous caressons un moment. Je ne me lasserais jamais de le sentir contre moi, c'est impossible.

« Alors ? Me dit-il au bout d'un moment. Top ou bottom ? »

J'éclate de rire et enfouie mon visage dans son cou. C'est un idiot, mais un idiot tellement attachant. « J'ai déjà répondu à cette question je crois. »

« Oui mais tu as aussi dit qu'inverser les rôles pouvait être plaisant »

« Oui en effet... Mais je t'ai laissé m'embrasser en premier. »

« Mmh... c'est vrai. Il m'embrasse. Vas y. J'attends que ça de toute façon. »

« Putain tu me rends fou. » Je fonds sur lui et embrasse ses lèvres sans relâche. Nos corps se frottent l'un contre l'autre. Je le prépare avec douceur et lorsque je sens que je peux y aller je m'installe entre ses cuisses. Il me regarde tendrement et me caresse le dos.

Quand j'entends le carillon... tu es là. (Terminée)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !