02| Casualty

2.8K 389 522

❝mon cœur est fragile tels un verre de vin, une fois qu'il est brisé, il ne peut être réparé ou du moins pas facilement❞ ㅡ Park Jimin

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.


❝mon cœur est fragile tels un verre de vin, une fois qu'il est brisé, il ne peut être réparé ou du moins pas facilement❞ ㅡ Park Jimin

[02]

Les larmes continuent de couler le long de mes joues grasses se mêlant à l'eau chaude de la douche. Je souffle doucement et je rince mon cuir chevelu ainsi que mon corps avant d'éteindre l'eau et de quitter la cabine de douche. je prends une serviette blanche que j'enroule autour de mes hanches afin de cacher le bas de mon corps. Mon ventre gronde soudainement me rappelant que je n'avais rien mangé depuis mon interaction avec les garçons hier, j'étais effrayé à l'idée de descendre de l'étage et donc de devoir leur faire face. Je prends mon courage à deux mains et j'ouvre la porte de la salle de bain à la volée avant de courir dans le couloir couleur crème et de dévaler rapidement les marches de l'escalier en bois.

Arrivé dans la cuisine, je suis surpris de voir tous les garçons présents autour de la table. Je les observe calmement. Ils savourent le petit déjeuner tous les six, parlant de sujets aléatoires arrachant parfois des rires à certains. Les garçons n'avaient jamais mangé sans moi, on faisait tout ensemble, enfin jusqu'à aujourd'hui puisqu'ils ont décidé de ne pas m'appeler pour déjeuner avec eux. Je reste figé pendant quelques instants mais un claquement de doigts devant mon visage me sort violemment de mes profondes pensées. C'était Yoongi. Je l'ignore et m'avance vers un placard que j'ouvre avant d'attraper un paquet de gâteau au chocolat déjà ouvert. Je prends une petite tartelette et je suis sur le point de la fourrer dans ma bouche qu'une forte voix retentit près de moi.

"Mec, t'es sérieux de te balader comme ça? cache au moins ta graisse, déjà qu'on est obligé de te voir tout les jours et donc de supporter toutes tes horreurs alors là, je peux te dire que mes yeux sont sur le point de saigner et crois moi même habillé tu nous dégoûte", me crie Yoongi avec son éternel ton froid.

Bon dieu, qu'ai-je fait pour mériter ces paroles atroces? Je reste toujours surpris face aux mots utilisés par Yoongi, lui ainsi que les autres membres du groupe semblaient être bien remontés contre ma personne jusqu'au point d'employer des termes désagréables avec moi.

Je me retourne et lui fais face.

"Pardon?", je demande d'une voix tremblante.

"Oh ça va Jimin, tu as très bien entendu. Yoongi hyung a raison et tu le sais très bien alors, pourquoi ne monterais-tu pas dans ta chambre pour enfiler tes vieux vêtements pour personnes obèses? Petite tapette!", lance méchamment Jungkook.

Suite aux paroles du maknae, Je lâche le paquet de gâteau ainsi que ma petite tartelette au chocolat et ils rencontrent violemment le sol. Jungkook, le petit garçon adorable venait de me dire des paroles qui ont su éclater mon cœur en milles morceaux. Je cours alors, les larmes aux yeux, en direction des escaliers, je monte rapidement les marches. Je rejoins finalement ma chambre et je me hâte de m'enfermer dans celle-ci. Je me dirige vers ma salle de bain et je me place devant la grande glace et c'est soudainement que la réalité me frappe de plein fouet. Je fixe mon reflet dans le miroir avant de prendre à l'aide de mes doigts un bourrelet, je soulève ensuite ma serviette et ce que je vois est absolument dégoûtant, mes cuisses sont énormes et se touchent entre elles. Je remonte mon regard vers mon visage, des joues énormes, des dents de travers, des lèvres beaucoup trop grosses et une peau avec plusieurs imperfections.

Je m'arrête dans l'observation de mon reflet si laid et je quitte la salle de bain. Je me dirige vers mon armoire où je prends un boxer noir, un sweat gris oversize et des sweatpants. Je finis de m'habiller et je me couche dans mon lit m'enroulant dans ma couverture blanche. Les larmes coulent à flot sur mes joues et elles s'échouent sur mon oreiller le mouillant au passage.

Dans un élan, je sèche mes larmes, je me relève et je quitte ma chaude couverture. Mes pieds me guident hors de ma chambre et je me retrouve assis sur une marche des escaliers à écouter la conversation actuelle des garçons. D'ici je pouvais parfaitement distinguer leurs rires ainsi que leurs paroles et je peux dire que le sujet de conversation était moi.

"Vous ne croyez pas qu'on devrait l'appeler, il n'a même pas déjeuner le pauvre", dit le plus vieux du groupe.

Jin, merci de rester si gentil avec moi.

"Non je rigole, sérieusement je m'en moque de lui, qu'il crève ce gamin", lâche Jin en rigolant, et suite à ses mots, les autres éclatent de rire à l'unisson.

Je retire ce que j'ai dit plutôt. Jin est aussi cruel que les autres membres dans ses paroles. Il sait où viser, ses mots tels une balle ont violemment atteint mon cœur meurtri par les jugements de mes meilleurs amis.

Je laisse tomber ma tête sur la rambarde et mes larmes coulent d'elles même alors que je pose mes mains sur ma bouche pour empêcher mes sanglots de sortir alors qu'une boule se forme dans ma poitrine, mon cœur bat rapidement et cela m'empêche presque de respirer. Je me lève et je descends les marches pour la seconde fois de la journée, je marche en direction du salon et j'ignore le bruit du parquet qui craque sous mon poids, j'avais l'impression que celui-ci allait soudainement prendre la parole pour se plaindre. Je m'avance jusqu'à la grande salle où se trouve tout les garçons réunis. Après de longues secondes, ils semblent finalement remarquer ma présence.

Namjoon prends la parole, "Pourquoi tu es là?"

"J'avoue, pourquoi tu te ramène? on était bien sans toi tas de graisse!", poursuit Yoongi.

Dans une pulsion de courage, je lui réponds, "va te faire foutre Yoongi".

"Répète gamin, je crois que je n'ai pas très bien entendu", il dit en s'avançant vers moi.

"va te faire foutre espèce d'enculé!", je crie hors de moi.

Je n'ai pas le temps de souffler pour me calmer, qu'un poing s'abat sur ma joue gauche. Le coup est tellement violent que je tombe et que ma tête heurte le sol froid. Les larmes coulent sur mes joues et une forte douleur se propage dans mon crâne, je gémis de douleur alors que j'aperçois Yoongi se baisser à ma hauteur et me chuchoter quelque chose mais mes oreilles bourdonnantes m'empêchent d'entendre ses paroles. La douleur se fait beaucoup trop forte et je ferme les yeux me laissant engloutir par la noirceur de l'obscurité. Mais même inconscient, je ne pouvais m'empêcher d'avoir une pression sur mon cœur brisé.



ㅣㅣㅣㅣㅣㅣㅣ

«– Avez-vous entendu ce bruit?
– De quel bruit parlez-vous?
– Du bruit de mon cœur qui se brise.»



N O T E

Deuxième chapitre ! J'étais malade (je tombe malade très facilement vu mon état de santé fragile) mais je tenais vraiment à publier ce chapitre aujourd'hui puisque j'avais promis un chapitre par semaine. j'ai écrit genre vraiment écrit ce segment rapidement en trois heures donc présence de fautes alors signalez les moi si vous en voyez s'il vous plaît, ce chapitre n'est pas super mais j'espère tout de même qu'il va vous plaire. J'aimerai beaucoup avoir quelques-uns de vos retours, commentaires constructifs, ça me ferait énormément plaisir et ça m'aiderait aussi pour la suite (:

Merci beaucoup pour tout vos vues, votes et commentaires. merci pour toute cette attention que vous portez à cette fiction ♡

complex | yoonminLisez cette histoire GRATUITEMENT !