Chapitre 28 : La seconde lettre

36 5 0

Avec la rentrée, la vie reprit brutalement son cours.

La salle commune de Gryffondor était de nouveau pleine de vie, la Grande Salle bondée, les Serpentard avaient recommencé à faire des croche-pattes aux Gryffondor dans les couloirs et inversement. Ilåna et Fiona obtinrent un A à leur évaluation de métamorphoses en transformant quinze pommes en belles oranges juteuses - sauf que maintenant, il y avait ce regard suspicieux de Fiona à Ilåna, se demandant si elle avait réellement réussi ou si sa "chance" l'avait bénie... Ilåna préférait ne pas y penser.

Une semaine après la rentrée eut lieu le second match de Quiddich, qui opposait les Serpentard aux Serdaigle. Sous prétexte que sa soeur était poursuiveuse dans l'équipe de Serdaigle, Fiona y traîna Ilåna et Mylon. Pour Ilåna, qui n'avait rien compris au premier match de Quiddich qu'elle avait vu, en Octobre (Elle se souvenait du commentaire sans dessus-dessous de Lee Jordan : Ce crétin de Zabini fonce sur le Souaffle dans un élan de rage avant de se prendre un Cognard tandis qu'Angelina remonte vers les buts et... Angelina marque !! 10 POINTS POUR GRYFFONDOR !), c'était une sorte de second baptême du feu. La foule en délire la ballottait de gauche à droite, en avant et en arrière. Emportée dans la valse des joueurs et les bousculades alors qu'elle criait avec Fiona et Mylon "Allez Tori, défonce-les !!", elle ressentit quelque chose d'intense et jubilatoire. Mais il y avait surtout Simon Grant, qui était monté dans les gradins juste à-côté d'elle, pour crier "Allez, chérie !" encore plus fort, agrippé à la rambarde. Elle n'avait pu lui dire qu'un stupide "Ah, tu es venu voir le match toi aussi, c'est cool", mais il était juste-là, près d'elle, et elle s'effondrait contre lui dans les bousculades - il lui fallut quelques temps après le match pour se réadapter à la vie terrestre.

Quelques jours plus tard, Ilåna trouva la Grande Salle dans une ambiance particulière. Le ciel magique était orageux, ce qui plongeait la salle dans une étrange obscurité. Quand elle s'assit près de Fiona et Mylon, ils étaient partis dans un débat qu'elle ne comprit pas tout de suite.

- On n'a rien à craindre, dit Mylon. C'est juste un attentat.

- Tu-Sais-Qui est de retour, crétin. On est en guerre.

- On n'est pas encore en guerre. Les Aurors du ministère parviendront à le contenir, il est faible.

- Bien sûr. Et tu m'expliques pourquoi ils ne l'ont toujours pas fait, alors ?

- Qu'est-ce qui se passe ? demanda Ilåna.

- Rien, fit Fiona.

Elle rangea le journal qu'elle avait entre les mains et la regarda d'un air sérieux.

- Ah bon ? dit Ilåna. Vous parliez de quoi ?

- De rien, répéta Fiona, qui incitait du regard Mylon à ne rien dire. Enfin... de banalités, quoi.

- Les Mangemorts... commença Mylon.

- Mylon !

- Qu'est-ce qu'il y a ? dit Ilåna. Pourquoi tu ne veux pas que je le sache ?

Il y eut un regard gêné entre eux trois.

- Les Mangemorts attaquent les Moldus, lâcha Mylon.

- Mylon ! Son père est un Moldu, crétin !

Elle regarda Ilåna d'un air affolé, et lui tendit l'exemplaire de La Gazette du Sorcier du matin.

Sur la couverture, on pouvait voir une rue de Boston, dévastée, et plusieurs cadavres. La Marque des Ténèbres, un crâne dont sortait un serpent, flottait dans le ciel. Le titre annonçait : "Attentats Vendredi soir revendiqués par les Mangemorts : la guerre est-elle déclarée ?"

Nemesis Hogwarts Project [HP-PJ]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !