38.

710 87 68


Épisode 38 — Étrange d'infirmière.

 Épisode 38 — Étrange d'infirmière

Toujours dans la peau de Cynthia...



« — Vous êtes sa petite copine ? »



Entendis-je. Cette voix provenait de l'entrée. La pièce dans laquelle je me trouvait était légèrement éclairée par la lune, malgré ça, je ne pouvais pas voir qui était la personne en question mais ce qui était certain c'est que j'avais à faire à une présence féminine. La personne en question alluma enfin la lumière. Il s'agissait d'une infirmière.

« — Euh... pourquoi ?

— Par simple curiosité.

— Je suis sa meilleure amie et non... je la regarde bizarrement avant de terminer, sa petite amie. Je suis hétérosexuel et pareil de son côté et non lesbienne, dieu merci !

Après ma phrase, j'ai cru voir le regard de cette infirmière s'assombrir. C'est quoi son problème à elle ?

— Ah d'accord je croyais, dit-elle suivit d'un sourire, savez-vous que les heures de visites sont terminées depuis... il me semble, elle regarde sa montre, dix-huit heures ? Qui vous a laissé la permission d'entrer ?

Une infirmière dont je ne me rappelle plus du nom... Elle m'a même donner la possibilité de passer la nuit ici si je le souhaitais.

Bizarre... ce n'est pas dans l'habitude de mes collègues pourtant... je leur demanderai.

Faites donc ça, dis-je suivit d'un tchip. Pouvez-vous me laisser seule maintenant ? Je parlais à mon amie là enfaite.

Oui, excusez-moi, bien sûr... En parallèle, si il y a un problème vous me faites signe, je suis dans la chambre d'à côté de toute façon. Si besoin, moi c'est Helana.

— D'accord.

Elle était encore plantée là. Je me demandais qu'est-ce qu'il la retenait de prendre la porte. Je soutenais donc son regard.

— Ah oui désolé, je vous laisse entre vous, entre vous... »

Et elle nous laissa enfin. Je dirais même qu'elle avait du mal à partir. Je ne comprends pas... personne ne la retient pourtant ? Je me retourne vers mon amie et continua ce que je m'étais arrêté à faire : lui rappeler tout nos bons moments. Je rigolais toute seul.

Je fais trop de la peine à rigoler toute seule vraiment...
Cassie, faut absolument que tu te réveilles pour que tu me dise qui est la pute responsable de ton état pour que j'aille lui faire pareil !

Cassie Diallo - Courageuse demoiselle. Lisez cette histoire GRATUITEMENT!