Partie 3 - Anouck

69 8 5


Après quelques kilomètres parcourus à pied malgré nos chaussures disons, pas des plus adéquates pour une randonnée. Nous arrivons enfin devant l'ancien entrepôt, je regarde mes comparses, d'un œil inquisiteur, Louisy est enjouée tandis que Romane est on ne peut plus dubitative.

— Si ce connard de serveur nous a tendu un piège, je vous jure sur la tête de Rocco Siffredi, que je lui arrache la bite à coups de dents, je la fait rôtir puis lui fait avaler avec un entonnoir, préalablement fourré dans son arrière train.

Impossible de nous retenir, Louisy et moi, explosons de rire, sous le regard mauvais que nous lance notre amie. Puis bras dessus, bras dessous, nous nous dirigeons devant la porte. Un homme, dont je soupçonne une carrière dans le catch ou le free fight nous ouvre, Romane lui indique que cet endroit nous a été recommandé par le serveur du bar, puis après un long coup d'œil sur nos trois corps peu vêtu, il acquiesce et se décide à nous laisser rentrer, dans ce qui s'avère être le paradis de la femme.

La pièce dans laquelle nous nous trouvons ressemble à une représentation de l'Olympe, telle qu'elle nous est représentée dans les publicités, les tableaux, les films et j'en passe. Une douce odeur de miel chaud rempli la pièce. Je regarde les filles qui ont l'air aussi subjugué que moi par la beauté des lieux ainsi que des spécimens masculins.

— Que puis-je faire pour d'aussi magnifiques femmes que vous?

Nous apostrophe un jeune homme sorti tout droit de nos fantasmes, grand, brun, une peau noisette, des yeux caramel, un sourire des plus sexy et de très très belles mains pourvu de longs doigts et surtout ne portant qu'un boxer moulant noir.

— J'ai des tonnes d'idées, lui répond Romane, mais d'abord, nous allons nous occuper de cette belle brune.

— Si vous voulez bien me suivre, je vous accompagne dans une de nos pièces privatives où vous pourrez profiter d'un bain dans notre jacuzzi le plus sophistiqué, puis trois de nos meilleurs masseurs s'occuperont de vous.

Nous suivons cet homme des plus sympathiques et agréables à regarder, il nous tend trois peignoirs en soie rouge et nous indique une cabine pour nous changer, heureusement pour nous, nous sommes sur une île donc nos sous-vêtements se sont éclipser de nos valises pour laisser places à nos plus minuscules bikinis, plus affriolants les uns que les autres. Romane en porte un noir faisant ressortir sa peau laiteuse et sa chevelure rousse. Louisy a opté pour un blanc écru contrastant également avec ses cheveux sombres, quant à moi, le rouge est de rigueur. On est tout simplement canon, en toute objectivité et je ne donne pas cher de la gente masculine qui osera nous aborder ou bien que nous prendrons en chasse.

Une fois dans le jacuzzi, avec nos cocktails Sex on the beach que toutes femmes se doit de consommer pendant un tel moment, Louisy soupire de contentement tout en fermant les yeux.

— Je crois que je ne vais plus jamais repartir d'ici, cet endroit est juste merveilleux, et il est tant que je me remette en scelle! Sinon, je crains que mon hymen se reforme à nouveau...

— Tu m'étonnes, ce n'est pas avec Romain les petites mains, que tu pouvais explorer ton corps et tous tes désirs, lui répond Romane.

— D'ailleurs, j'ai pensé à quelque chose. Ici tu vas t'offrir un nouveau départ, et nous, généreuses comme nous sommes, t'accompagnerons dans cet aventure de luxure que nous offre ton ex voyage de noces. Donc pour faire les choses comme il faut, nous devrions noter sur une feuille, nos objectifs, nos envies ex-cetera, un genre de To do list si vous voulez.

Leurs sourires s'étirant au maximum, j'en déduis qu'elles sont plus que partantes. Je vois les rouages de leurs cerveaux se mettre en place tandis qu'elles cherchent que mettre sur cette fameuse liste. Louisy commence en première.

— Je n'ai jamais essayé avec un homme noir, et je veux vérifier si les rumeurs sont vraies!

— Bien vu, il faut inscrire sur la liste, un lieu interdit ou dangereux.

— Un mec barbu, pour la sensation entre les cuisses, dis-je.

— Un mec un peu dominant sans non plus être branché sadique.

— Avec deux membres de la même famille, sans forcément être un plan à trois, déclare Romane

— Oh oui c'est bon ça, lui répond Louisy, imagine tu te fais le papa de quarante ans puis juste après le fiston de vingt ans.

— J'aime votre perversité les filles, rigolé-je.

— Un plan a plusieurs, avec femmes comprises, rajoute Romane.

— Un homme avec la bite percé, s'extasie Louisy.

— Et un autre avec la langue percé ou coupé en deux, je n'imagine même pas le plaisir qu'on peut avoir, si monsieur est un maître dans l'art du cuni, rajouté-je !

— Il faut qu'on tape dans plus lourd là les filles, la mante religieuse que je suis, a besoin d'un gros appât pour me satisfaire, soyons folles, imaginons des types dit « inatteignable » ...

Nous prenons quelques instants pour réfléchir à notre fantasme ultime, tout en sirotant de nouveaux verres, qui nous ont été déposés discrètement. Je me lance la première.

— Ok, alors moi je choisis Colin Farrell!

— Et pour moi, ce sera Kit Harington, déclare la belle Louisy.

— PFF, ok, gardez vos bruns, moi sans aucun doute je me range dans les blonds, avec mon sexy Chris Hemsworth. Et ne venez pas rager après car qui d'autres pourrait aussi bien manier le marteau que Thor ?

Nous trinquons à notre choix tout en rigolant, buvons cul sec la fin de nos verres, et laissons nos esprits vagabonder sur notre liste et à notre nouvelle aventure qui s'annonce épique!

Nymphos, Connasses et DragibusWhere stories live. Discover now