Chapitre 28

681 47 15

Chapitre 28

Mes foulées ralentissent et mes griffes s'accrochent au sol pour m'arrêter net, projetant Naamah dans les airs. Elle se réceptionne sur ses pieds puis relève la tête, bien plus rapidement que d'habitude.

Je redeviens humain en vitesse et avance d'un pas ferme vers elle en l'attrapant à la gorge.

Moi: Écoute moi bien, si ça c'est un petit jeu pour m'éloigner des autres, je vais te massacrer.

Elle se débat et je sens son corps devenir bouillant, ses joues rouges écarlates. Je la lâche pour qu'elle puisse parler.

Naamah: Mais t'es complètement dingue !

Elle tente de s'enfuir et poursuit le chemin en direction de l'appartement. Je la suit alors qu'elle court déjà à une vitesse hallucinante. Elle semble réellement préoccupée. Je décide de lire dans ses pensées mais c'est le vide total.

Comment est-ce possible de ne penser à rien?

Tout en parcourant la forêt à grandes enjambées, elle me regarde enfin, étant arrivé à sa hauteur.

Naamah: Tu me crois maintenant ?

Moi: Pas encore.

Naamah: Pourtant tu devrais.

Sa vitesse s'intensifie et nous voila déjà sortis de la forêt, à quelques minutes de chez Mathieu.

Est-elle en train de me trahir?
Est-ce une diversion?

Alors que nous sommes déjà devant la porte de l'appartement, elle défonce la porte et j'entends déjà les voisins hurler. Je la regarde complètement choqué. Pourtant elle court à travers toutes les pièces. Je la retient au moment où elle passe devant moi et la plaque contre le mur.

Moi: Où est Diana ? Elle devrait être ici avec sa grand mère.

Je serre sa gorge si fort que sons sang ne circule plus. Je reprend alors mes esprits en comprenant que je ne fais que perdre du temps. Je la relâche pour la secouer de plus belle.

Moi: Naamah!

Grâce à mon ouïe, j'entends la voisine qui appelle la police. Je m'empresse de tirer Naamah à l'extérieur et nous repartons de plus belle dans la forêt. Arrivé au parking devant la plage, je la plaque contre ma voiture restée ici.

Moi: Dis moi ce qui se passe!!!

Elle me regarde, les yeux humides et pourtant vides. Je ne l'ai jamais vu ainsi, perdant tout espoir. Elle ouvre la bouche comme ci elle allait enfin parler mais une larme lui échappe, lui coupant la respiration.

Moi: Mais putain qu'est ce qu'il se passe?!

Naamah: Il l'a prit.... c'est trop tard....

Je la secoue encore une fois, comme ci j'allais la réveiller d'un cauchemar. Cette fois elle réagit et empoigne mon bras.

Naamah: Je ne l'ai pas vu quand on se préparait, j'aurais dû réagir avant.

Moi: Mais de quoi tu parles??

Naamah: De la meute, tu ne connais que le Kimo et le Dépra, c'est à dire Lorena et Hannah. Tu n'as pas encore vu Lachlan, et je ne l'ai pas vu ce matin.

Elle marque une pause pour se frapper le front avec sa paume de main, à plusieurs reprises.

Naamah: Il n'était pas là ! Et c'était pour une bonne raison ! Ils ont compris mon manège et je me suis fait avoir ! Ils m'ont menti ! Pendant que je m'efforçais à te prévenir pour Mona, ils préparaient leur plan pour Diana, et je n'ai rien vu...

Elle s'énerve contre elle même, ses joues deviennent à nouveau rouge et ses poings serrés me rappelle la sensation lorsque le sang ne passe plus dans les doigts, lorsque l'ont serre un peu trop.

Je reste planté en regardant dans le vide, comprenant enfin la situation. Tout jusqu'à présent n'était qu'une duperie. Et Naamah n'était pas au courant.

Moi: Alors.... tout est fini ?

Elle se retourne vers moi, la main sur le front, comme ci elle cherchait une solution.

Naamah: J'ai tout fait pour vous protéger, surtout toi... et voilà que je suis moi-même tombée dans le piège de ma propre meute, ils ont dû comprendre que je les manipulais... Hannah m'a sûrement balancée et....

Moi: Attends, il y a peut être encore un espoir, ils ne se doutent pas que tu as compris la situation.

Après avoir arraché un morceau de peau de sa lèvres inférieure, elle se met à courir sans prévenir vers l'endroit où je l'ai vu pour la première fois, son repaire. Un peu plus loin, un autre repaire se montre, celui de son Maître. Alors que nous avançons maintenant en silence, je regarde aux alentours à l'affût du moindre bruit. Naamah se rapproche de moi pour chuchoter.

Naamah: Il doit sûrement être ici, pendant que les autres occupent ta meute.

Moi: Quand ils apprendrons que Diana n'est plus là, je ne reviendrais même plus là-bas, ils vont me tuer.

Une lueur ressort de ses yeux, un scintillement si spécial, m'apaise soudainement, sans explication.

Naamah: On va la retrouver.

Derrière nous, un nouveau loup apparaît, tirant Diana par le pied, en sang, qui hurle de toutes ses forces. Et nous sommes trop loin pour que les autres l'entendent.

Naamah: Je te l'avais dit, j'en était sûre !

La bête impressionnante me fixe de ses yeux de feu, en lâchant sa proie. Mais avant qu'elle ne puisse courir vers moi en larme, il la plaque à l'aide d'une seule patte contre le sol, comme s'il me narguais pour venir la chercher.

Naamah passe devant moi en me repoussant vers l'arrière. Elle lève une main vers Lachlan et semble manipuler son esprit.

Naamah: Lachlan, laisse la partir.

Il grogne en montrant les crocs, ressemblant plus à un squelette qu'à un loup.

Je l'observe, ses deux cornes en haut de son crâne pointés vers Naamah

Oups ! Cette image n'est pas conforme à nos directives de contenu. Afin de continuer la publication, veuillez la retirer ou télécharger une autre image.

Je l'observe, ses deux cornes en haut de son crâne pointés vers Naamah. Il va la charger et je ne connais même pas son pouvoir, ni de quoi il est capable. Sans réfléchir, je me transforme en hurlant à la mort.

Alors que Naamah tente en vain de le manipuler, il ne cesse de grogner, luttant de toute ses forces pour ne pas laisser Naamah entrer dans son esprit. Je n'ose même pas regarder les yeux de Naamah qui doivent être si bleus que je pourrais moi-même me faire manipuler.

Mes yeux se posent désespérément sur Diana qui hurle alors que je suis en incapacité de bouger, mes muscles figés. Je relève la tête après avoir observé ma patte blessée. Lachlan me fixe.

Si seulement je connaissais son pouvoir pour le battre.

Contrat avec le surnaturel - TOME 2Lisez cette histoire GRATUITEMENT !