Chapitre 16

59 2 1

mes penser confuse.. mon âme en larme...

C'est dur lorsque quelqu'un vous manque.C'est dur de vivre avec toutes, ces choses autour vous, ces musiques, ces odeurs, ces films, qui vous font rappeler constamment qu'il n'est plus là,. A force on arrive à sourire de nouveau, à vivre avec ce sentiment mais on arrive jamais vraiment à oublier ce que l'on a vécu, ces choses que l'on a ressenti pour une personne et que tout cet amour qu'on lui dévouait à laisser un énorme vide à la place. On se dit parfois que ça aurait été plus simple si on ne l'avait jamais connu et ça l'aurait peut-être été mais le plus simple n'est pas forcément le meilleur, car malgré tout, ça nous a permis d'être heureuse, de sourire, sans masque, simplement et merveilleusement...

Il m'arrive parfois de rêver le voir me sourire, m'aimer, comme si il n'était jamais parti et de le voir simplement heureux de me revoir, juste parce que je lui manquais, parce qu'il tenait à moi. Je donnerai énormément pour que ce rêve ne soit que la réalité, pour qu'il ressente ce que moi je ressent au fond de moi. C'est tellement dur lorsqu'on donne sans compter, son amour, ses pensées, lorsqu'on ouvre les portes de son âme à une personne pour que finalement, ce qu'on a ne soit rien d'autre que des désillusions et des larmes... ma joie mes souvenirs heureux, mon avenir parfait son effacer.. A la place, il a choisit de me laisser seule, avec ma peine, mes regrets et mes doutes...

tous me manque chez toi.. ... ton odeur,les mots d'amour sortant de ta bouche,ta respiration,ton sourire,la douceur de ta peau,la chaleur de ton corps,le sons de ta voie,la douceur de tes mains,la chaleur de tes bras,l'odeur de tes cheveux,leur longueur,tes bisous dans mon cou,ton corps sur mon corps,ta jalousie incontrolable...ca me manque de ne plus t'entendre dire "tu es a moi", ton sourire me manque mais ce qui me manque le plus c'est de ne plus t'entendre me dire que tu tien a moi comme une petal de rose qui brille au soleil couchant...

C'est exactement ce qui me brûle le cœur, qu'il se soit ancré en moi, en me faisant l'aimer, pour partir...Je t'aimais.. et pourtant j'ai l'impression que tu m'anbandonne parce que toi, tu ne tenais peut-etre pas à moi...

non... il n'est pas mort, mais parfois j'ai l'impression que si... ses paupiere étais fermer, je me suprenais moi meme parfois a me dire dans ma tete que ses beau et grand yeux bleu fous poser sur moi me manquais... il me manquait meme si je ne le sous entendais jamais...

coucher dans son propre lit.. je passais mes journée assise a coter de lui en regardant quand étais le merveilleux moment ou il allais ce réveiller... soigner et propre il ne restais que des plait laver et des équimose qui prenais la couleur mauve,vert... un docteur a domicile avais généreusement accepter de le soigner, de toute maniere si il aurais refuser un garcon serais mort devant ses yeux....

je dois avouer que le visage de harry étais d'une horrifiante splendeure.. les blessure prenais la majorité de son coup a son front.. c'étais térrifiant mais aussi tres accablant..

je pleurais chaque soir en me disant constamment que sa ne pouvais etre que de ma faute a moi.. si harry étais dans cette mélancolie ses bien parce que j'avais atterie dans sa vie t'elle une surprise stupéfiante mais lui avait disparue de la mienne t'elle le vent...

je devais faire quelque chose.. rester devant lui a attendre ne fera qu'agraver ma dépression intense..

je pris alors mon téléphone et envoya un message a ma merveilleuse Lili..

 -de mary:

Lili, tu peut te rendre a cette adresse maintenant? j'ai besoin de te voir..?

quelque minute sécoula quand d'un coup je fis un sursaut en sentant mon téléphone vibré ce qui faisas vibré le lit au complet...

Sans laisser de traceLisez cette histoire GRATUITEMENT !