[Valkyon] Contrôle toi.

Depuis le début

Valkyon la toisa.

- Si tu le sais alors pourquoi tu restes auprès de lui ?

- Mais qu'est-ce qu'il te prend Valkyon ? Je l'apprecie. C'est mal ?

- Tu devrais faire attention. répondit-il.

Après cette courte disscution, le calme reigna entre les gardiens. Féa était énormément préoccupé par les paroles de son chef de garde. Était-il jaloux ? Elle se le demandait. Ils s'étaient vraiment rapprochés avec Valkyon. Même perdue dans ses pensée, elle n'eut pas de mal à entendre Aya tomber à terre. Nevra s'accroupit près d'elle. Elle n'avait pas chuté seulement à cause de sa jambe, elle semblait noséeuse. Nevra lui replaca une mèche de cheveux et l'entoura de ses bras pour la soulever.
Valkyon septhique s'avanca vers lui.

- Tu veux que je la porte ?

- Ce n'est pas du siens dont j'ai envie, garde la éloignée de moi. répondit-il comme si cela était évident.

Valkyon aquiessa. Il repartit derrière en retenant Féa par le bras. En lui disant de ne pas y aller.
Aya elle, posa sa tête contre le torse de son chef et ferma les yeux.
Ils marcherent encore quelques heures puis firent une pause près d'une rivière. Nevra s'isola avec se recrue pour pouvoir examiner sa jambe. Elle n'aimait pas le fait qu'on l'observe. Elle était timide. Nevra l'osculta avec attention. Aya était particulière pour lui, c'etait cette fille qui lui plaisait vraiment, il avait beau embêter Féa, elle était seulement sa meilleure amie. Féa, elle les observait. Le vampire lui avait déjà dit qu'il avait une affection particulière pour cette fille. Elle les trouvait mignons. Mais elle fut soudain distraite par son chef qui venait de sortir de l'eau. Des goutelettes tombaient sur sa peau nue.

.........
Je ne pus m'empêcher d'admirer son magnifique torse parfaitement sculpté. Il me regarda dans les yeux et me demanda de venir. Nous nous retrouvions derrière une cabane. La nuit était déjà tombé depuis pas mal de temps. Le feux éclairer son magnifique visage et donnait à ses yeux une teinte or brillant.

- Je ne veux plus que tu restes avec Nevra, lâcha t-il.

Je soupirai.

- Valkyon..

Il m'attrapa la main et la plaça sur son torse nu. Il la fit glisser jusqu'à sa clavicule, son regard or toujours dans le mien. Je sentis deux petites cavités sous mes doigts. Je baissai alors mon regard pour voir. Ma respiration s'était considérablement accélérée.

- C'est un vampire qui ma mordu férocement. Mais...dit-il doucement, ce n'est pas la pire.

Il glissa ma main jusqu'à ses abdomineaux que je sentis tressauter sous mes doigts. Sa peau était etrangement douce. Je devai être bouillante.

- Après m'avoir mordu, il m'a attaqué et m'a griffé prodondement. dit-il quand je sentis sous mes doigts une blessure.

Alors qu'il entreprit de faire glisser ma main sur son corps nu, il attrapa mon visage de son autre main pour la relever. Son regard était doux et rassurant comme les gestes qu'il me faisait faire. Sans dévier du regard, il plaça ma main sur son pectoreau parfaitement sculptés. J'étais bouillante, je ne serai decrire l'effet qu'il me faisait.

- Et m'a planté un couteau, dit-il.

Avec ma main, il chercha la plaie. Sa voix était milieuse et son ton était grave.

- Ici, déclara t-il.

Je ne pus m'empêcher de lâcher un cris de surprise quand mes doigts touchèrent la surface abimée de sa peau. Je baissai les yeux. De mes doigts je retraçais la blessure. Elle était immense, et semblait surtout très profonde.

OS Eldarya: Des histoires dispersées dans le monde.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !