chapitre 4

124 2 0

AVIS AU ÂME SENSIBLE, Ce chapitre contient un mini bout de sexualiter je vous es prévenue😊**** ...

bonne lecture

2 jours plus-tard..:

sa fait 2 jours que je suis emprisonné, dans la noir sans aucune percé de lumière, assis sur une chaise les main attacher dans mon dos, j'ai les fesses engourdie au point d'avoir des bulles de sang! 2 jours sans manger, sans eau, sa lit.. a pleuré a chaque 10 minute, je me sans faible tellement faible que des fois je pense perdre connaissance, mais ma bonne fois me fait tenir debout, mes amis.. mes parents eux ne se demande pas ou je suis passer? Il ne sont pas a ma recherche peut-être? Je l'espère car je ne sais pas combien de temps je pourrais encore tenir, mon temps ce fait cour, ma respiration aussi... si j'ai peur, sa oui, je suis terrifier depuis le premier moment ou il m'ont kidnapper, j'ai peur de la mort, je ne veut pas partir.. je crois avoir beaucoup de chose a accomplir encore, mon heure n'est pas venue, DIEU DIT MOI QUE MON HEURE N'EST PAS VENUE... mais soudain, a ma plus grande surprise j'entendis des pas ce diriger vers la chambre, et avec bonheur la porte ouvra, je dis avec mon plus grand bonheur parce que moi je suis épuiser de resté coincer ici, même si je sais très bien que ses le frisé qui est sur le point de entré dans la chambre.. il se rapprocha de moi et je pue apercevoir dans sa main droite, une bouteille d'eau, quel soulagement!! il arriva devant moi, baissa mon bandage qui étais sur ma bouche et me demanda d'ouvrir la bouche, avec mes yeux fermer par la fatigue je lui obéi, quand je sentais enfin l'eau couler dans le fin fond de ma gorge j'éprouvus un énorme soulagement de plaisir, ma soif étais étanché! Il ne pris pas le temps de remettre mon bandage sur ma bouche alors Quand il s'apprêtait a sortir de la chambre, je lui dit...

-Harry, ses ton nom?, dis-je d'une voix base

- ouais, dis Harry en se retournant vers moi

- bien, alors Harry.. ne me laisse pas ici je t'en supplie, je te promet de ne pas m'enfuir, dis-je

- comment je suis supposer savoir que tu ne ment pas?, dis Harry

- avec la force que.... que j'ai, pense tu vraiment que je serais capable de partir, dis-je en reprenant mon souffle

Harry se rapprocha de moi tranquillement, il détacha complètement le bandage qu'il avait oublier de me remettre un peut plus tôt et enleva celui qui m'attachais les mains, je me serra librement les poignet pour essayer d'enlever la douleur du tissue, il me regarda droit dans les yeux et me dis en chuchotant.. '' si tu essaie de t'enfuir, je crois que je te tire une balle dans la tête'' je lui fit un signe de oui de la tête avec le peut d'énergie qu'il me restais.. il me pris dans ses bras et me transporta en quelque part, je sentie un sentiment de satisfaction quand mes fesse se décolla enfin de la chaise, comme si on venait de me libéré d'un emprisonnement atroce, même si j'étais dans les bras d'un meurtrier je me sentais déjas plus libre que dans cette pièce noir.. bref arriver dans sa salle de bain je crois, il me déposa sur le comptoir en me tenant les jambe pour ne pas que je tombe ou encore que je m'enfuis, il prit une serviette la passa en dessous de l'eau pour ensuite venir éponger le sang sèche dans mon visage, et pour désinfecter mes grafignes et mes blessures, j'éprouvais un certains soulagement sur le faite qu'il étais entrain de me soigner mais aussi une très grande craintivité sur le faite qu'il pouvait évidemment me faire du mal.. après m'avoir soigner le plus qu'il pouvait, il se reculas un peut et me regardas dans les yeux pour ensuite me dire..

bon maintenant, tu va aller prendre une douche, dit Harry

- pardon.., dis-je surprise

- tu va aller une prendre, et vue que je ne peux te laisser la prendre seul, je vais rester dans la salle de bain avec toi pendant que tu prend ta douche, dis Harry avec un sourire moqueur

- euuhhh... dis-je

- aller, déshabille toi, dis Harry

- non je..., je ne préfère pas, dis-je

- tu te déshabille ou ses moi qui le fait.., dis Harry en fronçant les sourcil

- Harry, je t'en supplie..., dis-je terrifiez

mais en un temps éclaire il se rapprocha de moi et commença a enlever mes vêtement, il enleva mon chandail en premier, je ne disait rien, ensuite il enleva mon jeans serré d'un mouvement brusque, je commença a être apeuré par ses gestes geste, il me regarda de bas en haut en inspectant mon corps tels un détective, j'essayais de me cacher le plus possible avec mes main et mes bras mais a chaque fois il trouvais le moyen de tasser les obstacle qui l'empêchais de m'observer..

  -je vais m'occuper de toi ma belle, après tu iras a la douche, dis Harry d'un ton pervers

il se rapprocha de plus en plus de mon visage pour m'esquiver une baiser léger sur mes lèvres, je refusais ses avance en lui disant d'arrêter mais il ne m'écoutais pas, il ne fesait qu'a sa tête, il allais abuser de moi sans que je lui donne l'accord d'utiliser mon corps de la sorte, je lui criait de stopper mais il me disait de la fermer, rien ne pouvait l'arrêter j'étais donc condamner a me faire toucher... aider moi....!! il passa ses main un peut partout sur mon corps, il commença par les passer sur mes hanche pour ensuite se diriger vers le bas de mes fesse en monta vers le haut de mon dos pour aller discrètement détacher mon soutien gorge, j'avais de la misère a respirer, je le poussa de toute mes force essayant éperdument de l'empêcher de continuer mais il étais plus fort que moi, plus fort que mes penser, il caressais mon corps d'une manière répugnante, je n'avais qu'une seul envie, QU'IL ARRETE UNE FOIS POUR TOUTE.. il glissa ensuite ses main sous ma petite culotte pour caresser ma partie intime, sa me dégoutais de le voir faire sa, la sensation étais atroce, moi qui réservait ce moment avec l'homme que j'aurais aimer toute ma vie, se seras gâcher pour le reste de mon existence, je criais pour qu'il arrête, je pleurait mais comme toujours il ne voulais pas, et cette a ces instant que j'atteignis quelque chose que je ne voulais pas atteindre avec ce malade, un ORGASME mes survenue.. mais un orgasme non agréable, il ne symbolisait pas l'amour, il symbolisait l'emprisonnement et l'obligation.. après ce doux moment a oublier, Harry enleva ses main s'éloigna de moi et me dit..

- bon sa suffis pour aujourd'hui, va dans la douche maintenant, dis Harry en sortant de la salle de bain

Sans laisser de traceLisez cette histoire GRATUITEMENT !