Partie 73: Arret Cardiaque ... la fin ?

8.4K 557 4

Deux semaines, deux putain de semaine qu'elle est sur ce lit d'hôpital, deux semaines que ma vie c'est arrêté, deux semaines.
Celia: debout Nayem
Moi: laisse moi Celia
Elle: jamais je te laisserai donc lève toi dit elle en tirant la couverture, forcée je m'assieds sur le lit et la regarde faire
Moi: t'es comme elle
Elle me regarde
Moi: assied toi avec moi( ce qu'elle fait ) t'es comme elle, tu bouges dans tout les sens et tu passes ta vie à astiqué cette maison. Vous avez le même visages, la même voix. Quand vous faite une chose vous le faite avec la même passion. T'es un soulagement pour moi mais en même temps un poids, heureusement que tu es la mais en même temps tu me rappelle sans cesse à quel point elle me manque
Elle me regarde, je ne lui ai pas dit ça pour la vexer ou l'énerver bien au contraire.
Elle: je sais pas quoi te dire
Moi: ta rien a dire
Elle: elle me manque aussi tellement, le jour de son accident j'avais hâte de l'appeler le soir comme on fait chaque jour pour lui annoncer une nouvelle et au lieu de ça
Moi: qu'est ce que tu voulais lui annoncer ?
Celia: j'ai rencontré un garçon il y a peu de temps et c'est l'homme parfait tu vois. Lui et moi on a pas envie de perdre notre temps donc on veut se marier
J'étais choquée, j'ai toujours cru quelle allait finir avec Aymen je sais pas pourquoi
Moi: il s'appelle commet ?
Celia: Amara
Moi: c'est un Malien ?
Celia: oui
Moi: il fait quoi dans la vie ?
Celia: il vient de finir ses études d'architecture
Moi: c'est bien ça
Celia: ouais
Moi: elle aurait été contente pour toi
Celia: j'en peux plus, il faut qu'elle se réveille
Moi: laisse lui du temps
Celia: je lui pardonnerai pas si elle ne se réveille pas
Moi: elle va se réveiller
On se prend dans les bras puis je me lève et par prendre ma douche pour aller au Travail

Papa, papa
Je tourne la tête et je vois ma fille les bras tendu vers moi
Moi: bonjour mon bijou
Je la prend dans mes bras et lui fait plein de bisou
Moi: Celia !
Elle: oui ?
Moi: prend ta journée
Elle me rejoint en rigolant, enfin un sourire sur son visage
Elle: tu crois que je suis ton employé ?
Moi: 😅 non mais tu as compris, va voir ton mec, depuis deux semaines tu ne l'as pas vu alors vas y je m'occupe de Ayem aujourd'hui
Elle: mais tu dois aller à ton travail
Moi: je sais j'irais avec elle
Elle: mais nan au pire je peux aller le voir avec elle
Moi: non aujourd'hui occupe toi que de toi
Elle: merci
Je lui fait un signe de tête puis sort avec Ayem.





Arrivée au bureau
Moi; bonjour Sevrin
Elle me regarde et Ayem dans mes bras
Sevrin: oooooh mais quel est cet ange ?
Moi: Ayem , ma fille
Sevrin : votre portrait craché avec les yeux de sa mère, est ce que je peux la prendre?
Moi: tenait
Je lui passe mais Ayem n'avais pas l'air de trop l'apprécier comme sa mère
Sevrin: j'ai rarement vu un aussi beau bébé, elle à quel âge ?
Moi: bientôt 10 mois
Sevrin: elle est magnifique
Je la récupère et remercie Sevrin
Moi: bref est ce qu'il y a des messages ?
Bref vous connaissez






15 heures je me rend à l'hôpital comme tout les jours, je croise Moha
Lui: ça va ?
Moi: hamdulilah et toi
Lui: hamdulilah
Moi: ta eu les résultats du bac ?
Lui: je l'ai eu
Moi: enfin une bonne nouvelle, elle serait fière de toi
Lui: ouais on va la voir ?
Moi: ouais









Moi: "1 mois, sa fait 1 mois que je n'ai pas entendu ta voix 😔, aujourd'hui Ayem a fait ses premiers pas. Je suis dégoûtée que tu n'ai pas pu voir ça, toi qui attendait ce moment avec impatience, tu l'as raté.
Sinon ton état ne c'est pas amélioré, tu restes stable, mais tu as retrouvé ton visage, ton si beau visage. J'essaie de reprendre le cour de ma vie mais je me rend compte que c'est toi ma vie. Plus le temps passe moins j'ai d'espoir de t'entendre à nouveau. Le mois prochain notre fille aura 1 ans j'espère que tu seras la pour vivre ça avec nous.
Celia vit avec moi et Ayem, elle ne te remplace pas mais elle fait ce qu'il faut, on c'est beaucoup rapproché même si nous étions déjà très proche. Elle est devenu comme une sorte de meilleure amie, bizarre . Laurian est inconsolable tout comme ta mère mais je crois bien que le pire c'est Mohammed, il est devenu froid et distant avec tout le monde. Je sais qu'il trempe dans des histoires pas clair et qu'il enchaîne les meufs. Je sais pas quoi faire et tes frères non plus, t'es la seule qui peut faire quelques chose alors le laisse pas tomber. Moi je survis comme je peux, je fait du mieux que je peux pour Ayem, je suis la pour elle mais tu lui manque, je l'entend quand elle se met à pleurer en criant maman. Euh je ne t'avais pas dit qu'elle parlait maintenant,tu sais maintenant et ..."
TUT TUT TUUUUUUUUUT
Des infirmières déboulent de partout avec des chariots en criant " nous sommes en train de la perdre elle fait un arrêt cardiaque, donnée lui 30 grammes de ??? "
Moi: qu'est ce qu'il se passe
Veuillez sortir svp monsieur
Moi: dite moi ce qu'il se passe
Elle fait un arrêt cardiaque on essaie de la réanimer.
Moi: c'est pas possible NAHEL NAHEL TU PEUX PAS FAIRE ÇA
Vous devez sortir monsieur
Je quitte la pièce et attend, je crois que jamais je n'ai attendu comme ça. Je les entendais s'agitait dans la pièce .


30 minutes plus tard, tout le monde sort avec le visage dégoûté
Moi: Docteur, qu'est-ce qui se passe ? Mais est-ce que quelqu'un va me dire ce qui se passe dans ce putain d'hôpital !!
Le médecin s'approche de moi et me dit
Lui : votre femme a fait un arrêt cardiaque nous avons tenté de la réunion pendant plusieurs minutes
Moi : ne me dites pas que
Le médecin me coupe et continue de parler
Lui : vous en faites pas Monsieur nous avons réussi à la stabiliser
Rassurer je me mets à souffler
Lui : cette arrêt cardiaque a a néanmoins aggraver l'état de votre femme je ne suis pas sûr qu'elle se réveillera un jour
Je ne l'écoute plus, Je n'ai pas envie d'entendre ce qu'il a me dire. Je sais que bientôt elle se réveillera, c'est ma femme, je sais à quel point
elle est forte alors je sais qu'elle se réveillera










Moi : « hier nous avons fêté l'anniversaire d'ayem,Elle a eu un an et tu n'était pas là. Celia a organisé ça comme si Elle organisait l'anniversaire de sa propre fille. Tout le monde était là sauf toi. C'était une agréable  Journée, tout le monde faisait comme si tout allait bien. Personne ne voulait montrer sa peine À l'autre. C'était une agréable journée mais tu n'étais pas là, alorsc'était une journée plutôt triste. Ça fait deux mois que tu es sur ce lit de hôpital et j'espère que bientôt tu en sortiras. Dans deux semaines à lieu le mois lunaire, je ne sais pas si Celia saura s'occuper de moi mais peut-être que pour une fois Kazyin me laissera. Tu me manques alors repose-toi bien et réveille-toi. »







Celia en photo

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !