Partie 67: Qui a parlé de Paix ???

10.2K 672 28

On sort du restaurant, il était furieux et je me demandais ce qu'il avait
Moi: bébé ?
Lui: ferme ta gueule
Ok !! Il est énervée contre moi. Nous étions dans le parking, a l'abri des regards où il pouvais me tuer tranquillement 😩. Il tournait en rond, je sais pas si il essayait de se calmer mais sa avait tendance à produire l'effet inverse.

Moi: s'il te plaît
Il s'arrête net devant
Nayem: c'était quoi ça ?
Moi: de quoi ?
Nayem: avec le serveur ?
Moi: tu vas pas recommencer
Lui: tu joues avec moi, tu veux que je te tue ou que je tue quelqu'un.. t'es en train de fumée mon cerveau, tu me rend ouf
Je le regarde, il était en train de pt un plomb
Moi: tu te fais du mal à toi tout seul, me met pas dedans, tu sais même pas ce qu'on c'est dit avec le serveur
Lui: TU ME PREND POUR UN PD AH OUAIS ? TU CROIS JSUIS CON J'AI VU TES MANIÈRE ET LE SOURIRE QUE TU LUI LANÇAIS.
Moi: stop je vais arrêter la
Lui: tu vas rien arrêter du tout. Jsuis à deux doigts de t'envoyer dans le coma
Je m'approche de lui jusqu'à le coller
Moi: bah vas y
Lui: Fait pas la maligne, je crois que tu comprend pas que j'arrive plus à supporter
Moi: à supporter quoi ?
Lui: cette facette de ta personnalité
Moi: la quelle ?
Lui: le fait que tu sois une allumeuse
Choque, j'arrivais pas à y croire .. je le regarde mais ne parle pas puis je décide de retourner dans le restaurant sans lui adresser la parole .

Imran: il est ou Nayem ?
Moi: il arrive
Is me regardait, elle voyait bien qu'il y avait un truc qui clochait
Is: qu'est ce qu'il y a ?
Moi: rien je me suis disputé avec Nayem
Elle: c'est rien, amoureux comme vous êtes vous allez vous réconcilier
Moi: ouais
Nayem revient, on ne s'échange pas un regard ni un mot et c'est mieux comme ça.
Je savais pas trop ce que je ressentais en faite, c'était brouillon. J'étais énervée mais pas contre Nayem je crois que j'étais plus énervée contre moi. Mon côté allumeuse était ressorti et je m'en étais pas rendu compte mais c'est pas le pire, c'est que sa m'avait tellement plu. Je m'étais senti tellement bien










De retour à la maison, le trajet c'est fait dans le silence complet. Je réfléchissais à ce que j'allais lui dire pcq je ne comptais pas rester dans cette situation longtemps .
Nayem: dépose moi au bureau j'ai du travail
Moi: tu ne dors pas à la maison ?
Lui: non je rentrerais demain dans l'après midi
Moi: ok
J'étais dégoûtée mais je n'ai rien laissée paraître.

Arrivée au bureau, il part sans me dire au revoir . Je décide de dormir chez mes parents pcq j'avais pas envie de le retrouver seule ce soir.


Moi: Salam Aleykum
Baba: qu'est que tu fais ici toi la ?
Moi: et bah sa fait plaisir de se sentir aimé, maman n'est pas la ?
Baba: dans la cuisine avec ta sœur
Je les rejoint, elles étaient elles aussi choquée de ma présence
Moi: je dors ici
Ma mère me regarde en mode tu rêves
Moi: Nayem travaille toute la nuit et Ayem est chez sa grand mère. Tu sais que je n'aime pas être toute seule
Maman: ah si c'est pour ça tu peux
Moi: ouais vous faite quoi ?
Celia: on a fini la vaisselle, bon vient on va dans la chambre
Je la suit, on se pose sur le lit

Celia: bon allez raconte
Moi: y'a rien pourquoi ?
Celia: je te connais par cœur
Moi: t'es chiante !!! Je crois que je suis en train de faire n'importe quoi, aujourd'hui Nayem m'a dit qu'il ne supportait plus que je sois une allumeuse alors que je te jure Celia je n'ai pas fait exprès, j'ai pas contrôlée et après qu'il m'ai dit ça j'ai réalisé et le pire dans tout ça c'est que je me suis rendu compte que ça m'avait manquée. Le fait de séduire, de jouer tout ça sa me manque et pourtant Dieu sait qu'avec Nayem j'ai tout ça mais j'ai besoin de séduire d'autre homme.
Celia: waaah je sais pas quoi te dire .. Il faut que tu arrêtes, rappelle toi quand t'es revenue d'Egypte et que c'était fini, rappelle toi comment tu étais . Sans Nayem t'es malheureuse et tu pense que le fait de séduire peut combler le vide laisser par Nayem
Moi: jamais
Celia: alors tu sais ce qu'il te reste à faire. Sa va pas se faire en un jour mais faut que tu lui en parles
Moi: j'en ai marre de moi, je sais pas pourquoi je suis comme ça. Seul l'avis de Nayem compte à mes yeux mais je suis arrivé à un stade où je ne fais même plus exprès tu t'en rends compte. Si je viens à perdre Nayem pour ça jamais je me pardonnerai.
Celia: dit pas n'importe quoi, tout va s'arrangeait dit lui tout ce que tu m'as dis
Moi: j'ai voulu lui dire mais en y réfléchissant bien, si je lui dit il ne me pardonnera pas. Il mettra un terme à notre relation
Celia: mais vous êtes mariée
Moi: mouais
Celia: allez vient on va se coucher, bonne nuit petite sœur
Moi: bonne nuit








Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !