Chapitre 10 : Be Alright

1.4K 126 90

                                                     *** JUSTIN ***

Mon cœur battait la chamade, jamais je n'avais ressenti autant de pression pour un petit live télé. Mais c'était différent, la chanson n'était pas anodine et je savais déjà qu'elle ferait remonter de mauvais souvenirs, pourtant je n'avais pas imaginé faire cette émission sans la chanter.

Les premières notes de guitare retentissaient et je pouvais sentir tous les regards sur moi, mais je n'en avais besoin que d'un seul. Aveuglé par la lumière des projecteurs, je tentais de fixer mon regard dans le public et quand mes yeux furent habitués à la luminosité, je cherchais Riley du regard.

« Ooh, ooh
Across the ocean, across the sea
Starting to forget the way you look at me now »

Je marquais une pause, pour chasser l'émotion qui m'envahit puis je finis par la localiser. C'était la seule à ne pas regarder dans ma direction. La tête baissée, je devinais qu'elle essayait de chasser les images qui lui revenaient en tête.

« Over the mountains, across the sky
Need to see your face
I need to look in your eyes »

J'accentuais la dernière phrase, j'étais persuadé qu'elle savait que je m'adressais à elle. Cette chanson était pour elle, pour nous, pour ce que nous avions vécu et pour ce que vous allions vivre. Tout irait bien, nous surmonterions tout ça.

« Through the storm and through the clouds
Bumps in the road and upside down now
I know it's hard babe, to sleep at night
Don't you worry,
'Cause everything's gonna be alright ai-ai-ai-aight
Be alright ai-ai-ai-aight »

Je ne la lâchais pas des yeux et finalement, elle releva la tête et son regard accrocha la mien. Je la vis discrètement essuyer sa joue et je fronçais les sourcils. Je ne l'avais jamais vu pleurer depuis l'attaque et ça me perturbait d'une certaine façon.

Je savais que les évènements l'avaient fragilisé, comme n'importe qui qui avait été là ce soir là, cependant la voir pleurer concrétisait les choses. Une boule se forma dans ma gorge et je profitais du public pour marquer une pause et tendais le micro dans leur direction alors qu'ils chantaient tous en cœur.

C'était la première fois que je rechantais devant une audience depuis l'attaque et je savais que quelque chose avait changé en moi. A la fin de la chanson et sous les acclamations des fans, l'émotion me submergea.

Une drôle de sensation se nicha au creux de mon ventre et je resserrais mes mains autour du micro pour stopper leur légers tremblements.

« La prochaine chanson sera aussi la dernière, elle fait partie de mon dernier album, elle s'intitule Life Is Worth Living. »

Des cris de surprises et d'excitation envahirent le petit studio alors que je commençais à gratter les cordes de ma guitare. Le silence revint rapidement et je levais les yeux pour observer les visages en face de moi.

Je pouvais lire l'émotion mais aussi le bonheur et c'était réconfortant. Je puisais mes forces dans ce soutien infaillible qui parfois pouvait se montrer démesuré et envahissant. Aujourd'hui j'étais reconnaissant de les savoir toujours à mes côtés.

« Ended up on a crossroad
Try to figure out which way to go
It's like you're stuck on a treadmill
Running in the same place
You got your hazard lights on now
Hoping that somebody would slow down
Praying for a miracle
Who'll show you grace?
Had a couple dollars and a quarter tank of gas
With a long journey ahead
Seen a truck pull over
God sent an angel to help you out
He gave you direction
Showed you how to read a map
With a long journey ahead
Said it ain't over
Oh, even in the midst of doubt »

The Worst Day of Our LivesLisez cette histoire GRATUITEMENT !