[Nevra] Infiltration

736 51 19

" Et si Nevra utilisait le double des clés de notre chambre ?! "

La nuit était douce et calme au QG, il faisait assez bon dehors. Féa avait alors décidé de laisser la fenêtre entre ouverte afin de sentir l'air frais sur sa peau. Hier soir, elle s'était blaissée en sautant d'un mur pour sortir du QG. Bien evidemment son chef de garde était particulièrement énervé et lui avait interdit toute mission pour le moment. En attendant avec ses 3 points sutures, elle en pouvait rien faire.
Son sommeil était très léger à cause de sa plaie qui la faisait souffrir. Elle n'eut pas de mal à entendre des pas devant sa porte puis un bruit de clés s'enclencher. Elle n'osait pas bouger, elle entendait pourtant des bruits de pas s'approcher du lit. Au moment oú elle sentit qu'on lui remonter la couverture sur elle, elle se redressa et donna un coup de point à son agresseur. Mais malencontreusement elle s'appuya sur sa jambe et tomba au sol. La silouhette dissimulée par la pénombre s'agenouilla près d'elle.

- C'est moi. dit-il.

Elle reconnu directement sa voix.

- Nevra ! s'énerva t-elle. Qu'est-ce que tu fais ici ?

- Je voulais te voir. plaisanta-t-il en passant sa main sur la plaie de Féa. Tu t'es fait mal ?

- Oui idiot. Je me suis appuyée sur ma jambe. T'aurais pu toquer ! S'exclama t-elle.

La féalienne était en colère, elle n'aimait pas que Nevra se serve du double de ses clés. Et encore moins contre sa volonté.

- Excuse moi. dit-il, je voulais pas te faire mal.

Féa souffla, puis elle tenta en vainc de se relever. Nevra enlaça ses bras autour de sa taille pour la soulever, il lui arracha un petit gémissement en lui bougeant trop brutalement sa jambe. Il la déposa sur le lit et lui recouvra les jambes avec la couverture.

- Donne moi mes clés. dit-elle peiniblement, sa jambe la faisait souffir.

Le vampire fixa alors sa jambe. Il attrapa un petit oreillet placé derrière elle. Puis il positionna sa cuisse sur le coussin de façon à ce que ça ne la fasse plus souffir. Le vampire la regarda alors qu'elle semblait énervée.

- Tu m'en veux ? demanda t-il tout penneau.

La jeune fille tourna la tête puis lui sourit.

- Non mais je te préviens ne recommence pas. La prochaine fois tu verras. dit-elle en faisait un signe de mort avec sa main.

Le vampire rigola puis sauta par dessus elle, sur le lit.

- Je verrai quoi ? dit-il en souriant. Tu m'as déjà cassé le nez !

Féa sourit à son tour, elle aimait bien quand avec le vampire, ils se taquinaient.

- Fais-moi voir ta jambe. dit-il plus sérieusement.

La féalienne se redressa sur ses mains et positionna sa jambe de façon à ce que le vampire puisse la voir corectement.
Nevra s'agenouilla, il fit glisser ses doigts sur le bandage de Féa puis entreprit de le défaire pour le changer. Malgré sa douceur, Féa ressentait tout de même un peu de douleur. Une fois le pensement retiré, il grimaça. La plaie n'était pas vraiment jolie à voir. Il senblait y avoir du pu tout autour. Nevra attrapa le nécessaire pour la soigner. Il commença tout d'abord par se désinfecter les mains, puis avec le coton imbibé de desinfectant, il tapota la plaie. Fea commençait à se redir sous la douleur alors, il lui attrapa sa main qu'il serra fort dans la sienne. Parfois il lui arrivait même de faire des mouvements rotations avec son pouce sur la douce peau de la belle.
Une fois fini, il déposa un baiser sur le front de Fea. Elle avait toujours sa main dans celle de Nevra.

- Je ne vais pas disparaître tu sais. dit-il.

Féa fronça les sourcils en signe d'incompréhension, puis le vampire lui indiqua des yeux sa main.
Elle la retira d'un coup sous le rire du vampire.

- Comment était la plaie ? demanda t-elle pour changer de sujet.

Le vampire reprit son sérieux.

- Vraiment pas joli à voir, elle est couronnée de pu. Tu devrais aller voir Eweleine.

Féa passa ses mains sur son visage. Ce n'était pas normal. Eweleine aurait du retirer les points de sutures, il a déjà bien longtemps. Quel était le problème avec cette plaie ?
Voyant la féalienne inquiète, le vampire se rapprocha d'elle.

- Il n'y a rien de grave, dit-il en déposa la main sur sa hanche pour qu'elle se retourne vers lui.

- Tu crois qu'il y a un problème avec moi ? dit-elle. Avec ma nature Féalienne, après tout on ne la connait toujours pas.

La jeune fille commençait à se poser énormément de questions et pour l'heure elle ne se sentait vraiment pas bien. Nevra plaça sa main sur la joue de Féa de façon à voir ses beaux yeux verts.
 

- Ce n'est pas toi. Il n'y a pas de problème avec toi, dit-il en la scrutant.

Elle agita la tête de haut en bas puis Nevra se leva pour partir.

- Attends, dit-elle en lui attrapant le bras. Tu veux bien rester le temps que je m'endorme.

Le vampire afficha un petit sourire attendrit tandis qu'elle, était rouge de honte. Nevra s'allongea à coté d'elle puis lui dit:

- Tu vois finallement j'ai bien fait d'entrer dans ta chambre.

OS Eldarya: Des histoires dispersées dans le monde.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !