Partie 61

6.5K 593 81

Selem aleykoum

Quand ma portière s'ouvre

Je me décolle rapidement de kassim pour voir qui est la personne qui a ouvert la portière et cette personne n'était d'autre que Bilel

Il était rouge de colère il avait la haine et sa se voyait tres bien mon coeur c'est accélérer j'ai vue ma vie défiler devant mes yeux j'étais terrifiée tétanisé

Bilel: LE CORAN JE SUIS UN PD MOI

il me prend par les cheveux et me fait sortir de la voiture de kassim

Kassim: OH OH LA TOUCHE PAS !

Kassim sort a sont tour de la voiture il fait le tour de La voiture pour arrivé devant Bilel

J'imaginer le pire Bilel et kassim il sont grande gueulle donc Sa partira forcément en couille

Billel: QUOI ?! Quoi !?! T la tu t'approche de moi y'a quoi tu galoche ma petite soeur t la tu me fait le voyous la t dans mon quartier la c ma zonne

Kassim: ta zone de quoi ta zone je la retourne a moi seul t la t'en peut plus deja lache La parce que moi je vais te niquer

Il disait Sa parce que Bilel me tennait par les cheveux

Billel: je la tien y'a quoi c ma soeur wsh oh ta craker *a moi* eh toi grosse pute tu me fait la sainte hein tu te fait monter en l'air par mon pire ennemi

Moi: Aïe billel tu me fait mal

Kassim pousse billel

Kassim: la touche pas je vais te niquer ta mère lui parle pas comme t pute a elle

Billel me lache rigole nerveusement puis il pousse kassim en disant

Billel: tu me pousse a moi

Kassim mit un coup de poing à billel le coup de poing il venait du futur wallah les fusait

Kassim avait le dessus mais billel se défende très bien

Je crier toute en séparant
Je manger des coup mais rien de très grave

Mes crie on alerté les gars de la cité vue qu'il sont venu séparer

Idriss etait l'un dentre eux

Apres plusieurs minutes il on enfin réussi a metre fin a la bagarre

Billel saignée de la lèvre et du nez

kassim avait l'arcade ouverte il avait les sourcils froncés il était juste trop sexy je sait que c'est pas le moment de dire sa mais bon

Idriss tennai Bilel

Moi je tenais kassim j'étais devant lui je lui est tenue la tete pour quil me regarde

Moi: ça va ?

Il me regarde avec un petit sourire en coin

Kassim: owais ça va c rien

Je lui souris et retourne vers billel

Neyla | Une Policière Amoureuse d'un Bandit.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !