Prologue

10 0 0

Elle sortit du building après une longue journée. Malgré l'heure tardive, le soleil semblait encore haut dans le ciel. Une douce chaleur l'enveloppait. Elle décida d'éviter les transports urbains, leur préférant la marche. Ce qui avait le double avantage de lui faire traverser Central Park où elle pourrait profiter des couleurs flamboyantes de la végétation. Elle n'était pas citadine d'un premier abord, mais elle devait reconnaitre qu'elle se plaisait à New-York. Elle aimait la vie qu'elle y menait, le quartier où elle habitait, son travail, et tout particulièrement cet havre de verdure en plein milieu de la ville.
Perdue dans ses pensées, elle tourna à l'angle d'une rue qui devait lui permettre d'apercevoir les abords du parc. Au lieu de ça, un tout autre spectacle s'offrit à elle. Ce qui la stoppa net dans son élan. Au lieu des hautes grilles ceinturant le parc, s'étendait une vaste pelouse bien tondue. Elle ferma les yeux et les rouvrit. Rien n'avait changé. Toujours cette vaste pelouse. Elle regarda autour d'elle et s'aperçut qu'elle n'était plus à New-York, mais dans son ancienne ville. Elle se trouvait plus précisément devant l'école primaire de celle-ci. Pour le moment, les portes étaient closes. Des parents attendaient que leurs enfants sortent pour les emmener. Elle chercha parmi eux des visages connus, mais aucun ne sortait du lot. Comment avait-elle atterri ici ? Elle essaya de tendre l'oreille pour entendre les différentes conversations qui s'y tenaient. Aucun son ne lui parvenait. Pourtant elle voyait bien des lèvres bouger. Elle navigua entre les parents pour se rapprocher de la sortie de l'école. Elle avait du mal à distinguer les visages. Elle fronça les sourcils. Un mouvement attira son attention. Sans qu'elle ait entendu quoique ce soit, elle vit les enfants sortir de l'école et se précipiter vers leurs parents. C'est alors qu'elle les aperçut. Il s'était rapproché de la sortie et accueillit leur fils qui se précipitait dans ses bras, tout content de le voir. Elle le vit chuchoter quelque chose à l'oreille de son père qui semblait approuver les paroles de son fils. Il le fit redescendre, lui tendit la main et ils se dirigèrent vers le passage piéton.
Elle sentit son coeur se serrer, les larmes commençaient à mouiller ses yeux. Elle tenta de les appeler, mais aucun son ne sortit de sa bouche. Elle se rapprocha d'eux pour les rattraper lorsqu'elle entendit un crissement. Elle tourna la tête vers la source et vit une voiture arriver à folle allure. Elle zigzaguait dangereusement et se dirigeait droit vers eux. Ils étaient déjà en train de traverser. Elle tenta de les prévenir, mais ils ne l'entendaient pas. La voiture les faucha avant d'aller s'encastrer dans une vitrine. Leurs corps volèrent dans les airs avant d'atterrir comme des poupées de chiffons. Elle hurla tout ce qu'elle pouvait, mais aucun son ne sortait, juste ce crissement qui persistait encore et toujours. Il s'amplifiait de plus en plus et semblait venir d'un autre monde tandis qu'elle observait leurs corps sans vie sur le bitume.
Allait-ce s'arrêter un jour ?

Je ne vous oublie pas !Lisez cette histoire GRATUITEMENT!