Chapitre 19

1.6K 144 2


Précédemment


Ce fut ainsi pour le reste de la nuit, nous avons fait plus qu'un et nous nous sommes prouver tout l'amour que nous éprouvons l'un pour l'autre. Cette nuit, j'ai oublié tous mes problèmes et je me suis donné à Luka. Rien n'aurait pu détruire ce moment si magique. Sauf que nous étions loin de nous douter de ce qui allait se passer.

Présent

Un mois plus tard

Il devait être deux heure du matin lorsque mon téléphone sonna, j'étais dans les bras de mon âme-sœur et lorsque j'essaie d'attraper mon téléphone, Luka me serra plus contre lui.

-Lâche-moi Luka, c'est mon frère.

Il grogne.

-Qu'est-ce qu'il veut à deux heure du matin?

-Je ne sais pas, il faudrait que tu me lâches pour que je puisse le savoir.

Je pris mon téléphone et répondis.

-Oui?

J'entendais une respiration derrière le combiné.

-Alec?

-On...on a un problème, nous venons de nous faire attaquer.

-Je rassemble toute ma meute et nous arrivons.

-Ce n'est pas nécessaire, nous avons gagné.

-Mais il y a quelque chose que tu ne me dis pas...

-Je...fais juste venir nous rejoindre chez maman et papa.

-Non Alec, dit-moi ce qui ce passe tout de suite.

-C'est Mélisse, je...viens nous rejoindre c'est tout.

Puis il raccrocha. Je me dépêche de m'habiller et Luka me regarda d'un air interrogateur.

-Qu'est-ce que passe-t-il mon amour, je sens que tu ne vas pas bien.

-Je vais chez mes parents, tu viens ou tu ne viens pas?

Je vis de la tristesse passer dans ses yeux, puis son visage devient marbre.

-Tu m'abandonne encore c'est ça, murmure-t-il.

Je m'approche de lui et je me calle dans ses bras et je pleure en silence.

-Princesse...

-C'est Mélisse, Alec c'est fait attaqué et il m'a dit qu'il y a un problème avec elle.

Il se lève et commence à s'habiller.

-Reste ici Luka, occupe-toi de la meute.

-Non, ma femme a besoin de moi, Adrian prendra la relève pendant mon absence.

Je lui souris tristement et nous partons chez mes parents.

-Tu devrais dormir, nous avons une longue route à faire et tu dois être forte pour tout ce qui va se passer dans quelques heures.

Je dépose ma tête sur la fenêtre et regarde le paysage défiler devant moi.

Lorsque je me réveille, il fait encore noir dehors et je peux voir que nous sommes à une station service. Luka revient quelque minutes plus tard avec deux cafés.

-Tiens.

Je le remercie et commence à boire.

-J'ai peur Luka...

Il se tourne vers moi, dépose nos cafés et prend mon visage entre ses deux mains.

-Regarde-moi dans les yeux.

L'alpha voisinLisez cette histoire GRATUITEMENT !