Chapitre X

2.5K 447 388

Assise à l'arrière de la petite voiture, fermement coincée entre Aoile et ma valise, j'essaye de graver les paysages qui défilent dans ma tête. Le voyage est long, je ne me souviens même plus de l'heure exacte dans laquelle je suis entrée dans le véhicule. Mes jambes me font mal et j'ai des fourmis rien que d'y penser. Après notre départ, personne n'a osé prendre la parole. Pour la première fois depuis que je le connais, Thomas est resté silencieux, caressant doucement T'Shael posé sur ses genoux. Elyane est au volant, elle regarde la route sans dire un mot. Quant à Aoile, c'est à peine si j'ai aperçu la couleur de ses yeux. Elle semble éviter toute conversation avec moi et ça m'énerve.

— Donc personne ne va m'expliquer pourquoi on s'en va ? Je me lance, brisant le silence de l'habitacle.

Ma question déclenche plusieurs réactions : Thomas se raidit, Elyane accélère, toujours en silence et T'Shael me fixe de ses petits yeux bleus. Il n'y a qu'Aoile qui n'a fait qu'ouvrir les yeux, pour fixer la fenêtre. Un soupir s'élève, mais je ne suis incapable de dire qui l'a poussé. C'est comme s'ils partageaient tous un secret et que je suis exclue.

— Génial, je soupire à mon tour, m'enfonçant dans mon siège les bras croisés.

J'ai peut-être dix-sept ans, mais si je veux bouder, j'en suis capable. J'ai juste horreur d'être mise à l'écart. Apprendre ma véritable nature, savoir qu'un monde différent existe et les voir me cacher des choses qui, peut-être, me concerne, ça me met hors de moi. Je pensais gérer la situation, prendre sur moi et ne pas agir comme une héroïne de roman idiot, mais c'est plus fort que moi. Il y a encore quelque chose en moi qui veux penser que c'est un énorme rêve. Que j'ai pris un coup en tombant dans le couloir ou que j'ai fait une crise de panique dans le bureau du Proviseur... Quelque part, je vais me réveiller chez Madame Henoch qui aurait préparé des gaufres au sucre.

— Tu n'étais plus en sécurité chez les Flint. Alors on bouge, lâche Aoile sans quitter sa précieuse fenêtre des yeux.

Je coule un regard vers elle. Dans le reflet de la vitre, je vois ses yeux posés sur moi, sans pour autant deviner ce qu'ils essayent de me dire. En danger ? Moi ? Je suppose qu'étant la dernière Banshee, ceux qui ont tué les précédentes sont à ma recherche.

— Depuis quand tu évites les combats ? Je me moque, le regard devenu noir.

Cette fois, toutes les personnes présentes bougent : Elyane s'arrête subitement sur la route, entraînant une série de coup de klaxons, pour me regarder. Thomas s'est retourné aussi, les yeux écarquillés, tandis que T'Shael s'est caché sous le siège de son maître. Aoile se tourne vers moi et je peux enfin comprendre l'expression "elle a le regard qui tue". Sans avoir besoin d'ouvrir la bouche, elle vient de m'écraser du regard comme si j'étais un simple insecte sur son chemin. Je remarque alors que mes bras se sont décroisés d'eux-mêmes et se balancent de chaque côté de mon torse qui se soulève rapidement. Mon rythme cardiaque s'emballe doucement et des gouttes de sueur perlent sur mon front. Je n'ai pas de cauchemar, ni une attaque. C'est juste le regard meurtrier d'Aoile qui me provoque cela. Je détourne les yeux et reprends une respiration naturelle. Comprenant sans doute que j'abandonne l'idée de poser d'autres questions, Elyane reprend la route comme si rien ne s'était passé. Thomas plonge la main dans la boîte à gants pour attraper une carte, tandis que T'Shael glisse jusqu'à moi. Du coin de l'œil, j'aperçois Aoile retourner à sa contemplation du paysage qui défilé tellement vite que j'en ai mal au crâne.

" Provoquer celle qui a prêté le serment de te protéger, ce n'est pas très malin." Résonne la voix du petit animal.

Je le laisse grimper sur mes genoux et je pose avec hésitation ma main sur sa tête. Il sourit et émet un bruit qui se rapproche du ronronnement félin, en plus rauque.

"C'est bien la première fois qu'elle me fait aussi peur.", J'avoue à contrecœur.

Un petit cri amusé résonne dans ma tête, tandis que T'Shael tourne la tête pour voir Aoile. Et visiblement, ils entament une conversation car cette dernière ferme son seul poing visible, le droit, avant de répondre, d'une voix chargée de colère :

— Non.

Je n'ai aucune idée de ce qu'a pu lui dire Aoile, mais la créature arrêté subitement de sourire et se colle contre moi, comme un jeune enfant. Sous la surprise, je me contente de refermer un bras protecteur autour de lui, avant de relever la tête et croiser les yeux de Thomas.

— On ne devrait pas tarder à arriver. Tu te sens comment ? Me demande ce dernier, visiblement préoccupé.

Je hausse les épaules, ne sachant pas trop quoi répondre.

— J'irais mieux quand j'aurai eu des réponses claires, je souris.

Cependant, Thomas n'est pas dupe et soupire avant de reporter son attention sur sa mère, qui a besoin de la carte qu'il a toujours dans les mains. En regardant par la fenêtre, je découvre avec surprise que les paysages urbains d'il y a quelques minutes viennent de laisser place à de larges champs verdoyants. Pourtant, les quelques panneaux que nous croisons nous indique que nous sommes toujours près de Paris. À la fois déçue de ne pas actuellement visiter la capitale, avec la Tour Eiffel et les différents monuments architecturaux que j'ai toujours rêvé de voir et excitée de voir où nous mène Elyane, j'essaye de deviner où nous sommes. Pas tout à fait à la campagne. Pas totalement en ville. Qu'est-ce que c'est que cet entre-deux étrange ? T'Shael se dégage de mon emprise, me déconcentrant totalement. Il semble amusé mais cela ne dure que quelques secondes, avant qu'il ne disparaisse à nouveau sous le siège du fan de dauphin, pour apparaître ensuite sur ses genoux. Je secoue la tête, intriguée par le comportement du brownie, avant de me laisser totalement absorbée par le paysage. Je me fige en regardant la fenêtre. Des avions. Posé sur le tarmac, le nez pointant vers des bâtiments énormes sur lesquels des lettres sont peintes, ils sont ici. Grands amas de métal avec l'estampille de leurs compagnies, la voiture passe devant sans même s'arrêter. Je perds le contrôle de mon cœur, qui bat de plus en plus vite. Lorsque l'on dépasse le panneau qui indique les Terminaux A, B et C, je referme mes points sur ma ceinture de sécurité.

— On va prendre l'avion ? Je demande d'une petite voix.

Thomas se tourne vers moi tout sourire.

— Oui ! Si tes ennemis t'ont retrouvée en France, on ne peut pas y rester. Ils sont vraiment nombreux et ils ne mettraient pas énormément de temps à te retrouver. Où que tu ailles. Changer de pays, c'est notre seule option pour l'instant. M'explique-t-il, enfin.

Je déglutis de travers et finis par tousser. Cela alerte visiblement Aoile, qui se tourne vers moi, les sourcils froncés. Elle pose une main sur mon épaule tandis que ses yeux semblent sonder mon âme. Elle ne peut pas lire dans les pensées, mais je parie qu'elle voudrait bien pour savoir à quoi je pense maintenant.

Ce n'est que trop tard que je remarque le regard du petit T'Shael sur moi. Avant même que je n'ai eu le temps de l'implorer de garder ça pour lui, le regard heureux de Thomas devient inquiet et Aoile resserre sa main sur mon épaule, sans pour autant le faire mal.

— Tu n'as jamais pris l'avion ? M'interroge les deux d'une seule voix. 

________________________________

Hello ! Mercredi, nouveau chapitre ! Alors voilà, ils quittent la France... Et non, ils ne vont pas dans Paris même... Peut-être une prochaine fois ? Hehehe ! Dans le prochain chapitre, vous saurez aussi où ils vont et pourquoi. D'autres révélations sont à prévoir.


Chapitre sans beaucoup d'action, je le sais bien, mais c'est aussi parce que je ne peux pas tout dire maintenant. Et croyez moi, tout va s'accélérer une fois qu'ils auront atterri... :PSinon, avouez que Aoile a encore une fois la classe dans ce chapitre :) !
T'Shael est une balance 😂 mais il est chou ! Quand à Elyane et Thomas, disons qu'ils ne sont pas très très présent pour l'instant. Mais bon, fallait bien conduire xDÉlaborer vos théories, qu'a pu dire T'Shael à Aoile, pourquoi ça l'a mise en colère, où ils vont ect... Dites moi tout :) ! J'essayerai d'y répondre, sans spoilers :p !

The Last Banshee [Tome I]Lisez cette histoire GRATUITEMENT !