[Nevra] Quelle peste

1K 54 10

Bonjour/ Bonsoir à tous ! Comme je le dis chaque fois n'hésitez pas à poster des commentaires, qu'ils soient positifs et négatifs ou à laisser des votes si l'histoire vous a plus. Vous n'imaginez pas à quel point ça fait super plaisirs d'avoir des avis. Je vous laisse lire et j'espère que cette OS vous plaira.

- Il a refait sa vie, c'est normal. Je vais bien.

- A d'autres Fae ! Tu pleures toute la soirée dans ton lit et puis..ce faux sourire ne trompe personne, tu le sais. Me répondit la sirène.

- Peut être mais c'est ainsi.

Soudain dans la cantine une vague de hurlement se fit entendre, ils étaient enfin rentrés après 1 mois d'attente. De nombreux gardiens apparurent en criant qu'ils étaient enfin la, que la mission avait été réussite avec succès. Mais mon regard se posa sur Nevra, lui aussi il était rentré, il semblait aller très bien, j'étais soulagée, j'allais pourvoir dormir correctement en sachant qu'il ne risquait plus sa vie. Maria une jeune elfe très egocentrique se distingua de la foule et sauta dans les bras de Nevra qui l'embrassa a pleine bouche. Je baissai la tête. Mon amie ayant compris mon malaise me regarda tristement mais je secouai la tête pour lui signifier que ce n'était rien.

- Je paie les verres ce soir ! Hurla-Nevra.

Une once de joie envallit alors toute la salle. Pour ma part je préférais partir au plus vite, je souhaitais une bonne soirée à Alajéa.

- Tu ne veux vraiment pas rester ? Ça va être jouissif, on va bien s'amuser !

- Justement c'est mieux ainsi, moi dans ma chambre et vous festoyant. Dit-je en souriant.

- Mais avant tu aimais tellement festoyer justement, c'est toi qui mettais une part de l'ambiance.

- Plus maintenant Al', les gens changent tu sais.

Elle soupira tristement, et je me levai fatiguée. Je traversai avec un peu de mal la cantine, tout le monde se bousculait, ce que j'aimais ce genre de fêtes avant mais maintenant même si j'en avais eu envie rien ne serai pareil. Alors que j'étais à quelques pas de la sortie, une main me saisit promptement le poignet.

- Vous n'avez p't'être pas bien entendu Ma'mselle c'est le chef qui invite faut en profiter. Me cria un homme, complètement bourré.

- J'ai bien entendu merci, mais je préfère aller me coucher.

L'homme ne me lacha pas au contraire, il fit encore plus de bruit et interpella plusieurs personnes.

- Regardez ça les gars, encore une qui ne sait pas profiter de la vie.

Moi qui ne voulais pas que l'on me remarque, c'est raté. Mon souffle s'accelera encore plus lorsqu'on me reconnu enfin.

- Mais c'est la petite humaine ! Fit-une voix.

- C'est l'ex du chef ! Cria une autre voix.

- Laisse moi passer ! Dis-je a l'attention de l'homme qui me tennait.

- Laisse la Law.

Je reconnu par son ton froid et ferme Nevra. Mon sang se glaça et je me retournai lentement vers lui. Il me srucutait étrangement, nous ne nous étions plus vraiment adressé la parole depuis notre séparation et nous ne savions plus trop comment nous parler ou même nous regarder.

- Tu...commença t-il hesitant.

Non, ne dis pas ce que je pense que tu vas dire, ca me ferait trop mal, ne le dis pas.

- Tu veux pas rester, on va fêter la réussite de la mission et je paie tout, donc.

Il l'avait dit, mon coeur se serra, bien sur que je voudrais rester, mais ça me fait trop mal. J'hesitai longtemps avec de répondre et je restai coite comme une débile. Je ne savais pas quoi dire, si je lui mentais de toute façon il allait le savoir.

OS Eldarya: Des histoires dispersées dans le monde.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !