partie 84

1.1K 73 9

( Coucou , les fille désolés pour ce grand retard j'étais énormément occupé pendant ces mois , je reprend aujourd'hui la chronique pour de nouvelles aventures et pour une conclusion parce que la chronique n'est pas fini, je vous demandes un maximum de votes et de commentaires & de partagés sa ne coûte rien , et surtout sa me soutien )

Pendant mon séjour en Espagne il s'est rien passé de spécial , les jours passèrent, les mois.

3 mois plus tard, les embrouilles avec Mehdi empiré il étais tout le temps sur les nerf ce qui commençais a me gonfler, ce gars était tout simplement bipolaire , un jour j'étais sa chérie et puis le lendemain j'étais rien pour lui , j'avais tellement l'habitude, que sa me fessais ni chaud ni froid

Avec Aymen on n'est resté bon délire dans la villa, entre temps il l'a refuser le "Mariage forcé" et on n'a discuté avec mon frère ( Sofiane)

Ma famille entre temps je leurs parlées en face time, je texto té souvent avec les filles , et pour le crédits, Mehdi tenait a payé parce qu'il tenait à ce que je reste , j'ai essayer plusieurs de partir après un coup de geul,mais tfasn vous connaissaient toutes Mehdi, j'était aussitôt ramenais a la villa tabasser

Yanis me lançais parfois des regards qui on disait long, je suis resté amie avec lui, tout simplement parce que je sais que je le ferrai souffrir et ce n'est pas mon but, c'est un mec super qui mérite un amour propre et pas pleins de rebondissements

Et pour le reste de la villa je m'entendais avec tout le temps a peu près

Aujourd'hui, je me réveille comme d'hab, je prend mon ptit dej avec Karim Aymen etc...., et le moment que je redoute le plus c'est quand Mehdi descend avec sa pute , toujours tracassé par l'humeur qu'il va avoir cet journée

Karim: Oh, sa vous dit un foot ?

Moi: Beh  ouais vazi y'a rien a faire

Aymen: Ouais

Yanis: c'est renee tu veu faire un foot avec qu'elle ont n'est dans la merde rhoyaa

Quand yanis a dit sa je me suis dit pk il me rabaisse la d'un coup ? j'avais pas trop compris, mais bon j'me suis pas arrêté a sa

Samir: Azi 

Tout le reste des gars étaient d'accord, entre temps y'avais de nouveaux gars , ( dans les prochaine parties vous les découvriraient)

On jouaient tranquillement quand Yanis veux faire un échange, le petit cons il me voulait plus dans son équipe, j'avais pas compris, PTDRRR

Yanis: Oh frr j'la veut plus dans mn équipe ces un arbre le truc

Moi: arrête la, je tire depuis ta l'heure

Yanis: tu tire de rien du tt, tu vise l'arbre compere , toi enfaite tu crois tu fais 1,1 contre l'arbre ?

Karim: tes un bz frr, ptdrrr

Samir: azi on la prend

Nabil: azi j'vais avec eux 

Yanis: .....

Moi: vous battez même pas pour moi surtout

Après quand n'ai fini ce petit changement, jai réussis a marqué 1 but vers les 2 dernières  minutes du match ,et Yanis a pris le seum

Moi: t'inquiète la prochaine quand tu va pensé a mon but tu me prendra de ton équipe et cette fois jusqu'à la fin ou cas je marque dans les dernières minutes

Yanis: Ta fais exprès de mal joués avec moi, genre zehma tes allés avec eux ta même pas toucher l'arbre

Moi: ta le seum ?

Yanis: vazi vazi tu va glisser cherche pas (ptit sourire)

Moi: moi j'dis la prochain matchs tu va gagné si tu me garde

J'aime bien embêté Yanis ,à la fin du match tout le monde est rentré, et il restée que nous 2, et la je me fait porté et jeté dans l'eau ! c'est partie dans un bon délire, il ma ensuite rejoins dans l'eau , avec Yaniis y'a toujours un truc, mais je préfère le voir comme ça, bon délire plutôt qu'il souffre

Après avoir fait les gamins, on décide d'arrêtés nos conneries d'enfants, on sort de la piscine sous le regard attentive de Mehdi au salon qui avait une vu droit sur la piscine, sa me dérangé pas au contraire, je lui prouvais chaque jours que ce qui fessait avec ces kehba me fessais presque plus rien, j'lui laisserai pas l'envie de me faire du mal, donc j'fais celle qui ne calcule pas ou du moins celle qui fait semblant d'essayer

On fini par rentré dans le salon , et le regard de Mehdi s'accentue sur moi? Dans ma tête j'me dit que j'comprendrait jamais cet homme ?!

Je monte dans ma chambre et j'me douche , je sort avec la serviette autour de la taille ( c'étais une salle de bain a l'intérieur de la chambre) bref comme je disais je sort et je voit Mehdi ? Mais ? a ce moment la ma tête a fait un beug

Moi: c'est ma chambre la , tu tes trompé de porte (Froidement)

Mehdi: Je suis chez moi nn? je sais elle est ou ma chambre t'inquiète même pas !

Moi: Du coup tu peu partir ou ?,  parce que je suis pas habillé enfaite

Mehdi: T'inquiète pas ce corps je l'est déjà vu

A ce moment la j'avais un gros pincement au coeur , mon corps a frissonné , je suis déçu de moi de me faire traiter en quelque sortes, mais bon "c'est du passé sonia ne te fait pas blessé par un vaut rien reste sereine et montre lui que ta pas froid au yeux"

Moi: bon tu peu sortir tu m'ennuie ?

Mehdi: si je veut pas bouger , je bouge pas tu croit tu va faire quoi ?

Il m'énerve quand il fait sa !! j'ai pas répondu parce que si lui il l'a le temps ,beh pas moi...., Je vais dans la salle de bain je m'habille et je sort

Moi: J'ai envie de dormir la

Je sais même pas pourquoi j'ai sortie sa il était 11h la, le reflex je pense ptdrrr

Mehdi: fait pas la belle, tu viens te réveiller tdc , commence même pas a me mentir

J'me suis niqué toute seul ptdrrrr

Moi: M..ai...s (coupé par la pute...)

Sapute: Mehdi je t'attend, et je te cherche depuis tout t'a l'heure la ? je m'impatiente

OOKKKKKKAYYYYYYY?????

Moi: Voila ta mieux a faire dans ta vie

Mehdi:.............

Il sort en claquant la porte , mais c'est quoi ce mec la, il vient me critiqué alors que cette connerie je ne l'est pas faite seule il l'a quand même du culot , après tous, lui sa l'empêché pas de vivre comparé a moi, c'est vraiment un grand obstacle, un impacte pour moi ...... :(

Je vais me posé sur le lit , en pensant a tout est à rien jusqu'à que sa toc a la porte 

Suite très prochainement*

"Je veut un maximum de votes, de commentaire & de partage , Merci mes loulous"

chronique de sonia : Ma vie à la cité , MouvementéLisez cette histoire GRATUITEMENT !