[Nevra]-[Miiko] Rendons lui honneur

Depuis le début

- Non, Fae ! Tu ne comprends pas, Miiko est morte la nouvelle va bientôt parvenir à tout nos ennemis. Ils seront bientôt devant ses portes, il a le devoir de faite correctement son travail.

Il m'adressa un regard noir et se dirrigea vers la salle du Cristal, lá oú avait eu lieu le crime. C'est en entrant dans la salle que tout s'eveilla enfin en moi. Miiko était vraiment morte, toutes les personnes présentes dans la salle pleuraient. Eweleine plaça la couverture sur la kitsune et se retourna lentement vers moi les lèvres tremblotantes. Leiftan lui regardait le corps comme si c'était un rêve, un mauvais rêve . Ikhar et Kero tentaient de retenir leurs larmes, quand aux trois chefs de gardes, ils se regardaient entre eux, le regard grave.

- On doit faire une cérémonie dis-je les yeux embués.

- Bien évidemment que l'on va faire une cérémonie, on parle de Miiko. Me dis Alajéa qui venait juste d'entrer.

- Nous devons parler. Commença Valkyon. Sortez tous.

***********
Deux jours étaient passés et aujourd'hui la cérémonie allait avoir lieu près des bassins. C'était magnifique, tout était orner de rose bleues et blanches, tous les gardiens et habitants étaient la. Les 3 chefs prierent la parole:

- Aujourd'hui, nous nous retrouvons pour rendre honneur à Miiko. Ricana Ezarel.

- Miiko, quelle femme. Il est vrai qu'elle était exigeante, vrai qu'elle avait un fort caractère et qu'elle nous reprenait souvent quand cela ne lui convenait pas. A la mort de notre Ancien chef de garde, elle n'était pas encore prête pour El de plus tous les malheurs ce sont abbatus sur ce QG a sa reprise et oui, et quelques sois les decisions qu'elle prennait nous les respections. Parce que nous respections Miiko et nous l'aimions. Alors soyez fort pour elle, soyez les gardiens qu'elle aurait voulu que vous soyez !

Nevra leva son bras suivis des autres chefs de garde et ils crièrent ensemble :

- Pour Miiko, notre chef de garde a jamais.

Chacun leur tour, tous ceux qui le voulais prenais la parole pour rendre hommage à Miiko jusqu'à ce que vienne mon tour.
J'avancai lentement près de Nevra.

- Tu ne vas quand même pas prendre la parole cria une voix. C'est de ta faute si elle est morte.

Mon coeur s'alourdit, comment ça ma faute ? Je regardai Nevra qui avait tenté de voir qui était la personne.

- Si tu n'étais pas arrivé dans notre royaume, nous n'en serions pas la, Miiko serait en vie.

Je commençai a être nerveuse et me mi a me renfermer sur moi même.

- C'est vrai, Miiko t'a défendu c'est a cause de toi, ils étaient ici pour toi ! Hurla une voix folle de rage.

- Assez ! Commença Ezarel.

Il s'était placé à côté de moi et avait pris mon épaule dans sa main. Tandis que moi je me sentais de plus en plus mal. Je retenais avec vivacité mes petites larmes.

- Personne ici n'est responsable de la mort de Miiko !

- Sotises ! C'est elle, la fautive, notre chef est morte par sa faute ! Elle n'aurait jamais du arriver ici, ce n'est pas sa place.

Je commençais à trembler, je ne me sentais pas bien du tout, tout le monde se révoltait contre moi. De plus, je n'étais pas vraiment très a l'aise devant tout le monde. Ezarel me regardait désolé quand a Nevra il tentait de voir qui balançait ces atrocités.

- Qui penses cela ? Hurla Nevra. Avancez-vous.

Sur plus de 100 gardiens, une vingtaine s'étaient avancé. Cette fois j'eu du mal a retenir mes larmes et elles roulèrent sur mes joues....
Un gardien avancé hurla:

OS Eldarya: Des histoires dispersées dans le monde.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !