[Nevra]-[Miiko] Rendons lui honneur

819 44 1

Elle courrai si vite, jamais elle n'avait pu atteindre cette vitesse, elle était très forte et très agile mais elle avait une petite silhouette.
C'était arrivé ce matin, Miiko notre chef suprême c'était faite poignarder en plein dans le coeur. La première à avoir réagi fut Fae, elle avait vu l'homme et elle était partie, je l'avais suivi et grâce à ma vitesse j'avais très vite réussi a la retrouver mais pas à la dépasser. Nous arrivions maintenant dans la forêt mais elle ne commençait toujours pas à ralentir, mon coeur ratta un battement lorsque je vis la falaise a quelques mètres de nous, elle n'allait pas s'arrêter !
Je redoublai d'effort et me mit à courir encore plus vite, elle était si près du vide, je la voyais, ses cheveux virvoltaient dans l'air et ses petits bras poussaient les branches sur son chemin. Je vis alors a ma gauche un autre passage un peu plus court pour pouvoir la rattraper. Je le pris rapidement et courai vers elle, j'etais a présent a sa droite et en un battement de secondes mon corps s'ecroula sur elle pour l'empêcher de tomber dans le vide. Nous entendimes alors quelques roches tomber d'où nous étions. Je la poussai vivement mais son pied glissa et elle fut plonger dans le vide, mon seul bras la soutenant.

- Nevra n'me lâche pas ! Cria-t-elle en accrochant ses deux mains sur mon avant bras.

- Je te tiens, je te le jure. Criai-je a mon tour.

J'entendis alors en dessus de moi, lá ou j'étais allongé les craquements de roches, elles allaient bientôt céder.
Fae releva vivement la tête vers moi, elle comprit bien que c'etait son poid plus le mien qui causaient ce degradement de roches, elle tenta alors de me lâcher.

- Tu vas y passer, si tu ne lâche pas, laisse moi tomber.

- Non je ne te laisserai pas faire ça Fae ! Je vais te remonter. J'ai une idée écoute moi bien ! Tu vois, la roche en face de toi, tu vas t'appuyer dessus avec tes pieds et quand je te dirais "go" tu sauteras et je vais te tirer.

Elle acquisca de la tête. Et je resserai ma main autour de son poignet, elle fit comme je lui avait demandé, et a mon go, elle sauta. Un plus gros craquement se fit entendre et je la remontais plus vite, j'eus juste le temps de la pousser et les pierres en dessous de moi s'écroulerent.

****
Nevra me poussa vivement et je le vis tomber, je poussais un hurlement à m'en aracher les cordes vocales. Non pas lui, pas Nevra, je me precipitai vers le bord quand je vis une main s'aggriper promptement a la roche. Je poussai un soupire de soulagement, il allait bien. Je le tirai et il refit surface. Je le serrai dans mes bras pour son plus grand bonheur.

- Ne me refait plus jamais ça dis-je en lui tapant la tête.

Il souria dans mon cou et me dit :

- C'est à toi de plus jamais me faire ça ! Si je n'étais pas lá tu serais tombée idiote, mais qu'est-ce qui t'as pris Fea.

Son ton était tendre mais aussi très ferme, il voulait me faire comprendre que j'avais fait une erreur, je l'avais bien saisi.

- J'ai vu l'agresseur de Miiko, il a sauté et s'est envolé, il est d'une race particulière Nev'.

Il me regarda dans les yeux et je compris bien dans son regard acier qu'il fallait retourner au QG. Nevra était un chef de garde, ils allaient sûrement discuter des représailles.
Durant le trajet nous ne nous étions pas énormément parlé, Nevra avait l'air perdu dans ses pensées et moi à vrai dire, je n'arrivai toujours pas à réaliser cette mort.
Une fois devant les portes du QG il n'y avait plus personne qui surveillait. Nevra sonna plusieurs fois et un garde vint nous ouvrir.

- Zawi, tu dois rester à ton poste ! Dit-il énervé. Et si l'ennemi revenait que ce serait-il passé ! Oú étais-tu ?

Il n'avait pas l'habitude de s'énerver pour si peu. Alors je m'interposais entre eux en demandant a Nevra de se calmer.

OS Eldarya: Des histoires dispersées dans le monde.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !