Jeff The Killer X Reader [Lemon-Yaoi]

163 12 6

Je tremblais sous son couteau qu'il tenait fermement contre mon cou. Il me regardait avec un sourire pervers et sadique.
Je ferma immédiatement les yeux. Le visage de cette «chose» me glaçait dans le dos.

- Regarde-moi, regarde comme je suis beau ! Pourquoi ne me regardes-tu pas ? Suis-je trop beau pour toi ?

Je priais pour qu'il s'en aille, pour qu'il me laisse tranquille... J'ai peur..
J'ouvris lentement les paupières essayant de ne pas être dégoûté à la vue de ce monstre.
Il appuya son couteau sur mon cou.

- Je te dégoûte, n'est-ce pas ?

Il se mit à rire. Un rire machiavélique, un rire psychopathe, un rire à vous faire frissonner et trembler de peur. J'essaya d'articuler tant bien que mal. Il fallait que je sauve ma peau.

- N.. Non... Vous.. Ne me... Dégoûtez.. pas...
- Oh, vraiment ? Alors, j'imagines que tu n'es pas contre pour que l'on s'amuse un peu !

J'étais totalement paniqué. Je respira un grand coup et, avant que je ne puisse répliquer, il trancha mon haut en lambeaux grâce à ses vifs traits de couteau que j'aurai admiré si ce n'était pas en de telles circonstances. L'inconnu devant moi fit glisser la pointe de sa lame sur mon torse, me faisant encore plus trembler. Il semblait me contempler.

- Quand on aura fini de jouer, je te rendrais aussi beau que moi, tu verras~

Il me traça une entaille sur la poitrine, faisant surgir un peu de sang qu'il s'empressa de lécher. Cela me faisait un peu mal mais je ne lui montrais pas ma douleur. Je ne voulais pas lui faire ce plaisir. 

- Tu sembles bien plus résistant que mes autres victimes... C'est parfaiiit.. Comme moi ahahah ~

Je me rendais compte à quel point ce mec était fou... Et super narcissique aussi ! Non mais sérieux, même Narcisse lui-même n'arrive pas à sa cheville ! Je voulais profiter de son moment d'inattention pour m'enfuir. Je poussa donc cet attardé pour commencer à courir mais il me rattrapa par le poignet et me plaqua face contre le plan de travail. L'air de rien, pour un gringalet comme ça, il avait de la force ! Je le sens retirer mon pantalon et mon boxer mais... Que compte-t-il faire ?! Je me débattus mais il était bien plus fort que moi. Alors que je m'apprêtais à me retourner pour lui coller une beigne, je sentis quelque chose me pénétrer avec force, me faisant crier de douleur. L'enfoiré venait de m'enculer avec le manche de son couteau ! Il le fit bouger violemment en moi, provoquant une vive douleur intenable au niveau de mes reins. Je ne pouvais que crier de douleur, encore et encore. Les larmes me montèrent aux yeux tellement c'était intense et horrible. J'aurais donné n'importe quoi pour qu'il arrête là mais malheureusement, il continua encore vingt bonnes minutes qui me parurent être une éternité. Quand je pensais que cette torture était enfin terminée, je ressentis une nouvelle fois cette douleur insupportable qui, cette fois-ci, fut suivit d'un grognement de plaisir. Le psychopathe qui était venu me tuer venait de me prendre bien violemment. Comme si m'avoir déviergé l'anus avec son couteau n'était pas suffisant ! Je serra les poings du mieux que j'ai pus en me mordant fortement la lèvre inférieure. Je tentais de faire passer ma douleur sauf que ce tueur ne m'en a pas laissé le temps. Il était entrain de me défoncer l'intérieur sans pitié et le pire, c'est qu'il y prenait son pied. Moi, je n'avais pas cessé de pleurer au grand bonheur de mon agresseur. J'étais clairement en position de faiblesse. En plus, il jouait sur les vitesses pour que cette torture dure plus longtemps. C'est affreux. Inhumain. Je n'en pouvais plus. Je le sentis accélérer une dernière fois tandis que mes jambes menaçaient de me lâcher. Je n'y prenais même pas une once de plaisir. Cette fois-ci, il n'arrêta pas. Pas une seule fois. Il grognait et gémissait de plaisir pendant que je criais ma douleur. Je hurlais à m'en briser les cordes vocales. J'avais mal à la gorge à force de crier. Mon agresseur était sur le point de jouir. Je le sentais. Je priais, je priais de tout mon coeur pour qu'il ne jouisse pas en moi. Je pense que Dieu était en grève à ce moment-là car ma prière ne fut entendue par personne. Il venait de jouir en moi juste avant que je ne m'écroule par terre. Je n'étais même plus capable de tenir debout. J'étais à moitié conscient quand j'entendis son rire de psychopathe parvenir à mes oreilles. Encore une fois, il ne s'arrêta pas là. Ça aurait été trop beau... Il se pencha sur moi et m'entailla les joues de la même manière que cela avait été fait sur son visage.

- Et voilà, tu es magnifique maintenant... Tu peux dormir en paix ~

Il me planta ensuite son couteau dans le ventre, me laissant agoniser sur le sol de ma cuisine...






Il a mit du temps à arriver ce nouveau lemon, j'en suis désolée ! Je manquais cruellement d'inspiration pour écrire mais au moins, il est là ! Bon bah... Au prochain OS ! 😊😊

[One Shot] Creepypastas x Reader (Lemon)Lisez cette histoire GRATUITEMENT!