A dragon story

62 2 0
                                          

La porte en chêne, se dressait devant la princesse, comme la plus grande des montagnes. Elle la regarda, anxieuse.

Comment allait elle pouvoir lui expliquer, la nouvelle n'est pas quelque chose de bizarre, ou d'incongru, non elle est extraordinaire.

Son coeur battait à tout rompre, et semblait vouloir  sa poitrine, il battait peut-être encore plus que ce matin, elle rougit rien que d'y penser. La porte lui parut soudainement accueillante, elle se décida alors à l'entre bailler et vérifier que la cible était là.

Elle pencha la tête, faisant bouger ses boucles rousses, risquant un œil a travers l'ouverture elle pût apercevoir la reine de dos, les yeux rivés sur quelque chose sur la table. Toujours appuyée contre la porte elle ne se rendit pas compte que celle-ci s'ouvrait peu a peu, et au moment où Mérida abandonnait sa quête, elle émit un grincement qui la fit sursauter. La reine n'avait pas ciller. Mérida tenta de partir, lorsque la voix haute et claire de sa mère résonna:

- Mérida?

La princesse jura, puis répondit:

- hum oui, c'est...c'est moi

- Entre voyons.

Obéissant a l'ordre elle s'avança a pas prudent dans la pièce. Sa mère se retourna, et vit pour, sûrement, la première fois de l'anxiosité dans les yeux de sa fille.

- Qu'y a t-il? Tu es pâle. Es-tu malade?

- Non je vais bien! S'empressa t-elle de dire, je voulais simplement te dire quelque chose...

La reine prit un air soucieux, la chose semblait assez grave pour que Mérida devienne soudainement timide. Elle se préparait mentalement a entendre toute sorte de choses. Après un moment de réflexion, elle murmura:

-Eh bien vas-y, je t'écoute
-En fait,..., par où commencer, ce matin en me promenant j'ai vu les dragons du nord traverser le ciel

-Cela n'a rien d'exceptionnel il passe toujours en cette saison

-Oui, mais en fait ceux-là était chevauchés, par... des gens.

-Des gens sur des dragons, oui c'est curieux mais pas au point de se mettre dans tout ses états.

- Comme j'étais curieuse je les aie suivi jusqu'à la source où ils s'arrêtent souvent, je me suis approché et j'ai vu l'un des cavaliers, et puis...

- Et puis...

La princesse qui n'avait pas bougé, se mit a marcher, sillonnant la pièce les mains sur les yeux en grognant, prise par une intense réflexion. Elle finit par s'arrêter, dos a sa mère, dans un coin de la pièce. Elle cria.

-J'l'ai regardé, et puis je... Je ne sais pas comment t'expliquer, j'arrivais pas vraiment a respirer et j'ai commencé a rougir, je voulais lui parler, courir vers lui, mais j'avais... peur peut-être, alors je me suis enfuie.

La reine était figée, elle ne s'attendait pas à ça, elle ne pût que regarder Mérida se déplacer encore une fois, une expression statufiée sur le visage. La princesse s'était mise à taper sur les murs, en criant:

- Si tu l'avais vu! Il avait de beaux cheveux bruns, des yeux verts émeraude, et un sourire, oh! Elle se tourna pour faire face a sa mère et déclara d'une voix brisée. Maman qu'est-ce qu'il ne va pas chez moi?!

- Eh bien, je vais te dire quelque chose qui va changer ta vie Mérida, tu es prête a l'entendre ?
- Je vais mourir ?

- Non c'est plus grave. Elle posa ses mains sur ses épaules et lui lança un sourire. Mérida tu es AMOUREUSE! Tam dam dannnnn!

La princesse se redressa et adressa un regard interrogateur a sa mère, celle-ci lui souriait toujours, elle baissa la tête réfléchissant.
-Non,... Nooon,... Non! Je suis sûre que je suis malade...

-Non, mon coeur...

-Ce n'est pas possible!

-Mais si! Tout le monde tombe amoureux, et puis cette histoire de devenir la nouvelle Jeanne d'Arc n'avait aucun sens, tu grandis il fallait bien que ça arrive un jour ou l'autre...

-Qu'est-ce qui va m'arriver maman ?

-Eh bien, je dirais on va tenter de trouver ce fameux jeune homme et te transformer en jeune femme modèle pour mettre toutes les chances de ton côté...

-Aaaargh !
Un pas lourd se fit entendre dans le couloir, et la tête chevelue du roi fit son apparition, un sourire s'étirait sur son visage.

-Que font les femmes de ma vie?

-Entre, Mérida a quelque chose d'important à t'annoncer.
Le roi entra, et se plaça près de sa femme, en face de Mérida qui avait l'air dévastée. Elle aurait tellement voulu que sa mère se taise , mais le mal était fait et elle n'avait plus le choix. Le sourire du roi s'évanouit, voyant la mine déconfite de sa fille. Il s'inquiéta.

-Eh bien ma fille, quelle est cette chose qui te fait perdre la langue?

-Ah... Je... Hum... Mamaaan...

La reine soupira

-Ta fille est amoureuse d'un des guerriers du Nord!

-Quoi! Qui est-ce?

- elle ne le sait pas.

Il sortit précipitamment

- Je trouverais moi-même ce fils de ...

La reine regardait Mérida un sourire moqueur aux lèvres

-Ne t'inquiète pas il ne fera jamais rien à ton prince. Il veut le menacer un peu. Le dîner doit être prêt on devrait y aller.

A world full of magicLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant