Partie 47

11.2K 752 30


11heures, je me réveille seule, je me demande où il est passée quand je le voit débarquer un plateau rempli de nourriture à la main

Nayem: tu es réveillé 

Moi: oui 

Il pose le plateau sur la table de nuit et monte sur le lit 

Nayem: bien dormi 

Moi: hmmm 

Je me lève pour aller dans la salle de bain faire une petite toilette et revient à ses coté

Nayem: Jai pas envie de partir pendant 1 mois 

Moi: tu seras La

Lui: oui mais 

Moi: cest pas pareille je sais

Nous mangeons ensuite dans le silence 





Nous avons passé la journée au lit à rien faire. Nous parlions de tout et de rien. Il me racontait des souvenirs à lui 

Moi: tu sais il y a un truc qui est dommage 

Lui: c'est quoi ?

Moi: Aymen n'est pas dans tes souvenirs 

Lui: ouais

Moi: tu l'as mal vécu d'être séparé de lui ?

Lui: ouais c'est là que jai commencée mes bêtises 

Moi: les quels 

Lui: ventes d'armes. J'étais le meilleur dans ça Jusqu'à ce que quelqu'un me balance et je suis allé en prison

Moi: combien de temps ? 

Lui: j'ai pris 2 ans avec 8 mois de sursis Et j'ai eu ça grâce à mon avocat 

Moi: je suis choquée 

Lui: faut pas 

Moi: aujourd'hui tu ne fais plus ca Nayem ?

Lui: non j'en ai pas besoin regarde Aymen est la et surtout toi tu es La 

Moi: ouais. Bébé tu sais pour ma formation en Egypte 

Il commençait à être tendu mais le fait est que je n'avais pas fini ma formation alors il fallait que j'y retourne 

Lui: quoi ?

Moi: pourquoi tu es agressif tout d'un coup

Lui: fait pas la bête 

Moi: oui et bien jai pas fini la formation. Je contrôle pas encore tout à fait mes yeux et pour ce qui est dès test je ne les ai pas du tout passée l

Nayem: et alors ?

Moi: comment ça et alors il faut que j'y retourne pour finir 

Lui: non 

Moi: comment ça non ?

Lui: c'est simple pourtant, négatif 

Je me met à rigoler pcq il me faisait rire comme si il avait vraiment le choix 

Moi: mais mon cœur tu n'as pas le choix

Lui: et bien je vais avec toi 

Moi: non pas besoin

Lui: donc c'est mort

Moi: mais pourquoi ? 

Lui: Je t'aime Nahel voilà pourquoi 

Chronique de Nahel : Je suis la Belle, il est ma bêteLisez cette histoire GRATUITEMENT !