[Nevra]Toi ici, impossible.

1.7K 72 71

Imaginons que notre gardienne, Héloïse arrivée à Eldarya il y a 1 an soit morte après avoir bu une potion pour sauver le pays. Que se passerait t-il si l'on apprenait que finalement, elle n'est pas morte ?

- Qui es-tu ? Enlève ta capuche, ordonna Miiko.

La jeune femme en face d'elle avait la tête baissée avec une capuche noir qui lui donnait un air mystérieux. Ezarel et Valkyon présents dans la salle se préparaient à intervenir.

- Je ne vous veux pas de mal, baissez vos armes, dit-elle calmement.

Elle ôta sa capuche et on put voir son visage, Valkyon en laissa tomber son arme.

-Héloïse ? Demanda Ezarel choqué.

- Salut, dit-elle avec un faible sourire.

- C'est impossible, Héloïse est morte, enchaina Ezarel. Tu as bu la potion nous t'avons vu disparaître. Tu n'es pas elle.

Ezarel semblait plus que confus, il ne comprenait pas comment Héloïse pouvait être devant lui cela allait au delà de la science, au delà de tout ce qu'il savait.

- Ezarel s'il te plait, comment veux-tu que je te le prouve ?

Ezarel réfléchit un instant, il repassa dans sa tête tous les moments qu'ils avaient passé ensemble.

- Avant que tu ne partes en mission avec Nevra je t'avais dit une chose, laquelle ?
- Tu m'as dit que Nevra se comportait étrangement et qu'il fallait que je découvre pourquoi. Tu m'as aussi dit qu'il t'avait dit qu'il me trouvait à son goût et que c'est sûrement pour ça qu'il agissait bizarrement.

Ezarel ouvrit grand les yeux, comment pouvait-elle savoir ça si ce n'était pas Héloïse. Il allait lui demander ce qu'il s'était passé mais la porte de la salle grinça quelque peu, pour laisser place à un homme, il avait l'air épuisé, il portait une grande cicatrice qui lui traversait l'œil jusqu'en bas de la joue. Mentalement il paraissait mal, vraiment mal. C'était Nevra.

Héloïse fut tonnée de le voir dans cet état, lui qui est toujours joyeux, qui rigolait beaucoup. Il n'était plus le même.

- Va te recoucher, tu es fatigué, commença l'elfe doucement.

- Je vais bien, peina t-il a dire.

Son regard se posa sur tous les membres de la garde qui n'osaient ni bouger, ni regarder Héloïse.

- Qu'est-ce qu'il se passe ?

Il se retourna et vit Héloïse. Il commença à paniquer.

- C'est impossible, qui es-tu ? hurla t-il.
- Nevra c'est moi Héloïse.
- Impossible !
- Je t'avais dit quelque chose avant de « mourir », quelque chose d'important.

Le cœur de la jeune fille se remit battre, elle allait devoir exposer ses sentiments devant tout le monde. Elle s'avança vers Nevra la tête baissée puis la releva et dit:

- Je t'aime, dit-elle en chuchotant pour enfin le dire tout haut. J'ai dis je t'aime.

Nevra resta surpris et ne dit rien de plus, le silence reignait jusqu'à ce que Miiko demande à Héloïse ce qu'il s'était passé.

- Je suis arrivée dans une dimension parallèle, commença-t-elle.
- Comment c'est possible ? Bougonna Ezarel.
-Laisse moi finir bougre d'elfe ne me coupe pas, dit-elle en souriant.

Ezarel n'aimait pas qu'on le reprenne mais il ne répliqua rien, il voulait absolumment savoir ce qu'il c'était passé. Héloïse le regarda un instant surprise qu'il ne lui dise rien puis elle reprit:

OS Eldarya: Des histoires dispersées dans le monde.Lisez cette histoire GRATUITEMENT !