Prologue 2

16 2 0

Des hommes avancent en procession au milieu d'une forêt, beaucoup sont armées, ils sont relativement calme et très discipliné. Leur groupe compte environ une cinquantaine de personne. A leur tête un jeune capitaine d'une trentaine d'année. Ce petit groupe a reçu l'ordre d'explorer le périmètre, ils sont a la recherche de tout campement ou trace de vie ennemies. Leur groupe est trop nombreux pour être qualifié de "groupe d'éclaireur" mais la forêt étant occupé par un grand nombre de créature très puissante, sécurité oblige, un groupe d'une taille raisonnable a dût être préparé. Ainsi si un problème survint, les soldats peuvent toujours résister suffisamment longtemps pour qu'un messager puisse envoyer une demande d'aide à l'armée principale. Le fonctionnement de l'armée vis-à-vis de cette forêt est assez étrange, peu de personnes -même les plus courageux guerriers- osent s'aventurer seuls dans ces bois. Voilà qui explique la taille surprenante de ce "groupe d'éclaireur". Les soldats ont peurs des puissantes créatures occupants la forêts mais ils savent se battre, là n'est donc pas le problème. Cette forêts à la réputation d'être hanté. Si ce n'était que de basses rumeurs ces braves soldats n'auraient pas prêter attention à celle-ci. Cependant une étrange atmosphère se dégage de ces bois, l'air y est presque irrespirable. De plus étrangement aucun magicien ne peut entrer dans la forêt. Mystérieusement lorsqu'un magicien rentre dans la forêts il perd ses moyens, voit des hallucinations et hurle à en rendre sourd. Tels sont les raisons qui font de cette forêts un berceau de nombreux mythes et légendes.

 Cependant tout cela n'est intéressant que pour un certain groupe de personnes. Cette forêts pour les militaires est considéré de manière différente car elle est placée à un endroit très stratégique. Cette forêt occupe une partie de la frontière entre deux pays, le Royaume de Caine -auquel ce groupe de soldats appartiennent- et le pays de Blaire. Depuis quelques semaines le pays de Blaire à déclaré la guerre à son voisin le pays de Caine. Cependant aucune actions militaires ont été entreprises par le pays de Blaire à la grande surprise de son voisin. Pourquoi déclarer une guerre lorsqu'on n'attaque pas ? Le royaume de Caine déploya une grande partie de son armée pour surveiller la frontière des deux pays sans notifier aucun mouvements ennemi. La frontière entre les deux pays s'étend sur plus de 250 kilomètres. Plus d'un tiers de cette frontière est occupé par cette fameuse forêts. Les troupes de royaume de Caine n'envoyèrent que très peu de soldats sur cette portion de la frontière car ils savaient que leur adversaire ne passerait pas par cette dangereuse place. Cependant les semaines passèrent, devenant des mois, et les opinions des dirigeants du pays divergèrent sur le comportement à apporter. Certains pensaient après avoir vu différent rapport inquiétant sur certains changement de la forêts, que leur ennemi comptait utiliser les bêtes magiques de ces bois. Si les magiciens du royaume de Blaire réussissait à contrôler une partie des bêtes magique de la forêt et crée un "effet de foule" qui pousserait le reste des bêtes non contrôlées à suivre les bêtes contrôlées ce serait catastrophique. Une nuée de monstre de haut niveaux attaquerait le pays. L'armée occupée à la frontière serait obligé de déployer une partie de ses forces pour tuer les monstres et sauver les sujets du royaume. Cependant cela fragiliserait grandement leur ligne de défense et cela laisserait la place à une invasion ennemi. Bien sûre tout cela n'était qu'une supposition crée à partir de certains rapports, cependant la peur des dirigeants du pays et en plus grande partie du roi, poussèrent le déploiement de quelques troupes supplémentaires pour garder la forêt. Ainsi les 800 hommes déjà utilisés pour protéger cette portions de 70 kilomètres se virent renforcer par plus de 2000 hommes. Laissant ainsi un groupe prêt à se battre à la frontière de presque 3000 hommes.

  Les patrouilles comme celle de notre jeune capitaine comporte une cinquantaine d'homme et parcourt une vingtaine de kilomètres chaque jours. Plusieurs patrouilles sont déployés simultanément pour bien surveiller la zone. Augmentant ainsi la sécurité. Le capitaine de patrouille des hommes avançant actuellement en procession se nomme Kyle. Un fière guerrier de plus de trente ans, il est impressionnant par sa carrure et il est visiblement très musclé. A ses côtés se trouve  ses deux aides-de-camps, de simple assistant servant à relayer ses ordres. Ces aides de camps ont tout de même une certaine autorité dans le groupe. Ils servent peut-être dans cette mission de patrouille comme de simple faire-valoir mais ils ont le grade nécéssaire pour diriger un groupe de cinq soldats par eux mêmes. Cependant tenter de percer dans l'armée en restant à commander seulement quelques hommes est difficile. Il est préférable d'être transférer en tant qu'aide chez un plus haut gradé dans l'espoir d'être remarqué lors d'une mission et ainsi gagner des galons. Voilà pourquoi ces deux aides-de-camps font de leur mieux pour faire plaisir au capitaine Kyle car leur avancement dépend de lui. Le capitaine le sait très bien et n'hésite pas à déléguer les tâches les plus ingrates à ces deux aides-de-camps. Ce qui a pour résultat de les ridiculiser auprès des autres soldats même si leurs rang militaire est supérieur. Les deux aides-de-camps se nomment Tarek et Alexandre. Tout deux sont de jeunes recrues sortit de l'école militaire il y a peu. Contrairement aux simples soldats qui deviennent soldats après reconversion ou qui n'ont pas l'argent de se pailler une formation militaire ces deux jeunes gens eurent une bonne éducation. Il s'agit d'une des raisons pour lesquelles les soldats de "la patrouille" ne les apprécient pas. Ils désapprouvent le fait d'obéir à des hommes plus jeunes qu'eux. Dans une situation normale le capitaine Kyle aurait fait de son mieux pour laisser comprendre aux soldats les qualité des jeunes officier ou en cas d'échec forcer l'obéissance des soldats par l'usage de sanction. On ne doit pas plaisanter avec l'insubordination, c'est un crime grave pouvant débouché sur la mise à mort d'un soldat. Cependant le capitaine Kyle détestait ces deux jeunes aides-de-camps. Lui qui avait monter les rangs en partant de rien s'estimait très au-dessus de ces deux enfants et il essayait de leur montrer la différence entre un homme et un Homme. Voilà pourquoi cette situation très étrange s'était déclaré, situation dans laquelle le soldat de rang se moque ouvertement de son supérieur. Les deux jeunes Alexandre et Tarek étaient couvert de honte mais n'aurait rien dire car si il se plaignait le capitaine Kyle pouvait de quelques mots détruire leur carrière militaire. Voilà pourquoi ils restaient silencieux. Tarek était un jeune homme de 22 ans aux cheveux noir, il était de petite taille car il n'arrivait qu'au menton du capitaine. Ses trait de visage était très ordinaire. Alexandre était légèrement brun avec de magnifique yeux vers, il était plus jeune que Tarek, il avait seulement 19 ans. Il mesurait environ 1 mètre 80 et était relativement bien musclé. Son visage était très agréable à regarder, doux et sensible, ne ressemblant pas aux autres soldats. Il était plus innocent et naïf que Tarek. Il n'était qu'à moitié conscient du bizutage de ses "camarades" et de son capitaine. Il pensait qu'il s'agissait d'un teste et que si il réussissait à le passer le capitaine le féliciterais. Tarek était beaucoup plus réaliste et mature et n'admettait la situation qu'en grinçant des dents. Il n'arrivait à tenir dans cette enfer que grâce à son amitié sincère avec Alexandre. Car dans le groupe il était le seul avec qui il pouvait parler. Il ne pouvait que difficilement parler avec d'autres militaires. Même ceux d'une unité différente de la sienne le traitait mal. Cela s'expliquait en partie à cause du discours des soldats de son propre groupe qui le critiquait dans son dos et laissait courir des rumeurs sur lui. Mais cela s'expliquait aussi par le fait que la famille de Tarek était originalement originaire du pays de Blaire, son grand-père avait immigré au Royaume de Caire pour établir un comptoir commerciale sur les côtes. Le grand-père tombé amoureux du Royaume de Caire décida d'y rester. Il trouva l'amour et il se maria. Son premier fils fût le père de Tarek. Même si les origines de Tarek sont seulement un quart Blairienne ( habitant du pays de Blaire ) et que sa famille est installé dans le royaume de Caire depuis plus de 6o ans, il est peu apprécié. Initialement il ne subissait aucun problème mais depuis la déclaration de guerre il est visé par les moqueries et par les menaces, certains le traitant d'espion. La famille de Tarek est riche dans une certaine mesure, son grand-père ayant établit plusieurs grands magasins dans différents comptoirs gagne beaucoup de d'argent pour un simple bourgeois. C'est la raison pour laquelle Tarek a pût se payer sa formation à l'école militaire et son armure de bonne qualité. Alexandre contrairement à Tarek est un noble, il est le premier fils d'un petit baron de province. Cependant malgré que Alexandre soit noble la fortune de sa famille est inférieur à celle de la famille de Tarek. Le territoire d'Alexandre ne comptant que 2000 habitants et n'imposant que de faibles taxes, sa famille gagnait peu. Ses études militaires avait forcé sa famille à faire des concessions, sa mère a même du vendre une partie de ses bijoux à la plus grande gène d'Alexandre. Il espère devenir un jour suffisamment riche pour rendre à ses parents tout ce qu'ils ont fait pour lui.

Réincarnation : de Soldat à EmpereurWhere stories live. Discover now