Chapitre 32.

234 16 1

Point de vue d'Abby.

-Oh Abby, tu es là! J'ai un service à te demander! Me dit Rick avec un sourire. Je fais mine de ne rien avoir entendu de leur discussion et me redresse.

-J'aurais besoin de toi demain. On va aller chasser et faire un peu de repérage. Partante? Me demande Daryl. Je fronce les sourcils et hoche la tête. Les deux hommes entre par la suite dans la maison.

Je reste là, me questionnant. Allons - nous vraiment partir vers le Canada? C'est un long voyage. Est-ce que Rick est conscient qu'il pourrait perdre des gens du groupe? Nous ne sommes pas tous prêt pour ça. Et puis s'il se trompait? Que va-t-il faire s'il y a plus de rôdeurs là bas?

Je passe le reste de la soirée avec Maggie et Glenn. Ils forment tellement un beau couple que j'en suis presque jalouse. J'aimerais vivre quelque chose comme ça moi aussi. Ils sont parfaits l'un pour l'autre et ils se complètent totalement.

Nous avions discutés d'un endroit non loin d'ici. Une serre où nous pourrions trouver d'autres semances pour le jardin. Daryl et moi allons y aller demain en même temps.

Je décide d'aller dormir assez tôt, pour être sûre d'être en forme demain matin. Je ne veux pas gêner Daryl, qui ne perds visiblement jamais d'énergie. De plus, il serait grognon. Du moins, plus qu'il ne l'est habituellement.

Je me réveille le lendemain matin, ne voulant qu'une seule chose, dormir quelques heures de plus. Je me redresse et regarde autour de moi. Tout le monde dort encore et Daryl n'est plus sur le matelas installé à mes côtés. Typique de cet homme. Je me fais une queue de cheval rapide et enfile mes bottes. Il ne devrait pas être bien loin. Je sors silencieusement, mon sac sur le dos. Daryl était, comme je le pensais, à l'extérieur,  une clope au bec. Je lui sourit avant de m'approcher.

-Prêt? Lui demandais-je calmement. Il hoche la tête,  avant de me tendre une cigarette et son briquet. J'hésite quelques secondes et fini par les prendre. Je porte la clope à mes lèvres et l'allume avant de redonner le briquet à l'homme.

On se met à marcher tranquillement dans les bois. Nous allions commencer par traquer le gibier. Je le suis sans dire un mot. Je ne veux pas l'énerver. Au bout d'environ une heure, Daryl avait un opossum et deux écureuils à sa ceinture. Ce n'est pas beaucoup de viande, mais c'était mieux que rien. On se dirige par la suite vers la route.

- T'as tout entendu hier, pas vrai? Me demande Daryl, sans que je ne m'y attende. J'hoche la tête,  continuant mon chemin. Il s'arrête, tout en m'attrapant par le bras.

- Écoute, je le vois dans ton visage qu'aller au Canada t'inquiète, moi aussi. Mais peut - être que Rick à raison. Avec tout le bois, nous n'aurons plus froid, on pourrait se bâtir une vraie forteresse à l'épreuve des rôdeurs. Tu dois lui faire confiance.

Je regarde Daryl, avant de poser mon regard sur sa main, qui tient toujours mon bras.

- Je lui fait confiance... Je lui ferai toujours confiance. Mais j'ai peur de perdre des gens du groupe... Dis-je tout simplement. Il soupire et plonge ses yeux bleus dans les miens.

- Nous allons tous y arriver. Le groupe est fort. Ne t'inquiètes pas. Dit il, avant de se remettre à marcher. Je soupire à mon tour et suit ses pas.

Nous étions maintenant sur la route. Elle est déserte. Il y a quelques voitures, mais aucune présence humaine ou morte. Je sors quand même mon couteau, par mesure de précaution.  On ne sait jamais ce qui pourrait arriver dans ces moments.

Un Nouveau Monde. (Walking Dead) Lisez cette histoire GRATUITEMENT !