Prévention suicide

34 12 26

Cette semaine, au Canada, c'est la 27e Semaine nationale de prévention du suicide (du 29 janvier au 4 février 2017). Je vous en parle parce que je considère que c'est un sujet qui touche tout le monde et qu'il est important d'en parler. 

Le suicide est une cause important de décès dans la plupart des pays. Ça ne touche pas que le Canada, ça touche l'Amérique, l'Europe... partout. On compte en moyenne que 3 900 Canadiens mettent fin à leurs jours chaque année. 3 900 c'est plus que le nombre de décès causés par des accidents de la route.

Qu'est-ce que la dépression?
La dépression (ou trouble dépressif) est une maladie psychique qui, par ses troubles de l'humeur, perturbe fortement la vie quotidienne. De nombreux facteurs psychologiques, biologiques et environnementaux sont en cause dans sa survenue. Elle est fréquente à l'âge adulte, mais touche également les enfants, adolescents et personnes âgées.  

Sachez reconnaitre les signes avertisseurs
- Exprime souvent des sentiments de désespoir et d'impuissance
- Un comportement hors de caractère, comme l'imprudence chez une personne qui est habituellement consciencieuse
- Des signes de dépression: insomnie, retrait social, perte d'appétit, perte d'intérêt pour les activités qu'elle aime habituellement faire
- Devenir de très bonne humeur, soudainement et de façon inattendue
- Faire don de possessions précieuses aux amis ou à la famille
- Faire un testament, se procurer une assurance ou autres préparatifs avant la mort, comme faire ses derniers vœux à un proche
- Faire des remarques relatives à la mort ou à mourir, ou exprimer son intention de se suicider
- L'expression d'une telle intention devrait toujours être prise très au sérieux

Comment nous pouvons faire changer les choses
N'hésitez par à parler du suicide
Aborder le sujet
permet de soulager la personne parce qu'elle peut parler de son désespoir à quelqu'un.

Écouter sans porter de jugement sur ses sentiments. La dernière chose qu'une personne suicidaire a envie c'est de se faire juger. 

Vrai ou Faux
Parler du suicide avec une personne suicidaire augment les chances qu'elle passe à l'acte.

Faux. Au contraire, votre intérêt lui démontrera qu'elle n'est pas seule et qu'elle peut vous parler sans problème. Peut-être même que vous lui apporterez des solutions afin qu'elle puisse sans sortir.

Posez des questions directes. Si vous avez l'air de tourner autour du pot et que vous ne semblez pas vouloir aborder le sujet, ça lui montrera que vous ne la prenez pas au sérieux.

Questions à poser :
- As tu déjà songé à te suicider?
- As-tu déjà envisagé le moment que tu le ferais?
- As-tu déjà penser à comment tu passerais à l'acte?

Plus il y a de détails à ces questions, plus le danger de suicide est imminent.

N'hésitez pas à le ou la reférer à un professionnel qui pourra la prendre en charge avec des traitements appropriés.

Continuez d'en parler, parce que le suicide n'est pas une option!

Quelques numéros de téléphone :
France : 
Phare
Adresse Internet : http://www.phare.org/
Téléphone : 01 43 46 00 62

Suicide écoute
Adresse Internet : http://suicide-ecoute.fr/
Téléphone : 01 45 39 40 00

Canada :
Tel Jeunes (pour les jeunes de 5 à 20 ans)
Adresse Internet : http://teljeunes.com
Téléphone : 1 800-263-2266 ou par texto 514 600-1002

La ligne d'aide et de prévention du suicide : 1 866 APPELLE ou 1 866 277-3553

Sources :
http://www.ameli-sante.fr/troubles-depressifs/depression-definition.html
http://www.cmha.ca/fr/mental_health/la-prevention-du-suicide/#.WJCfTlPhD1c
http://sante.canoe.ca/condition/getcondition/suicide


Rantbook d'une psychopatheLisez cette histoire GRATUITEMENT !