19

1.4K 89 0

Point de vue Christian

Je n'ai pas vu Cassy de toute la journée,je sens qu'il se passe un truc pas net, je sens Hélèna toute aussi paniquée, il doit se passer quelque chose. Est-ce-que Thomas aurait avoir un rapport avec ça ? C'est une bonne question. Mais j'ai comme un sentiment de danger. Mais quel danger justement ? Je dois réellement paniquer ? Après tout les humains paniquent pour rien non ? Ouais elle est juste malade c'est tout.

De Antoine à Christian

Des nouvelles infos ?

Je lui répond que non. Je n'arrive pas à avancer dans mes recherches, je ne sais pas pourquoi. Je m'inquiète sûrement pour rien. Il est 10 heure du soir. Je peux mettre mon plan en œuvre maintenant. C'est à dire m'introduire dans le lycée et trouver tout ce que je peux sur Thomas, je ne peux pas faire ça en journée, il y a beaucoup trop de monde pour ça, je sais même pas si il y a des gens pour surveiller le lycée. Dans certains ou je suis aller il y avait des gardes la nuit.

Une fois devant le bâtiment je regarde un peu là où je pourrais rentrer les volets roulants sont tous fermés. J'essaie d'ouvrir la porte principale elle est bizarrement ouverte. Étrange. Je vais rapidement dans le secrétariat, et regarde un peu dans tout les casiers, sachant qu'on est près de sept cent élèves, sa rique d'être compliqué, dans la logique des choses le dossier de Thomas doit être dans le classeur de notre classe. Faut juste trouver ce classeur. Je regarde dans tout les classeurs. Bon il n'y a rien, peut être dans le bureau du directeur ? Ouais sans doute ! Je range le bordel que j'ai foutu et va dans le bureau du directeur. Je fouille dans les centaines de papiers traînant sur le bureau, les trois tiroirs du bireau, les six casiers. Rien... où peut être ce foutu dossier ?!

? : C'est ça que tu cherches ?

Je me retourne vers cette voix grave et amusée.

Moi : Toi..

Le dossier... il l'a déjà prit.

Thomas : Surprit ?
Moi : Rien ne me surprend.
Thomas : Qu'es ce que tu fais ici mon cher Christian ?
Moi : Je suis là pour la même chose que toi, Thomas.
Thomas : Umh... dommage, premier arrivé, premier servit.
Moi : Donne moi ce dossier.
Thomas : C'est le mien, j'en fais ce que je veux et ce dossier est personnelle.
Moi : On se demande bien pourquoi ! Donne le moi.
Thomas : Vient le chercher...

Il se met à courir dans les couloirs je le poursuit laissant en vrac le bureau du directeur.

Je n'arrive pas à le rattraper je ne le penser pas aussi rapide. Nous sommes au beau milieu de la cour.

Thomas : Au lien de vouloir prendre mon dossier, tu ferai mieux de prendre le dossier de quelqu'un d'autre. Si tu vois de qui je veux parler.
Moi : Qui ça ?
Thomas : T'es pas au courant que Cassy a disparue ?
Moi : Disparue ?
Thomas : Ah oui oui, on se demande qui peut la retenir prisonnière ! Qui peut être aussi cruel pour faire ça.
Moi : Relâche la.
Thomas : Qui te dis que c'est dans ma cave qu'elle se trouve ? Cave que je n'ai pas d'ailleurs. C'est peut être moi le méchant dans l'histoire, mais il peut y en avoir un autre non ?

Je ne sais pas quoi répondre. C'est vrai que Thomas n'est peut être pas le seul méchant. Mais j'ai pas envie de croire ça. Personne ne sait où habite Thomas, je ne sais pas si il a une cave où Cassy se trouve, je ne sais pas, pour moi Thomas c'est le kidnappeur parfait car personne ne sait rien de lui. On sait juste son nom, et encore sa personnalité n'est pas la même de quand je l'avais connu, il a changé maintenant que j'ai découvert sa nature personne ne le reconnait. Il faut que je récupère son dossier.

Thomas : Alors, je vois qu'il n'y a plus rien à dire je te dis au revoir.

Il tourne le dos et commence à partir calmement, les seuls bruits de ses pas contre le sol me stresse c'est trop calme. Il s'arrête.

Thomas : Au faite Christian...

Il fouille dans sa poche et y sort quelque chose, je ne peux pas voir cet objet est enfermé dans sa main.

Thomas : C'est pas ça que toi et tes petits copains vous cherchez ?

Il se retourne de profil et me montre ce fameux objet. C'est la pierre qu'on cherche ! La pierre de pandore, comment il a fait pour l'avoir ? Comment il a réussi à mettre la main dessus alors qu'elle était tellement protégée ! Je me souvient encore qu'elle enfermée, enfermée, et encore enfermée. Il était impossible de l'atteindre ! Comment il a pu..?

Thomas : Ne soit pas si surpris, c'est de ta faute après tout si vous l'aviez perdu.
Moi : Quoi ?! Comment ça ma faute ? Je la surprotégeait !
Thomas : Et bien pas assez apparemment... rappelle toi de 1914, au début de la première guerre mondiale. Tu me connaissais pas, mais moi je te connaissais très bien.

1914..? Ça remonte à très loin pour moi. Réfléchi Chris ! C'est important ! Ferme la ! Je sais ce que je fais ! Qu'es ce qui s'est passé en 14 mise à part la guerre...? Réfléchi Chris'... ça remonte vers cent ans, c'est pas si loin ! Enfin... si sans doute.

FLASHBACK

Je suis en Autriche-Hongrie. On m'a confié la mission de protéger la pierre de pandore pour l'héritier. Je suis acctuellement devant le petit château de pierre là où la pierre se trouve. Le temps est quand même bien long, je ne sais pas quand est-ce-qu'il arrivera. Jusqu'à ce qu'un de mes camarades arrive en courant vers moi.

Gaston : Il faut mettre la pierre à l'abri !
Moi : Elle est à l'abri, pourquoi cet angoisse ?
Gaston : L'hériter est mort ! Il faut que vous vous chargez de placez la pierre en lieu sûr. Autre part qu'en Autriche-Hongrie !
Moi : C'est impossible voyons !
Gaston : Faîtes vite il arrive !

Il insiste vraiment. Bon je cède et ouvre les 5 cadenas, et les 3 serrures. Je rentre et me dirige vers cette petite boite noire, je la prend. Elle me semble bien légère. Je regarde à l'intérieur. Elle n'est plus là ! Comment est-ce possible ?! Je tapote les murs de partout avec un peu de ma force surhumaine et quelques grosses pierres s'effondrent. Le voleur est passé par là.

FIN DU FLASHBACK

Moi : Alors c'était toi ?!
Thomas : Et oui ! Le seul est l'unique. Bon par contre tu me retarde de mon rendez vous.

Il se remet à partir. J'ai de la colère qui monte en moi, ne contrôlant pas mes faits et gestes, je me précipite sur lui. Il se fait à courir, je lui cours après. J'ai envie de lui arracher la tête ! Je me balade dans les pensées, entre train de m'imaginer à le faire souffrir, mais en me perdant dans mes pensées, je perd aussi Thomas de vue. Me retrouvant seul au beau milieu de la route. Je pense que j'ai couru sans savoir vraiment où j'allais. Mais j'ai perdu la trace de Thomas. ET MERDE. Je frappe dans une poubelle qui tombe à terre. Putain fait chier.

×××

À quoi peut bien servir cette pierre ?
Comment Cassy se sortira dans son emprisonnement ?

Et quand je posterai les chapitres régulièrement ? Bonne question !

À suivre !

Bad Boy de VampireLisez cette histoire GRATUITEMENT !