Les baisers d'ange

318 12 13

L'ainé Winchester commençait à se réveiller doucement au son de son réveil. Il avait encore passé une nuit blanche. Néanmoins, cela n'avait pas été une nuit remplie de cauchemar et de monstre en tout genre, au contraire, cela avait était une nuit épuisante et pleine de passion. Avec un ange pour amant, les nuits étaient très mouvementées et tout trépassaient sur leur passage. La chambre du chasseur était une nouvelle fois sans dessus-dessous. Les meubles avaient été déplacés, les feuilles sur le bureau étaient tombées et déchirées, les étagères ne tenaient plus debout et guère plus les armes sur le mur. Dean tâtonna le matelas à côté de lui pour trouver la présence de son amant parmi tout ce chaos. Il n'avait pas encore ouvert les yeux.

Le chasseur remua péniblement dans son lit ne voulant pas se lever et ne désirant qu'une seule présence à ses côté dans ce lit douillet ; Castiel. Dean murmura des choses incompréhensibles comme des prières dirigés vers son ange. Il souhaitait l'avoir dans ses bras dès le réveil. Les anges n'avaient pas besoin de dormir, cela pouvait avoir des avantages comme des inconvénients. Dès que le chasseur aux yeux verts se réveillait chaque matin, son ange était parti. C'est pour cette raison qui le priait chaque matin de venir s'allonger auprès de lui afin qu'il puisse se réveiller avec l'odeur de douce de miel émanant du corps de Castiel. L'amateur de tarte essaya de se relever de son lit pour essayer de remettre ses cheveux en place tout en ayant les yeux fermés. C'est à ce moment-là qu'il entendit ce bruissement d'aile qu'il connaissait par cœur.

Castiel venait de s'allonger aux côtés de son chasseur. La puissance de ses ailes avait eu raison du drap fin qui couvrait son grognon Winchester. Ce dernier prit alors l'ange par la taille et l'enlaça, il ne voulait plus le lâcher. L'ange du seigneur ne put s'empêcher de sourire devant cette image, chaque matin c'était la même chose, Dean était collé au lit jusqu'à sa venue.

« Bonjour Dean, mumura l'ange en caressant les cheveux de son amant.

- Mh, bjour sunshine, réussit à énoncer le chasseur. »

Dean releva doucement le buste et ouvrit ses yeux pour contempler le beau visage de son précieux ange. Ce dernier en profita pour délicatement l'embrasser sur la bouche puis descendit lentement au niveau du cou du chasseur. Les traces humides de ses baisers se transformaient en jolies et petites tâches de rousseurs. Depuis qu'ils étaient secrètement ensemble, le plus vieux des Winchester avait remarqué l'apparition d'une nuée de tâche de rousseur sur sa peau légèrement bronzée. Il était recouvert de milliers de baisers d'anges et cela n'était pas simple de cacher cela à son frère qui avait de plus en plus de soupçons sur la nature de la relation entre lui et Cas. Le chasseur appréhendait la réaction de son frère avec un homme, enfin techniquement un ange dans le corps d'un homme. Si seulement Dean savait que son frère avait une relation très ambiguë avec l'archange Gabriel...

L'aîné Winchester se leva enfin de son lit savant que du travail l'attendait. C'était encore une journée recherche au bunker. Il enfilait rapidement un boxer qu'il trouva dans sa commode avant de prendre la robe de chambre pendue derrière la porte. Son ange gardien ne perdait aucun détail de ce petit spectacle matinal donné par son chasseur. Il se leva doucement du matelas pour se diriger lentement vers son protégé. Castiel prit avec douceur son amant par les hanches et il observa leur reflet dans leur miroir. Dean passe rapidement ses mains dans ses cheveux afin d'essayer de se recoiffer. Le chasseur passa également un coup d'eau glacée sur son visage pour tenter de se réveiller avant son café matinal.

L'ange profita du câlin qu'il donnait à son chasseur pour lui baiser la peau nue de son cou tout en regardant ses réactions à travers le miroir. On pouvait voir des nouvelles tâches orangées apparaître sur la peau du Winchester. Ce dernier lâcha un petit râle de surprise avant de laisser tomber sa tête en arrière, son corps vibrait entièrement pour son ange, son rayon de soleil. Dean se retourna alors pour céder à la tentation de prendre en otage la bouche si sensuelle de son amant. L'ange du seigneur répondit au baiser si fougueux de son protégé en le plaquant contre le mur juste à côté. Le chasseur aux cheveux châtains aimait tellement quand son petit angelot prenait des initiatives dès le matin, cela le rendait tout fou, tout excité... Il s'autorisa à déboutonner la chemise de son amant pour parcourir les courbes de ce corps digne d'un athlète. Pour pouvoir sentir cette chaleur angélique dès le matin tandis que Castiel commençait à s'aventurer près du bas ventre du chasseur...

One Shot SupernaturalLisez cette histoire GRATUITEMENT !