Chapitre 1

232 10 3


Je déambule dans les rues de Paris qui n'ont ni queue ni tête pour essayer de trouver mon chemin. Ce fichu plan ne serre strictement à rien si nous n'avons pas tellement le sens de l'orientation. J'ai peut-être réussi à trouver le collège de mon petit frère et encore il était à deux rues seulement de notre nouvel appartement, donc techniquement je n'ai aucun mérite, mais en ce qui concerne mon lycée, mon dieu je me perds.

Je laisse glisser mon doigt sur le plan. Je tourne à droite, et ensuite à gauche à la prochaine intersection. Je m'arrête devant la signalisation qui m'indique que le lycée Langevin se trouve à quelques mètres devant moi.

Finalement au bout de dix minutes de recherche, j'arrive enfin devant la grande bâtisse. Je plis et range le plan dans la poche avant de mon sac à dos noir. Le portail à l'entrée du bâtiment laisse place à une grande cours d'où on peut remarquer la formation de plusieurs groupes de quelques personnes qui parlent, s'embrassent ou autre...

Je m'engage alors jusqu'à la grande porte non sans être gênée par les regards indiscrets. Géniale de faire sa rentrée en début de mois d'octobre !

En entrant, je regarde le plan du lycée et cherche l'administration. Bon déjà ce plan me paraît beaucoup plus claire. Je ère dans les couloirs et toque à la porte une fois devant.

Une dame d'une trentaine d'année bien maquillée me donne mon emploi du temps, le numéro et le code de mon casier et une liste de livres qu'il faut récupérer à la bibliothèque. La première sonnerie retentit quand je sors du bureau. Je cours à la bibliothèque immédiatement, qui se trouve à l'autre bout de ce bâtiment, évidemment.

J'entre et me dirige directement à la réception où un jeune homme en pantalon classique gris et chemise blanche pianote sur son ordinateur.

_ Bonjour, je dis

Il lève les yeux et me sourit poliment.

_ Que puis-je pour vous ?, demande-t-il

Je lui tends alors la liste que la dame m'a donnée plus tôt. Il l'a parcourt des yeux et me demande de patienter un instant. Je le vois partir dans la réserve. Je profite alors pour observer les alentours. De grandes étagères remplies de bouquins longent les murs, d'autres plus épais se dressent en peu partout dans la pièce pour former des rayons. Derrière moi se trouve des tables et des chaises où certains élèves y sont installés pour étudier. Une odeur de bois me chatouille les narines. C'est déjà, de loin, ma pièce préférée de tout le lycée bien que je n'aie pas vue énormément.

_ Et voilà, me fit sursauter une voix

Il lâche sur le comptoir une pile de livre. Il doit y en avoir une dizaine, tous plus gros les uns que les autres. Je le remercie et me dirige tant bien que mal à mon casier. Par chance, il se trouve non loin où j'ai cours en ce moment-même. Je compose le code et range tous mes livres sauf celui de maths. Je ferme et verrouille le compartiment en métal avant de marcher jusqu'à la porte. Je souffle un bon coup et je rentre.

Évidemment tous les regards sont tournés vers moi.

_ Bonjour mademoiselle ! Vous êtes en retard, me lâche froidement le professeur

Sans doute une autre vieille femme aigrie en manque d'affection. Je m'approche de son bureau.

_ Bonjour, je dis le plus poliment possible

Je lui donne un billet de retard signé par le bibliothécaire. Elle le pose sur son classeur vert après l'avoir lu rapidement.

_ Bien mademoiselle Carson... installez-vous donc juste devant moi près de monsieur Benoît, me dit-elle alors avant de reprendre son cours

Je m'installe sans bruit, prends une feuille et commence à noter ce que je peux.


(...)


La journée fût longue. Me voilà en route pour rentrer chez moi. « Chez moi », jamais je ne pourrai le dire en le pensant vraiment. Depuis que j'ai dix ans, ma vie se résume en trois mots : déménager, s'intégrer et re-déménager. On va dire que je m'y suis habituée maintenant !

___________

Un premier chapitre plutôt court mais je ferai de mon mieux pour la suite :)

#LDREAM


Vie d'adosLisez cette histoire GRATUITEMENT!