Chapitre 25

18 3 3

Nous retrouvons une distance normale.

Cameron : Je dois y aller.

Moi : Euh ouais, moi aussi...

Cameron : Tu veux que je te raccompagne ?

Moi : Non merci, c'est gentil.

Cameron : À demain alors, fais attention à toi.

Je lui souris timidement et le regarde partir. Je reste plantée au même endroit quelques minutes. Mon cerveau surchauffe. Je ne sais définitivement plus quoi penser. Tellement de choses se mélangent dans ma tête. J'aimerai vraiment que tout soit plus simple... Je m'apprête à partir quand j'aperçois la veste de Cameron par terre. Je regarde l'heure. Il me reste un peu de temps. Je décide donc d'aller chez lui afin de lui rendre sa veste. Ça pourrait attendre demain mais je n'ai rien d'autre à faire, et pour je ne sais quelle raison, une petite voix à l'intérieur de mon crâne me pousse à aller le retrouver.

***

[ PDV de Cameron ]

J'arrive chez moi, avec un mal de crâne horrible. Je vais dans le salon pour m'affaler sur mon canapé. Pourquoi à chaque fois que je suis avec elle, mon corps me torture ? Quelques minutes de plus avec elle et je lui aurait fais bouillir son sang. La faire souffrir est la dernière chose que je veux, elle ne mérite pas ça. Comment je vais m'en sortir moi ?

Voix : Bonsoir.

Je me redresse rapidement. Cette fois-ci, elle se tient à quelques centimètres de moi. L'atmosphère est devenue glaciale.

Moi : Encore toi.

Voix : Quel accueil froid.

Moi : Ce n'est pas le moment de me prendre la tête.

Voix : Pas besoin de le faire, Jessica s'y prend très bien.

Je lui lance un regard noir.

Moi : N'importe quoi. Je suis juste un peu malade, ça va passer.

Elle ne répond pas tout de suite, mais se contente de tourner autour de moi tout en m'observant.

Moi : Le miroir ne te plaît plus ?

Voix : Trop petit, et puis, je ne pourrais pas faire ÇA !

Soudain, je ressens comme une présence à l'intérieur de mon corps. Une douleur effroyable parcours tout mon être. Ma respiration se coupe un instant.

Voix : Que se soit parfaitement claire, j'ai horreur des mensonges. Je te rappelle quand même que je peux lire dans la tête des gens. Dans la tienne, je ne vois que cette fille banale et complètement stupide. Tu as une mission, j'attend depuis trop longtemps.

Elle tient mon coeur dans sa main. De cette façon, elle peut me contrôler. Ça me fait un mal de chien !

Moi : Je fais ce que je...peux.

Voix : Et bien ce n'est pas assez.

Elle sert encore plus fort, je hurle de douleur.

Moi : J'ai compris...c'est bon.

Elle me relâche.

Voix : Je te laisse encore 2 semaines, ne me déçois pas.

Alors qu'elle s'apprête à s'en aller, je lui pose une dernière question.

Moi : Pourquoi avoir envoyé Nathan ?

Voix : Qui te dis que c'est moi ?

Moi : Je n'ai pas réussi à sonder son esprit.

Voix : Vois le comme ton adversaire. Je lui ai également promis quelque chose, étant donné que tu es lent.

Moi : Il n'arrivera rien avec elle.

Voix : Oh tu crois ? Pourtant ils ont l'air extrêmement proche.

Je sers mes poings. Son ton sarcastique m'énerve énormément.

Voix : En parlant du loup, ton amie arrive.

Moi : Alors allez-vous en.

Elle disparaît aussitôt, même si je sais bien qu'elle va tout de même assister à ma discussion avec Jessica. Je dois mettre un terme à cette histoire au plus vite.

***

[ PDV de Jessica ]

J'arrive devant chez Cameron. Sa maison est tout simplement magnifique. Elle est ancienne mais possède un charme fou. Je suis curieuse de savoir comment est l'intérieur.

Je n'ai pas le temps de frapper à la porte que Cameron ouvre.

Cameron. : Qu'est ce qu'il y a ?

Moi : Tu avais oublié ta veste.

Je la lui tend.

Cameron : Merci.

Je souris nerveusement. On ne sait pas trop quoi se dire.

Cameron : C'est tout ?

Moi : Oui, oui...

Cameron : Et bien, passe une bonne soirée alors.

Moi : Merci, toi aussi.

Je m'apprête à partir, et lui à fermer la porte quand je reviens sur mes pas.

Moi : Attend !

Il me fixe avec un regard interrogateur.

Cameron : Quoi ?

Moi : Tu ne crois pas que...on devrait parler de ce qu'il s'est passé ?

Cameron reste figé, ne laissant apparaître aucune émotion, comme à son habitude.

Cameron : De quoi tu parle ?

Moi : Rien, laisse tomber.

Je me retourne, mais il me retient sauvagement par le bras.

Cameron : Fais attention à toi.

Moi : Qu'est ce qui te prend ?

Même si en général, Cameron est un mur, cette fois, je vois bien que quelque chose le préoccupe.

Cameron : Les personnes en qui on a confiance, ne sont pas toujours ce qu'elles sont.

Moi : Si tu parle encore de Nathan, franchement, change de disque.

Je me sépare violement de son emprise.

Moi : Bonne soirée.

Mon ton est sec. Je ne lui laisse pas le temps de répliquer, je pars aussitôt. J'entends Cameron fermer la porte. Je me retourne une dernière fois et aperçois une étrange silhouette féminine m'observer par la fenêtre du salon. Je tente de m'approcher, mais elle disparait rapidement. Ce qui est sur, c'est que ce n'était pas Cameron. Avec qui était-il ? Décidément, il n'arrête pas de me faire tourner la tête. J'ai l'impression qu'un lien se tisse entre nous, au delà du fait qu'on doit se battre ensemble contre une force maléfique. Il y a autre chose. Et cet " autre chose " me fait peur.

***

Le lendemain...

Tandis que je prépare mes affaires pour aller en cours, je reçois un message de Nathan.

Nathan : RDV après les cours dans le gymnase ?

Étrange endroit comme lieu de rendez-vous, mais mes doigts répondent automatiquement à son invitation.

Moi : Pas de soucis.

Nathan : À tout à l'heure, princesse.

Je ne sais pas pourquoi mais ce petit surnom me fait rougir, j'ai des papillons dans le ventre.

À peine sorti de chez moi, qu'un courant d'air frais m'irisse les poils. Les feuilles mortes voltigent. Et le crohassement d'un corbeau me glace le sang. Une étrange atmosphère s'installe, ainsi qu'une brume épaisse.

The Witch (EN PAUSE)Lisez cette histoire GRATUITEMENT !