Chapitre 26.

257 23 2

Point de vue d'Abby.

Je me réveille sur mon matelas, mon livre encore entre les mains. Faut croire que je me suis endormie en lisant. Je ferme le roman et me lève pour aller rejoindre les autres, qui devraient être dans la salle à manger. J'entre dans la pièce et croise aussitôt le regard de Maggie, qui me fait un joli sourire.

-Bon matin Abby! Alors, prête à aller en revitaillement? Me demande mon amie alors que je souris. J'hoche la tête et Rick pose une main sur mon épaule.

-Va te préparer, on pars dans 5 minutes! Dit le chef sur un ton sérieux.

Je m'active et retourne à mon matelas. Je prends mon sac et le glisse sur mon dos. Je prends également mon couteau que j'insère dans l'étui qu'il y avait autour de ma cuisse. J'étais prête. Je regarde autour de moi, les autres dorment encore. On devait partir tôt si on voulait revenir avant la tombée de la nuit. On allait être absent pendant au moins 6 heures, si ce n'est pas plus. Je brosse mes cheveux rapidement avec la brosse que Maggie m'avait ramené et me fait une rapide queue de cheval. Je retourne vers mes amis et ils se mettent à marcher. Je les suis, sans dire un mot. J'allais suivre les ordres de Rick, pour ne pas créer de problèmes supplémentaires.

On sort à l'extérieur et Daryl était placé contre une des colonnes du perron. Il attendait. Je croise son regard rapidement. Ses yeux bleus me transpercent et je me sens rougir. Sentir son regard enfin sur moi depuis notre baiser me gêne au plus haut point.

Rick ouvre la marche, suivi de Daryl. Moi et Maggie, nous sommes derrière, les suivant de près. Je me demandais vraiment ce qu'avait l'air la ville maintenant. Je n'y suis pas retournée depuis longtemps. Depuis l'apocalypse, la forêt était ma meilleure amie pour me sauver des rôdeurs.

Nous marchons pendant deux bonnes heures avant d'arriver dans une petite ville. Tout est désert et il n'y a pas un son à l'horizon. Je prends le bras de Maggie, n'était pas sure de la situation. A vrai dire, j'avoue que j'ai peur. Je ne sais pas du tout à quoi m'attendre ici. Elle me sourit et Rick s'arrête devant nous avec l'arbaletrier.

-Bon, on va se séparer en deux groupes pour pouvoir être plus efficace. Maggie, vient avec moi et Abby tu accompagnera Daryl. Dit il avant d'hocher la tête. Tout le monde accepte le plan et je pars de mon côté avec Daryl. Bordel. Je suis mal à l'aise. Être seule avec lui me fait rappeler le baiser...

Daryl arrive à un immeuble, qui a l'air vide. Cela ressemble à un bar. Je fronce les sourcils alors qu'il cogne deux fois dans la fenêtre. Les sons lointains des rôdeurs se font entendre. L'homme prends son arbalète et entre, prêt à tirer. Je prends mon couteau, en regardant autour de moi. Effectivement, c'est un bar. Les tables et les chaises sont toutes pratiquement brisées, et traînent partout au sol. Ce n'est pas le résultats des rôdeurs. Je continue de regarder et trouve Daryl directement au bar, en train de fouiller. Je m'approche de lui, passant une main dans mes cheveux.

-Pourquoi on fouille un bar? On ne va rien trouver d'utile ici. Dis en croisant mes bras. Boire n'était pas une bonne idée selon moi. Daryl tourne la tête vers moi, avant de se remettre à sa recherche.

-Qui dit alcool, dit arme à feu cachée en quelque part Abby. Grogne l'homme avant de soupirer.

Ah! En fait il cherchait des armes à feu. Je suis soulagée de voir qu'il ne pense pas à boire comme un trou. Je continue mon chemin vers une pièce au fond du bar dont la porte est fermée. Les grognement des mordeurs se font un peu plus entendre. Mon couteau à la main, j'ouvre la porte. Deux rôdeurs se jettent se moi, me faisant lâcher un petit cri. Le premier est dangereusement près de moi et je lui donne un coup de pied bien placé dans le genou. Il finit au sol, une jambe en moins, ce qui devraient le ralentir. Je me recule et laisse le deuxième venir à moi. Lorsqu'il est assez près, je plante mon couteau dans son oeil. Je suis dégoûtée. Je regarde le premier rôdeur, qui rampe vers moi. Il est dégueulasse. L'odeur de pourriture et de chair à varier se fait sentir. Il a des tous un peu partout, sa peur s'étant détériorée. Il claque ses dents brunes dans ma direction. Je le regarde encore un peu, avant d'y planter mon couteau en pleine tête. J'étais maintenant un peu plus en sécurité.

Je commence à fouiller dans la pièce. C'est comme un genre d'arrière boutique. Je regarde dans les frigos, rien. Même pas une miette de pain. Je soupire. L'endroit avait sûrement été pillé avant notre arrivée. Je regarde dans les armoires, avant de sentir un pistolet se coller derrière ma tête. Je fige. Nous n'étions pas seuls.

-Bouge pas ma belle si tu ne veux pas crever. Dit un homme avec une voix rauque. Merde.

Un Nouveau Monde. (Walking Dead) Lisez cette histoire GRATUITEMENT !