Kaleena

10 1 0
                                    


Plus que trois stations.

La perspective de manger des makis rendait Kaleena d'autant plus impatiente. Les yeux rivés sur son smartphone affichant la carte du restaurant japonais où elle avait prévu d'emmener Diane déjeuner, elle se mit dos à la porte pour laisser descendre plus facilement quelques passagers du métro. La sonnerie annonçant le départ imminent retentit. Kaleena lâcha un cri de douleur – mais pas son smartphone – quand un retardataire la bouscula avec son sac en montant dans la rame à la dernière seconde.

-Pardon, dit-il alors qu'elle faisait volte-face, prête à l'insulter.

Ils se reconnurent au même moment. Marco renouvela ses excuses qu'elle accepta d'un simple hochement de la tête. Elle ne le laisserait pas gâcher sa bonne humeur, d'autant plus que Diane la ferait probablement patienter une quinzaine de minutes. Marco descendit à la même station, emprunta la même sortie. Kaleena ralentit puis s'arrêta devant la vitrine d'une boulangerie. Marco passa sans lui prêter la moindre attention. Maudissant son karma, elle attendit encore quelques secondes pour que lui n'ait pas l'impression qu'elle le suive.

Peine perdue puisqu'il était planté au téléphone juste devant le label. Kaleena envoya un SMS à Diane pour lui demander de la rejoindre dehors. Pour une fois, cette dernière s'exécuta en moins de cinq minutes. Marco n'interrompit sa conversation que le temps de lui faire la bise. Malgré un froncement de sourcils en direction de Kaleena à qui Diane faisait de grands signes, il entra dans le bâtiment sans attendre une possible présentation en bonne et due forme. Pourquoi Diane ne lui avait-elle jamais parlé de lui ?

-Parce qu'il ne bosse avec nous que depuis... six mois, je dirais ? répondit l'intéressée alors qu'elles prenaient place dans le restaurant japonais.

Kaleena avait retardé l'interrogatoire assez longtemps entre le moment où Diane l'avait rejointe avec que sept minutes de retard et le trajet en métro d'une dizaine de minutes.

-Il a été engagé pour s'occuper exclusivement du groupe de filles que Rudy veut lancer, ajouta Diane en commençant à lire la carte des menus. Bien sûr, ceci est une info top confidentielle.

-Je ne vois pas à qui je pourrais le répéter.

-Avec les réseaux sociaux, on ne sait jamais.

-Je ne tweete pas tout ce qui se passe dans ma vie.

-On ne sait jamais, répéta Diane.

Une fois qu'elles eurent passer commande, Kaleena revint à la charge.

-Mais tu le connais bien ?

-Tout le monde se connaît plus ou moins dans le métier.

-Tu vois ce que je veux dire.

-Je le croisais souvent à l'époque où je faisais de la promo pour Di & Ti, mais on ne s'était jamais vraiment parlés avant cette année.... Pourquoi tu me poses toutes ces questions ? D'où tu le connais ?

-C'est le prof de danse de Kévin.

-C'est vrai ? Kevin est entre de bonnes mains alors.

-C'est une façon de voir les choses, marmonna Kaleena.

-Franchement, oui. Il est l'un des chorégraphes les plus demandés en ce moment.

-Justement. Kévin est en admiration devant lui et je n'ai pas envie qu'il ait une mauvaise influence sur lui.

Diane haussa les épaules et remercia la serveuse qui leur avait apporté du thé.

- Bon alors tu veux que je te raconte ma première session avec ze Stella ou pas ? lança Diane après avoir savouré une première gorgée.

Facteur XYLà où vivent les histoires. Découvrez maintenant