Chapitre 24.

291 23 8

Point de vue d'Abby.

Je me réveille sur mon matelas. J'ai un mal de tête horrible et j'ai la vision légèrement floue. Bordel, se battre avec Beth n'était pas une bonne idée. Je suis amochée et s'il arrive quoi que ce soit, je vais retarder le groupe. Je soupire et me redresse pour m'asseoir. Je n'entends aucune voix, tout le monde doit être à l'extérieur. Je passe une main dans mes cheveux et regarde autour de moi. Je tombe sur Daryl, qui n'est loin de moi. Il me regarde et me sourit. Je fais de même.

-T'es enfin réveillée. Dit Daryl d'une voix chaleureuse. C'est la première fois qu'il agis comme ça avec moi. Je sens mes joues rougir.

-Oui... Lui dis-je tout simplement. Il se lève et s'avance vers moi en me tendant la main. Je la prends sans hésiter et il me relève du sol.

Sans que j'aie le temps de réagir, il me prends dans ses bras. Je fais de gros yeux, mais fini par enrouler mes bras autour de sa taille. La chaleur de son corps m'envahit. L'odeur de cigarette me fait un bien fou. Je pose mon front dans le creux de son cou et il soupire.

-Elle ne t'as pas fait de cadeau... J'essayais de te parler mais tu es tombée dans les pommes... Dit-il d'un ton neutre. J'hoche tout simplement la tête, serrant un peu plus l'arbeletier.

Au bout d'un moment, il se recule et pose une main sur ma joue. Ce geste me fait chaud au coeur. Cela faisait longtemps que je n'avais eu ce genre d'affection. Il me regarde droit dans les yeux, un sourire aux lèvres. Il est craquant. Je me retiens pour ne pas sauter sur ses lèvres. Son visage se rapproche de plus en plus du mien. Nos lèvres ne sont qu'à quelques centimètres lorsqu'il se recule rapidement. Merde.

-Alors t'es debout! Tant mieux. Dit Rick avec un sourire. Daryl passe une main sur sa nuque, avant de s'asseoir sur le canapé. Il est mal à l'aise et ça se voit.

-Prends du repos Abby. Je suis terriblement désolé pour ce qui s'est passé. Beth n'a jamais agis de la sorte. Crois moi, nous allons avoir une discussion sérieuse avec elle pour ne pas qu'elle recommence. Ajoute Rick. J'hoche la tête avec un sourire en guise de remerciement. Rick sort de la pièce et je suis de nouveau seule avec Dixon. Le malaise est présent et on ne parle pas pendant quelques minutes.

Il se lève et me prends par la taille, m'entrainant à la salle à manger. Il m'aide à m'asseoir sur une chaise et il fait de même par la suite.

-Il s'est passé quoi pour qu'elle te saute dessus? Demande Daryl, après s'être gratter la gorge, pour briser le silence.

-Je ne sais pas trop... J'étais assise ici quand elle est arrivé de nulle part. Elle m'a dit que je n'étais rien et que j'allais détruire le groupe ainsi que vos vies, comme je l'ai fait avec la sienne. Dis je à voix basse avant de détourner la tête. Il caresse mon dos avec une de ses mains, avant de soupirer.

-Ne crois pas ce qu'elle te dis. C'est une putain de gamine! S'écrie l'homme en cognant un poing contre la table. Je le regarde, avant de baisser la tête.

-Elle a aussi dit que tu lui appartenait... Repliquais-je de nouveau à voix basse. Il se recule légèrement, coupant tout contact physique avec moi. Je prends ma tête dans mes mains, alors qu'il grogne quelque chose que je n'ai pas pu comprendre. Je soupire avant de poser son regard sur lui.

Ses yeux bleus montrent très bien la colère qu'il ressent. Je n'aurais pas du dire la dernière partie... Je venais moi même de tourner un couteau dans ma propre plaie. Il va aller dire ce qu'il pense à Beth et je le sais très bien. Tout ça ne vas pas arranger les choses. Je me lève de la chaise et il fait de même,  tout en lui donnant un coup de pied. Je cri légèrement, puis le regarde. Il fait de même. On se regarde comme ça un bon moment avant qu'il ne s'approche rapidement de moi.

-Et puis merde! Daryl plaque ses lèvres contre les miennes, ce qui me surprends. Par contre, je ne refuse pas son baiser.

J'accepte et augmente le baiser en intensité. Je passe une main sur sa nuque alors qu'il me lève de terre. Il m'asseois sur la table et il demande le passage. Nos langues dansent maintenant à un rythme effréné, mais sensuel. Il passe ses mains sur mes cuisses, mes hanches et mon dos. Cet homme me rends folle. Il descends ses lèvres contre mon cou et y dépose quelques baisers, ce qui me fait gémir légèrement.

Aussitôt,  il se recule, de nouveau mal à l'aise. Je le regarde, me mordant la lèvre inférieure. Et merde. Il secoue la tête et sort rapidement de la pièce. Je suis maintenant seule, je n'ai plus mes moyens et je suis assise sur la table de la cuisine. Je passe une main dans mes cheveux et soupire. Comment en étions arrivé là?

Un Nouveau Monde. (Walking Dead) Lisez cette histoire GRATUITEMENT !